Vie universitaire

Campus express

Lab-oratoire public de l’ÆLIÉS
L'Association des étudiants de Laval inscrits aux études supérieures (ÆLIÉS) invite le grand public à son 6e Lab-oratoire public qui se déroule aujourd'hui et demain, 16 et 17 octobre, dans le mail central de Laurier Québec, de 10 à 19 h. Ce lab-oratoire permet à des étudiants des 2e et 3e cycles, issus de multiples domaines, de sortir de leur laboratoire pour expliquer leurs recherches à la communauté régionale. Contrairement aux années précédentes, les finalistes du Lab-oratoire public 2008 ne sont pas uniquement de Laval. Sur les 37 étudiants-chercheurs qui vulgariseront leurs travaux, 7 proviennent de l'INRS-Université du Québec, de l'Université Victor Segalen Bordeaux 2 (France) et de la Faculté universitaire des sciences agronomiques de Gembloux (Belgique). Le public est invité à voter pour le finaliste ou l’équipe de finalistes qui aura réalisé la meilleure vulgarisation. Le Prix du public, parrainé par l’Association francophone pour le savoir - Acfas, consiste en une bourse d’une valeur de 1 000 $. En remplissant le bulletin de vote, les visiteurs courent la chance de remporter un prix d’une valeur de 50 $. Cette 6e édition du Lab-oratoire public, qui a pour thème «400 ans plus tard, nous continuons de construire l’avenir», est réalisée en collaboration avec l’Université Laval, le gouvernement du Québec, Laurier Québec, la Première Chaîne de Radio-Canada, le Canal Vox et l’Acfas.

Forum sur la propriété intellectuelle en sciences de la santé
Un forum sur la propriété intellectuelle sous l’angle de la valorisation et du transfert des technologies dans le domaine des sciences de la santé se tiendra le mardi 28 octobre au pavillon Alphonse-Desjardins. Plus de 150 participants sont attendus, soit des acteurs clés du milieu universitaire, de la valorisation technologique, du secteur privé en biotechnologie et en pharmaceutique, ainsi que des intervenants du milieu financier et des agents de brevet. Ces derniers dresseront un portrait de la recherche universitaire et des besoins de l’industrie pharmaceutique et établiront une plateforme de communication et d’échanges entre le monde universitaire et l’industrie. De plus, ils feront le point sur la politique et le cadre subventionnaire de la valorisation de la recherche et définiront les conditions optimales pour le transfert d’une technologie du milieu universitaire vers l’industrie. Enfin, ils exploreront de nouveaux modèles de valorisation de la recherche en sciences de la santé. Le forum est organisé par l’Université Laval, en collaboration avec l’Association des compagnies de recherche pharmaceutique du Canada. Pour plus d’information: www.sante-innovation.ulaval.ca

La Francophonie: pour qui, pour quoi?
L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) tiendra son Sommet à Québec du 17 au 19 octobre. Au-delà des grands titres des médias, la majorité de la population ne connaît que très peu cette organisation internationale formée d’États et de gouvernements ayant le français en partage. Pour mieux comprendre cette organisation, la Chaire publique de l’ÆLIÉS présente, le 24 octobre, un débat intitulé «La Francophonie: pour qui, pour quoi»? Les invités de  la Chaire publique contribueront à démystifier et à faire le point sur l'univers de la Francophonie et sur le rôle du Québec au sein de cette importante organisation internationale. Ce débat aura lieu de 11 h 30 à 13 h 30 dans l’Agora du pavillon Alphonse-Desjardins. Invités: Conrad Ouellon, président du Conseil supérieur de la langue française; Fatimata Dia Touré, directrice de l'Institut de l'énergie et de l'environnement de la Francophonie; Simon Boivin, du journal Le Soleil; Jean-Louis Roy, président du Centre de la Francophonie des Amériques.

Cultures religieuses en dialogue
La diversité religieuse occupe depuis quelque temps une place de choix dans l'espace public québécois. Dans ce contexte, il peut s'avérer important pour le citoyen de mieux comprendre comment se vivent et s'expriment les convictions religieuses de croyants de confessions diverses. Le colloque Cultures religieuses en dialogue privilégiera l'échange entre des témoins de différentes traditions religieuses et le public. L'événement a lieu le 18 octobre au Musée de la civilisation et est organisé par la Chaire de recherche du Canada Islam, pluralisme et globalisation de l'Université de Montréal et la Chaire d'enseignement et de recherche La philosophie dans le monde actuel de l'Université Laval, avec la collaboration scientifique de l'Institut d'éthique appliquée (IDÉA). Réservations au Musée: 643-2158. Renseignements: 656-2131, poste 7796.

