Vie universitaire

Des personnalités d'exception

L'Université profite de la collation des grades pour remettre un doctorat honoris causa à 13 personnalités s'étant illustrées dans leur domaine

Par : Matthieu Dessureault
Ils sont des sommités dans le monde de la médecine, de la littérature, des sciences forestières, de l'administration ou de la philosophie. Kenneth W. Abbott, Joséphine Bacon, Jean Chrétien, Michel Chrétien, Anne Fagot-Largeault, Jean Faubert, Graham Fraser, Barry Gardiner, Laurie Gottlieb, Paul Grand'Maison, François Paré, Guylaine Saucier et Nahum Sonenberg deviennent docteurs honoris causa de l'Université Laval. Ils ont reçu ou recevront ce titre au cours de l'une des huit cérémonies de la collation des grades, les 11, 12, 18 ou 19 juin.

Kenneth W. Abbott

Docteur honoris causa en études internationales


Professeur en droit international à l'Université d'État de l'Arizona, Kenneth W. Abbott est un pionnier de l'interdisciplinarité et un ardent défenseur de la coopération environnementale. «C'est un honneur et un grand plaisir de recevoir ce doctorat honorifique. Pour moi, il représente l'intégration de plus en plus fructueuse, depuis 25 ans, du droit international dans le domaine des relations internationales et autres sciences sociales. Il est particulièrement gratifiant de recevoir cet honneur de l'Université Laval, un établissement engagé dans l'interdisciplinarité de la recherche et dans l'amélioration des conditions de vie et de l'environnement à travers le monde.»

Joséphine Bacon

Docteure honoris causa en anthropologie


Membre de la communauté innue, Joséphine Bacon participe depuis 40 ans à la pérennité de sa langue. Traductrice, interprète, enseignante, collaboratrice en recherche, poète, parolière, conteuse, confé rencière et cinéaste: son apport est multifacette. «Jamais je n'aurais pu croire que je recevrais un jour un titre aussi prestigieux. Avec ce diplôme, ce sont tous mes ancêtres et les aînés nomades que vous honorez, leurs savoirs, leurs connaissances, leurs récits, leurs valeurs humanistes. Merci en particulier aux trois anthropologues qui m'ont permis de retrouver ma langue et mon histoire, Sylvie Vincent, Josée Mailhot et Rémi Savard. Je dédie cette reconnaissance de notre culture aux enfants innus et aux générations futures.»

Le très honorable Jean Chrétien

Docteur honoris causa d'université


Jean Chrétien en a fait du chemin depuis l'obtention de son diplôme de la Faculté de droit, en 1958. Il compte à son actif près de 40 ans de vie publique, dont la majeure partie aux plus hauts échelons du gouvernement canadien. Il a été premier ministre du pays de 1993 à 2003. «Recevoir un doctorat honorifique de l'Université Laval, mon alma mater, signifie beaucoup pour moi. C'est ici que tout a commencé. Mes études juridiques et mes activités politiques à l'Université Laval ont ouvert la voie qui m'a mené de la Baie-de- Shawinigan au 24 Sussex. L'histoire de l'Université Laval et le rôle qu'elle a joué dans l'évolution de notre province et de notre pays me donnent une immense fierté d'être un Canadien français diplômé de cette grande institution.»

Michel Chrétien

Docteur honoris causa en médecine


Endocrinologue, clinicien, professeur et chercheur, Michel Chrétien a contribué à la formation d'une relève scientifique de haut niveau, dont plusieurs chercheurs sont devenus des chefs de file dans leur domaine. «C'est avec humilité que je reçois cette reconnaissance de la plus ancienne université francophone d'Amérique. Elle s'ajoute à ma fierté d'appartenir à la Francophonie académique, qui porte le flambeau de la langue française à travers le monde.»

Anne Fagot-Largeault

Docteure honoris causa en philosophie


Professeure émérite au Collège de France et titulaire de la Chaire de philosophie des sciences biologiques et médicales, Anne Fagot-Largeault s'intéresse à l'histoire et à la philosophie des sciences du vivant. «Bucarest, Dakar, Genève, Pondichéry, Louvain-la-Neuve, Québec, Rabat, São Paulo: l'Université Laval fait partie du réseau des magnifiques universités francophones qui donnent à leurs étudiants amour de la littérature, pluralisme culturel et universalisme intellectuel.»

Jean Faubert

Docteur honoris causa en biologie végétale


La bryologie n'a plus de secret pour Jean Faubert! Consultant en botanique, il est derrière plusieurs projets dans ce domaine, dont la Société québécoise de bryologie, la revue scientifique en ligne Carnets de bryologie et l'ouvrage Flore des bryophytes du Québec-Labrador. «L'honneur de recevoir un doctorat honorifique apporte, dans un premier temps, la satisfaction émouvante d'être reconnu par ses pairs et par une institution éminente. Puis rapidement s'installe la gratitude envers tous ceux et celles qui furent présents lors du processus qui a conduit à cette distinction: famille, amis, collègues. Ce qui demeure une fois les émotions initiales un peu atténuées, c'est la farouche volonté de pousser encore plus loin le cheminement et le dépassement de soi.»

