Vie universitaire

De saines habitudes d'hygiène à intégrer

Par : Yvon Larose
Avec la saison de la grippe à nos portes, et à l’approche du temps des Fêtes propice aux rencontres sociales, il est possible de réduire les risques de transmission des infections en se lavant fréquemment les mains avec de l’eau et du savon, et en adoptant de bonnes habitudes d’hygiène respiratoire. Tel est le message qu’une équipe de quatre étudiantes en sciences infirmières diffuseront dans une demi-douzaine de pavillons du campus à compter de la semaine prochaine. Elles animeront un stand d’information du 10 au 21 novembre, notamment aux pavillons Alphonse-Desjardins, Charles-De Koninck et Alexandre-Vachon.

«Nous reprenons la campagne de 2006 et nous ajoutons le volet hygiène respiratoire, explique Sylvain Allaire, directeur adjoint au Service des ressources humaines, secteur santé et sécurité du travail. Il est important de bien se laver les mains, mais il est également important de prévenir la contamination autour de soi lorsqu’on est porteur du virus de la grippe, du rhume ou de la gastro-entérite.» Lorsque l’on tousse ou éternue, la bonne mesure préventive consiste à se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir de papier. En l’absence de mouchoir, il est recommandé de tousser ou éternuer dans le pli de son coude ou dans le haut de son bras.

Comme en 2006, les étudiantes feront passer un test aux personnes intéressées pour vérifier si elles se lavent bien les mains. Après avoir simulé une contamination à l’aide d’une poudre fluorescente, la personne passera les mains sous une lampe à rayons ultraviolets. Les zones qu’on oublie souvent de laver, comme les pouces, autour des ongles et entre les doigts, apparaîtront. «En 2006, rappelle Sylvain Allaire, la participation a été constante dans tous les pavillons. De nombreuses personnes ont été étonnées de voir qu’elles ne se lavaient pas bien les mains.» Bien se laver les mains cela signifie, entre autres, bien faire mousser le savon, frotter les ongles dans le creux de la main et bien rincer. Ces directives, on les trouve sur de petites affiches apposées depuis peu sur les miroirs des salles de toilette du campus. «De telles activités de prévention ont un impact sur le maintien et l’amélioration de la santé des membres du personnel, soutient Sylvain Allaire. En ce sens, elles cadrent très bien dans le volet social du développement durable.»

Pour plus d'information: http://www.rh.ulaval.ca/sgc/accueil/sst/pid/13284

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!