Vie universitaire

Étudiante-chercheuse de l'année en microbiologie au pays

Catherine Paradis-Bleau est honorée par la Société canadienne des microbiologistes

La Médaille d'or Cangene, décernée à l'étudiant-chercheur de l'année en microbiologie au Canada, a été remise à une diplômée de l'Université, Catherine Paradis-Bleau. Ce prix lui a été attribué lundi par la Société canadienne des microbiologistes, à l'occasion de son congrès annuel, qui se déroulait sur le campus du 18 au 20 juin. Le dossier de publication de l'étudiante-chercheuse n'est sans doute pas étranger à la décision des cinq microbiologistes de renommée internationale  qui ont évalué les dossiers de candidature. En effet, ses travaux de doctorat ont conduit à dix articles scientifiques dont elle est la première signataire et à deux autres dont elle est co-auteure. En plus de collectionner les bourses et les prix, elle a été conférencière invitée à trois reprises en plus de présenter 22 affiches lors de rencontres scientifiques.

Catherine Paradis-Bleau a effectué ses études de maîtrise et de doctorat sous la direction de Roger C. Levesque, professeur à la Faculté de médecine et membre du Centre de recherche sur la fonction, la structure et l'ingénierie des protéines. Son mémoire de maîtrise, complété en 2003, portait sur le développement accéléré de nouveaux inhibiteurs contre Pseudomonas aeruginosa, une bactérie pathogène courante en milieu hospitalier où on retrouve d'ailleurs des souches résistantes aux antibiotiques. Le 16 mars dernier, elle défendait avec succès sa thèse de doctorat qui portait sur le développement de nouveaux agents antibactériens par une approche de génomique fonctionnelle. Elle effectue présentement un stage post-doctoral à la Harvard Medical School à Boston.

La Médaille d'or Cangene lui a valu une véritable médaille d'or, un remboursement de tous les frais reliés à sa participation au congrès de Québec et surtout l'honneur de prononcer une conférence devant les membres de la Société canadienne des microbiologistes qui y prenaient part. Elle a profité de cette tribune pour discuter d'un sujet chaud en microbiologie, l'importance de découvrir de nouvelles protéines essentielles à la survie et à la reproduction des bactéries de façon à les utiliser comme cibles pour les nouveaux produits antibactériens.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!