Graham Fraser

Docteur honoris causa d'université


Commissaire aux langues officielles du Canada, Graham Fraser est chargé de promouvoir les deux langues officielles du pays et de protéger les droits linguistiques des communautés de langue officielle. Il a aussi derrière lui une prolifique carrière journa listique, ayant couvert – dans les deux langues – d'importants pans de l'histoire du pays. «Je suis particulièrement heureux de recevoir cet honneur de l'Université Laval. Depuis mes années d'étudiant, j'ai toujours apprécié l'Université Laval pour sa contribution à la vie intellectuelle québécoise et canadienne, et à la formation des personnes importantes qui ont façonné notre histoire. Et, comme commissaire aux langues officielles, je salue le rôle important que l'Université joue en offrant une expérience académique en français à des centaines, sinon des milliers d'anglophones qui sont venus à Québec pour apprivoiser la langue et la culture québécoises. Finalement, revenir à Québec, où j'ai vécu et travaillé pendant sept ans, est toujours un grand plaisir.»

Barry Gardiner

Docteur honoris causa en sciences forestières


Barry Gardiner est l'un des rares physiciens à avoir fait carrière dans le domaine des sciences forestières. Il a créé une nouvelle approche de recherche sur le chablis, un enjeu de la forêt qui n'avait jusque-là pas fait l'objet de recherches approfondies. «Recevoir ce grand honneur est une merveilleuse reconnaissance du travail des chercheurs concernés par l'influence du vent sur les écosystèmes forestiers, l'économie forestière et les communautés qui dépendent de la forêt. Il symbolise aussi la merveilleuse collaboration avec mes collègues de l'Université Laval.»

Laurie Gottlieb

Docteure honoris causa en sciences infirmières


Professeure à l'École des sciences infirmières Ingram de l'Université McGill, Laurie Gottlieb est impliquée dans un projet de recherche qui propose une approche collaborative en soins infirmiers. Elle est aussi éditrice du périodique Canadian Journal of Nursing Research, l'une des publications les plus téléchargées de la collection du site ingentaconnect.com. «Je reçois avec humilité cet honneur de l'Université Laval, une université soeur de renommée internationale. Il est particulièrement significatif pour moi de recevoir cette distinction d'un établissement qui possède une longue histoire d'innovation dans le domaine des soins infirmiers.»

Paul Grand'Maison

Docteur honoris causa en médecine


Paul Grand'Maison fait figure de modèle, autant comme enseignant que comme scientifique et gestionnaire. Il occupe depuis plus de 30 ans différents postes stratégiques au sein de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke. «C'est avec émotion et fierté que je reçois ce doctorat d'honneur de l'Université Laval et de sa Faculté de médecine, deux institutions de grande qualité. Je le reçois aussi avec humilité, reconnaissant la contribution de multiples collaborateurs à mes accomplissements. Être reconnu, à titre de médecin de famille et d'éducateur médical, comme un modèle à imiter par de futurs professionnels de la santé confirme l'importance accordée à ces disciplines et représente le plus beau cadeau que je puisse recevoir en fin de carrière.»

François Paré

Docteur honoris causa en littérature


François Paré est considéré comme le plus grand spécialiste des littératures minoritaires franco- canadiennes. Professeur titulaire et chercheur à l'Université de Waterloo, il mène depuis plus de 35 ans une carrière ayant fait de lui une figure de premier plan au sein de la Francophonie. «C'est tout un honneur que me fait l'Université Laval, une université avec laquelle j'ai établi de nombreux liens au cours des années dans le domaine des francophonies minoritaires en Amérique du Nord et de la littérature québécoise et qui a servi, depuis très longtemps, de port d'attache pour tant de jeunes issus de la diaspora canadienne-française à travers le continent.»

Guylaine Saucier

Docteure honoris causa en sciences de l'administration


Administratrice de sociétés depuis 1989, Guylaine Saucier a pris part à de nombreux conseils d'admi nistration d'entreprises d'envergure. Première femme à devenir présidente de la Chambre de commerce du Québec, elle a été nommée Canada's most Powerful Women en 2003 et en 2011, Fellow administratrice de sociétés en 2001 et administratrice de sociétés émérite en 2011. «C'est avec beaucoup d'émotions et de gratitude que je reçois ce doctorat honorifique. Depuis plusieurs années, je m'implique en gouvernance d'organisations et je m'associe au travail de l'Université Laval en ce domaine. C'est avec beaucoup de fierté que je constate que la qualité de ce travail est reconnue et qu'il sert de base aux bonnes pratiques dans plusieurs pays. Cette reconnaissance internationale rejaillit sur moi en recevant ce doctorat. Merci.»

Nahum Sonenberg

Docteur honoris causa ès sciences


Nahum Sonenberg est professeur au Département de biochimie et au Centre de recherche sur le cancer Rosalind & Morris Goodman de l'Université McGill. Ses travaux ont permis d'élucider les mécanismes fondamentaux à la base d'une étape cruciale au bon fonctionnement d'une cellule, soit celle de la production des protéines. «Je suis extrêmement honoré de recevoir ce doctorat honorifique de l'Université Laval, l'une des meilleures universités au monde, que je remercie de former les meilleurs étudiants aux cycles supérieurs dans mon domaine. Je suis très heureux que ma carrière contribue à l'avancement de la science au profit de la société.»

À lire également: Tranches de vie inspirantes

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!