Vie universitaire

Formation sur mesure

La formule du cours à distance regorge de possibilités pédagogiques, en plus d’offrir un enseignement adapté aux besoins des étudiants

Par : Renée Larochelle
Vous êtes sur Internet, en train de suivre un cours à distance. Vous cliquez sur un icone, faisant démarrer du même coup un appel téléphonique virtuel. À l’autre bout du fil, une question vous est posée. Vous avez cinq minutes, pas une seconde de plus, pour répondre à votre interlocuteur par écrit. Votre réponse doit être immédiate et précise. En fait, tout se passe comme si vous passiez un examen à l’université, dans une salle de cours. Voilà le miracle de la formation à distance en cette ère de nouvelles technologies: des cours créés sur mesure pour les étudiants, présentant des activités d’apprentissage où l’interaction entre l’enseignant et les autres étudiants joue un grand rôle. C’est la présentation d’un de ces cours à distance qui était à l’ordre du jour lors de L’heure pédagogique du 30 novembre. L’activité s’adressait tout particulièrement aux enseignants souhaitant développer un nouveau cours à distance ou, encore, mettre à distance un cours actuellement offert en classe.
  
Au cours de cette activité organisée par le Réseau de valorisation de l’enseignement sur le thème «L’excellence en formation à distance: un exemple», les participants ont pu se rendre compte des nombreuses possibilités qu’offre cette formule. La conférencière était Marie-Claude Boivin, responsable de formation pratique à la Faculté de pharmacie et lauréate du Prix cours à distance remis dans le contexte des prix d’excellence 2006 pour le cours Pharmacothérapie ambulatoire en pédiatrie. Assistée de Bruno Dubois, conseiller en formation à cette même faculté, la conférencière a livré une brillante démonstration de ce que pouvait être un cours à distance adapté aux besoins des étudiants, en l’occurrence des pharmaciens déjà en pratique habitant en région et qui trouvaient plus commode de suivre ce cours de 2e cycle à distance. «Les étapes de conception d’un cours à distance transcendent la discipline, constate Marie-Claude Boivin. L’enseignant doit évidemment adapter son cours à la matière et à la façon dont il souhaite transmettre les connaissances.» 

Jeux de rôles et cas complexes
Durant les cinq semaines que dure le cours, les étudiants peuvent cheminer à leur rythme et de façon autonome. Ils participent à différentes activités, comme le jeu de rôles, où ils ont la possibilité de partager leur expertise avec d’autres collègues de la profession, au moyen d’un logiciel de clavardage. Le jeu de rôles leur permet de se mettre tour à tour dans la peau du client et dans celle du pharmacien. Les fichiers de conversation sont ensuite remis à l’enseignant. «Cette activité est très pertinente, car elle permet d’évaluer l’aptitude du pharmacien à mobiliser ses ressources afin de résoudre un problème, souligne Marie-Claude Boivin. Autre exemple: la discussion de cas complexes qui demandent beaucoup de réflexion. Identifiés dans leur pratique et soumis par les étudiants eux-mêmes, ces cas sont analysés et discutés. «Le grand avantage de la discussion de cas est de permettre le partage et la confrontation d’opinions», explique Marie-Claude Boivin.
   
Selon la directrice du Réseau de valorisation de l’enseignement, Gisèle Picard, les ressources ne manquent pas à l’Université pour un enseignant souhaitant mettre sur pied un cours à distance. Pour de plus amples renseignements, consultez le www.rve.ulaval.ca

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!