Vie universitaire

De nouvelles bourses offertes par l’Université Laval

Les Bourses citoyennes et citoyens du monde et les Bourses de leadership et d’engagement visent à soutenir des étudiantes et étudiants talentueux et dévoués

En 2020, le programme de bourses octroyées par l’Université à ses étudiantes et étudiants les plus prometteurs et engagés a été repensé. Le programme de Bourses de leadership et développement durable a, en effet, été remplacé par les nouvelles Bourses citoyennes et citoyens du monde (BCCM) et Bourses de leadership et d’engagement (BLE).

Avec les premières, l’Université souhaite, notamment, attirer les meilleurs talents de la planète. Ainsi, une grande partie des BCCM est destinée aux étudiantes et étudiants étrangers qui présentent un excellent dossier universitaire ou qui se démarquent par leur engagement exceptionnel dans divers domaines. Une autre portion des bourses vise à appuyer les projets de citoyennes et citoyens canadiens ou de résidentes et résidents permanents qui prévoient effectuer un séjour d’études ou de recherche d’au moins huit mois à l’extérieur du Canada et des États-Unis. L’Université souhaite ainsi inciter les membres de sa communauté étudiante à s’ouvrir au monde dans le but de devenir les leaders de demain.

Avec les deuxièmes, l’Université entend récompenser les citoyennes et citoyens canadiens et les résidentes et résidents permanents nouvellement inscrits qui s’illustrent dans l’un des six secteurs d’activité ciblés (artistique, entrepreneurial, environnemental, scientifique, social/humanitaire et sportif). Les BLE constituent un soutien pour les étudiantes et étudiantes qui sont des modèles et des sources d’inspiration pour leurs pairs.

Cette année, 55 personnes ont reçu des BCCM alors que 46 autres ont obtenu des BLE. En tout, ce sont 101 bourses qui ont été distribuées parmi la communauté étudiante.

Des boursiers inspirants

Parmi les récipiendaires des BCCM – volet Excellence, Paola Carollo fait figure de merveilleux exemple d’ouverture au monde. Originaire de Sicile, elle a appris le français, l’anglais et l’espagnol dès ses études secondaires. Après un baccalauréat en communication interculturelle à l’Université de Milan-Bicocca, elle a obtenu deux bourses pour effectuer un long séjour d’immersion culturelle et linguistique de trois ans en Chine, où elle a rédigé une maîtrise sur l’enseignement du chinois et l’évolution de l’apprentissage de cette langue par des Italiens. De retour en Italie, elle est devenue enseignante de mandarin avant de décider de s’exiler à nouveau pour entreprendre un doctorat en anthropologie à l’Université Laval. Sous la supervision d’Isabelle Henrion-Dourcy, son projet de thèse examine le rôle de l’apprentissage du chinois par des élèves provenant des pays d’Asie centrale, dans un contexte géopolitique marqué par l’expansion chinoise dans cette région en raison du projet de la Belt and Road Initiative.

Paola Carollo

Le Guinéen Mamadou Djouldé Diallo est, quant à lui, un magnifique modèle d’implication sociale. Membre depuis 2006 de plusieurs ONG et associations œuvrant pour le développement communautaire, le développement durable, le respect des droits humains et la promotion de la paix en Guinée, il a reçu l’une des BCCM – volet Engagement. En tant que président du bureau des étudiants de l’Université de Simbaya, il a coordonné avec succès plusieurs projets de lutte contre la corruption en milieu scolaire, de promotion de l'excellence universitaire et de défense du droit des étudiants à une éducation de qualité. En 2016, il a été nommé Guinéen modèle lors de la Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix pour ses initiatives portant sur l'apprentissage de la citoyenneté à l'école. Plus récemment, en 2020, il a été délégué de sa promotion à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il est présentement inscrit à la maîtrise en administration des affaires à l’Université Laval.

Mamadou Djouldé Diallo

De son côté, Gabrielle Godin pourra compter sur le soutien de la BCCM – volet Mobilité pour entreprendre un doctorat sur mesure en cotutelle à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. Sous la supervision de Renée Bourassa, professeure à l’École de design, et de Samuel Szoniecky, maître de conférence à l’École doctorale cognition. langage et interaction, son projet de thèse porte sur les augmentations du pouvoir d’agir des acteurs sociaux du théâtre (médiateurs, lieux de programmation, compagnies artistiques, spectateurs, etc.), notamment grâce à un dispositif numérique de médiation culturelle. Elle entend, entre autres, explorer les moyens de rapprocher les activités théâtrales et culturelles des publics urbains ou ruraux qui en sont éloignés. Son séjour de recherche en France lui permettra de nouer ou de consolider des relations avec plusieurs chercheurs, notamment grâce à sa participation à l’organisation d’un colloque jeunes chercheurs et à celle d’un séminaire de rencontre entre artistes et chercheurs.

Gabrielle Godin

L’étudiante au baccalauréat intégré en sciences historiques et études patrimoniales Kamille Michaud est, pour sa part, l’heureuse récipiendaire d’une BLE. Autant au secondaire qu’au cégep, elle s’est impliquée dans de nombreux projets parascolaires et causes sociales. Artiste dans de nombreuses comédies musicales, elle a aussi réalisé un de ses rêves: animer l’événement Cégeps en spectacle. Outre ses talents de comédienne, de chanteuse et d’animatrice, elle possède de belles qualités humaines, comme la générosité et l’altruisme, qui la poussent à s’impliquer auprès d’organismes de bienfaisance, comme le Grand défi Pierre Lavoie et le Groupe solidarité jeunesse. Son ouverture à l’autre l’a également conduite à découvrir et apprécier la culture autochtone lors de deux séjours dans des réserves.

Kamille Michaud

De généreux donateurs

L’attribution de cette centaine de bourses est possible grâce à la générosité de quelques donateurs: CIBC, la Fondation J.A. DeSève, la Fondation La Capitale, Hydro-Québec, le Syndicat des professeurs et professeures de l’Université Laval, Telus et la Fondation Famille-Choquette. En plus d’épauler les récipiendaires dans leurs réalisations exceptionnelles, ces donateurs ont foi en la qualité de l’enseignement et de la recherche à l’Université Laval, qui servira de tremplin aux boursiers et boursières pour atteindre leurs ambitions professionnelles et personnelles. L’Université tient donc à les remercier chaleureusement pour leur soutien et leur confiance.

La période d'inscription aux concours pour ces bourses pour l'année 2021-2022 est en cours. Pour connaître tous les détails des BCCM et des BLE, visitez le site Web du Bureau des bourses et de l'aide financière.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!