Vie universitaire

Finance inclusive en Afrique

Le professeur Issouf Soumaré contribuera aux travaux d'un consortium international financé à hauteur de 3,8 M$

Le lundi 30 mai, à Nairobi, au Kenya, un ambitieux projet de recherche sur le développement de la finance inclusive dans les pays africains à faible revenu sera lancé à l'occasion de la rencontre semestrielle de l'African Economic Research Consortium. Pour ce projet, un consortium de chercheurs internationaux, composé d'experts du domaine de la finance du développement et du domaine du développement économique, recevra un financement de 3,8 M$ sur quatre ans.

Les chercheurs proviennent du Canada et des États-Unis, du Royaume-Uni et des Pays-Bas, ainsi que du Ghana et de l'African Economic Research Consortium. Le seul chercheur universitaire canadien membre du consortium est le professeur Issouf Soumaré, du Département de finance, assurance et immobilier de l'Université Laval.

On observe que l'accès aux marchés des capitaux internationaux s'avère difficile ou presque impossible aux pays à faible revenu, et ce, malgré les nouvelles technologies. Les systèmes mobiles de transfert d'argent, par exemple, ont renforcé l'inclusion financière, mais il existe toujours des entraves à l'accès à la finance.

Les experts du consortium tenteront notamment de savoir comment les institutions privées et publiques d'Afrique peuvent servir de catalyseurs et de canaux de diffusion technologique et d'inclusion financière.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!