Pomme de terre et sécurité alimentaire
À l'occasion de la Journée internationale des Nations unies et de l'Année internationale de la pomme de terre, Daniel Germain, fondateur du Club des petits déjeuners et représentant de l'ONG Action contre la faim, viendra donner la conférence «La pomme de terre et la sécurité alimentaire». L'événement aura lieu le jeudi 23 octobre, à 17 h, au Cercle, local 4512 du pavillon Alphonse-Desjardins. Cette activité est organisée par l'Association canadienne pour les Nations unies, section Québec (ACNU-Québec). L'entrée est libre. Pour information: www.acnu-quebec.org

Symposium étudiant en sciences de l’orientation
Le deuxième symposium étudiant en sciences de l’orientation, organisé par le Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail (CRIEVAT), aura lieu cette année à l’occasion de la Semaine québécoise de l’orientation. Ce symposium, semblable à un colloque scientifique, permet aux étudiants du CRIEVAT issus des programmes en orientation de présenter leur projet de recherche (essai, mémoire ou thèse), selon l’état d’avancement de leurs travaux. Les exposés de 20 minutes seront suivis d’une période de questions. Cet événement se veut une façon d’encourager la relève des praticiens et des chercheurs en orientation tout en donnant l’occasion de réfléchir collectivement sur des enjeux propres à la pratique de l’orientation. Le symposium se déroulera le vendredi 7 novembre, de 9 h à 17 h, à la salle Forges Saint-Maurice 1 de l’Hôtel Universel. Coût de l’inscription : 15 $ étudiants, 20 $ autres. L’inscription inclut l’accès au symposium, le dîner ainsi que les pauses-santé. Pour participer, communiquez avec le secrétariat du CRIEVAT au 656-2131, poste 2360. Les places sont limitées.

Senghor face à son histoire

Le Collectif des femmes pour la promotion du Patrimoine immatériel en Francophonie présente, à l’occasion du XIIe Sommet de la Francophonie, l’exposition Léopold Sédar Senghor face à son histoire. Cette exposition itinérante se tiendra les 21 et 22 octobre à l’Agora du pavillon Alphonse-Desjardins, du 23 au 26 octobre dans le hall Émile-Nelligan (3e étage du pavillon Charles-De Koninck) et les 27 et 28 octobre, à la salle d’exposition de Parcs Canada (3, passage du Chien-d’Or). Ce projet est appuyé par le Secrétariat d’organisation du XIIe Sommet de la Francophonie.

Débat sur la protection de l'eau
Il y aura un débat-midi aujourd'hui jeudi 16 octobre sur «L’eau, bien commun de l’humanité ou patrimoine de la nation?», à l’amphithéâtre 3A du pavillon Charles-De Koninck, de 11 h 30 à 13 h 30. Participeront à cette discussion sur les enjeux du projet de loi 92 Paule Halley, de l’Institut EDS, professeure à la Faculté de droit et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit de l’environnement, Frédéric Lasserre, de l’Institut EDS, professeur au Département de géographie et directeur de l’Observatoire de recherches internationales sur l’eau, Christian Simard, directeur de Nature Québec, et Jean Landry, président du Regroupement des organismes de bassin versant du Québec. Jean-Pierre Pelletier, d’Aqua Centrum, animera la discussion. Cette activité est organisée en collaboration avec la Chaire de recherche du Canada en droit de l’environnement. L’entrée est libre. Apportez votre lunch.

Mythes et rêves fondateurs de l’Amérique française
Qu’est-ce qui poussait les pionniers français de l’Amérique à partir et à choisir de s’installer par-delà l’océan? Au-delà des raisons matérielles, de la recherche d’un mieux-être et d’une vie plus facile, quels rêves, quels mythes cela éveillait-il en eux de telle sorte que ces terres lointaines, encore mystérieuses à l’aube du 17e siècle, se transformaient en autant d’utopies? Bernard Émont, chargé de mission au ministère de la Jeunesse, de l'Éducation nationale et de la Recherche de France et président du GRECA, va répondre à ces questions lors de la conférence «Mythes et rêves fondateurs de l'Amérique française» qu'il donne en ce jeudi 16 octobre, à midi, au local 3244 du pavillon Charles-De Koninck. Bernard Émont a consacré ces dix dernières années à l'étude des mythes à l'origine des grandes explorations et fondations françaises ainsi qu'à leur analyse, leur classement et leur interprétation. Il se propose donc d'entretenir le public des rêves et mythes qui ont traversé, pendant plus de deux siècles, les explorations et fondations d'hommes comme Champlain, Talon et Frontenac, en passant par les créateurs de Ville-Marie (Montréal) pour le Canada, D’Iberville à Crozat, ainsi que Bienville et Hennepin pour la Louisiane, desBarcelonnettes aux émissaires de Napoléon III pour le Mexique, tout en les comparant avec les mythes fondateurs d'autres nations européennes. Cette conférence est présentée dans le cadre des Midis du CIEQ.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!