Vie universitaire

Gagnant - Gagnant

Le Parc technologique et la Faculté des sciences et de génie concluent une entente de partenariat

Les signataires de l'entente, Carole Voyzelle, pdg du Parc technologique du Québec métropolitain, et Guy Gendron, doyen de la Faculté des sciences et de génie. Derrière eux, Jean-Michel Dussault et Reno Lessard, étudiants en génie physique, entourent Isabelle Lapointe, de la firme Olympus.
Les signataires de l'entente, Carole Voyzelle, pdg du Parc technologique du Québec métropolitain, et Guy Gendron, doyen de la Faculté des sciences et de génie. Derrière eux, Jean-Michel Dussault et Reno Lessard, étudiants en génie physique, entourent Isabelle Lapointe, de la firme Olympus.
La présidente-directrice générale du Parc technologique du Québec métropolitain, Carole Voyzelle, et le doyen de la Faculté des sciences et de génie (FSG), Guy Gendron, ont scellé la semaine dernière les bases d’une entente de partenariat qui ouvre la voie à de nouvelles avenues de collaboration. En plus de favoriser un lien entre ces deux alliés naturels, cette entente concrétise une volonté d’accélérer la création de valeur pour la zone Québec Chaudière-Appalaches en favorisant un rapprochement entre les entreprises du Parc, la clientèle étudiante et les chercheurs de la FSG.
   
L’entente contribue à favoriser le transfert des connaissances et de la recherche entre les chercheurs et les quelque 100 entreprises du Parc dans le but d’établir des partenariats d’affaires pouvant mener à des investissements en recherche ou à l’embauche d’étudiants chercheurs, par exemple. «La relève est un enjeu de taille pour nos entreprises innovantes. Plus que jamais nous devons contribuer à rapprocher le monde du savoir avec celui des affaires et promouvoir les études menant à des carrières scientifiques. Parmi les quelque 5 000 travailleurs du Parc, 45 % possèdent une formation universitaire et 73 % de ceux-ci ont fait des études à l’Université Laval. Dans ce contexte, le lien avec la Faculté des sciences et de génie est très significatif», souligne Carole Voyzelle. L’entente avec la FSG assure un lien privilégié entre les entreprises et les étudiants et la mise en valeur des Bourses de la relève scientifique s’inscrit logiquement dans la stratégie de marketing de recrutement des employeurs du Parc.
   
Ce rapprochement avec le milieu des affaires permet à la FSG d’être en lien avec les besoins des entreprises en matière de formation en plus de valoriser le recrutement et le placement de sa clientèle étudiante. Le doyen Guy Gendron explique de son côté les avantages de cette entente: «La Faculté des sciences et de génie bénéficie de la proximité d’un Parc technologique ayant attiré à Québec plusieurs entreprises innovantes. Pour la Faculté, c’est un net avantage dont nous voulons faire bénéficier nos étudiants et nos chercheurs. Cette entente permettra entre autres de favoriser des partenariats en recherche, le recrutement de nouveaux étudiants et d’une main-d’œuvre spécialisée pour les entreprises du Parc. Pour les deux partenaires, c’est vraiment gagnant-gagnant».
    
Déjà, l’entreprise Olympus NDT, qui se spécialise dans le contrôle non destructif (CND), a créé la bourse Olympus - Parc technologique qui permettra à Reno Lessard et à Jean-Michel Dussault, tous deux étudiants en génie physique, d’effectuer un stage rémunéré au sein de l’équipe qui compte plus de 300 employés. C’est d’ailleurs en présence de la directrice des ressources humaines d’Olympus, Isabelle Lapointe, que s’est officialisée la signature de l’entente entre le Parc et la FSG.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!