Vie universitaire

Campus express

Conférence sur les stratégies d'enseignement
Steve Bissonnette, professeur au Département de psychoéducation et de psychologie de l'Université du Québec en Outaouais (UQO), viendra donner la conférence «Quelles sont les stratégies d'enseignement présentées dans la revue Vie pédagogique au cours des 25 dernières années?» le mardi 24 février, à 12 h, au local 0224 du pavillon de la Faculté des sciences de l’éducation. Steve Bissonnette a analysé l'évolution du discours pédagogique portant sur les stratégies d'enseignement présentées dans la revue Vie pédagogique de 1979 à 2005. Les résultats de cette analyse de contenu montrent que les stratégies d'enseignement centrées sur l'élève ont été, au fil des ans, de plus en plus présentes dans le discours pédagogique de cette revue alors que celles centrées sur l'enseignant l'ont été de moins en moins. De plus, la présence des stratégies d'enseignement centrées sur l'élève s'est accrue depuis l'avènement de la réforme de l'éducation québécoise. Pourtant, plusieurs synthèses de recherche indiquent que les stratégies centrées sur l'enseignant apparaissent plus efficaces pour favoriser les apprentissages scolaires. Cette conférence est organisée par le Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE-Laval) et la Chaire de recherche du Canada en Formation à l'enseignement.

Harcèlement sexuel en milieu sportif
Le milieu du sport a souvent minimisé et même démenti la présence de harcèlement et de sévices sexuels commis sur les athlètes. Pourtant, les résultats des études portant sur la prévalence du problème sont clairs: le harcèlement et les sévices sexuels existent dans le sport et les athlètes féminines sont particulièrement à risque face à ce problème. À l'heure actuelle, très peu d'études se sont penchées sur le sujet. La conférence «La prévention du harcèlement et des abus sexuels dans les organisations sportives québécoises:  impacts sur la protection des athlètes féminines», prononcée par Sylvie Parent, professeure au Département d'éducation physique, le mardi 24 février, à 12 h, au local 1475 du pavillon Charles-De Koninck, sera l’occasion de présenter une étude qui a voulu pallier ce manque. Elle avait pour but de décrire et d'analyser les mesures de prévention du harcèlement et des abus sexuels dans des organisations sportives ainsi que les perceptions des acteurs sportifs concernés par ces mesures au moyen d'un questionnaire, d'une analyse documentaire et d'entrevues auprès d'administrateurs sportifs, de parents d'athlètes, d'athlètes (femmes et hommes) et d'entraîneurs. Les résultats ont permis de montrer que plusieurs facteurs nuisent à la mise en place de mesures et à la gestion de ce dossier dans les organisations sportives et que peu de mesures de prévention et de gestion des cas y sont présentes. Un modèle de prévention et de gestion des abus sexuels dans les organisations sportives a été conçu à la lumière de ces constats.

Le pays métissé de John R. Saul
La Chaire La philosophie dans le monde actuel présente une conférence intitulée «Mon pays métis» de John R. Saul, auteur et conférencier, le jeudi 19 février, à 19 h 30, au Musée de la civilisation. C'est le thème de son dernier livre, Mon pays métis: quelques vérités au sujet du Canada (Boréal, 2008), paru en anglais sous le titre A Fair Country, qui fera l'objet de cette communication. John Saul livrera au grand public quelques vérités plutôt originales qu'il perçoit au sujet du Canada et qui sont susceptibles de remettre en question l'image que nous avons de nous-mêmes. Selon lui, entre autres : «nous sommes une civilisation métissée»; «la paix, l'ordre et le bon gouvernement sont une imposture»; «notre élite ne se reconnaît pas dans le Canada et ne souhaite pas le diriger». Selon John Saul, il est temps de renouer avec ce que nous sommes vraiment, avec les notions aborigènes d'équité et de dialogue qui sont au cœur de notre identité. En acceptant ces vérités sur nous-mêmes, nous pourrons vivre pleinement notre destin national. John Saul est diplômé de l'Université McGill et de l'Université de Londres où il a obtenu un doctorat en 1972. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont The Unconscious Civilization (La civilisation inconsciente, 1997), Les bâtards de Voltaire, La dictature de la raison en Occident et Le compagnon du doute. John R. Saul a signé en outre cinq romans, dont Mort d'un général (1977) et De si bons Américains (1994), tous deux écrits d'abord en français, ainsi que The Paradise Eater qui a remporté le prix italien Premio Letterario Internationale. La plupart de ses livres ont été traduits en plusieurs langues.

Speed backpacking pour les amoureux des voyages
Pour les passionnés de voyages, le bureau d'information sur les voyages Le Transit organise un «Speed Backpacking» le mardi 17 février, de 17 h à 21 h, au Boudoir du pavillon Alphonse-Desjardins. Un buffet froid sera servi et des prix de présence seront remis pour les couples parfaits de voyageurs! Les inscriptions sont fortement recommandées. Il suffit d’acheter un billet au coût de 2 $ au Transit, situé au local 2256 du pavillon Alphonse-Desjardins, ou encore au Bureau d’accueil et d’animation, situé au local 2344 du même pavillon. Le bureau-voyages est une association bénévole, composée d'étudiants qui souhaitent élaborer et concrétiser les projets de voyage des membres de la communauté universitaire. Que ce soit pour travailler à l'étranger, participer à un séjour linguistique ou faire un voyage organisé, l'équipe du Transit se fait un plaisir d'aider et de conseiller les gens. Pour plus de renseignements: www.letransit.asso.ulaval.ca ou 418 656-5157.

Faut-il s'inquiéter des mariages arrangés?
Le mariage consensuel est un phénomène plutôt récent en Occident. Dans le passé, les élites ont toujours vu à «bien marier» leurs enfants pour assurer la transmission du patrimoine et des alliances stratégiques. Aujourd'hui, nos sociétés occidentales d'immigration sont interpellées par cette pratique perçue comme une atteinte à la liberté de choix des personnes et une source de violence. Certains pays sont intervenus sur le plan juridique pour encadrer cette pratique. Devrait-on s'inquiéter de cette pratique? Quelles en sont les conséquences pour les femmes qui y sont soumises? Est-il nécessaire et légitime de légiférer pour encadrer les situations de mariages arrangés? Une table ronde sur cette question est organisée par la Chaire d'étude Claire-Bonenfant sur la condition des femmes et le Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (CRI-VIFF) à l'occasion de la Journée internationale des femmes. Cette table ronde aura lieu le mercredi 11 mars, à 19 h, à l’auditorium Jean-Paul-Tardif du pavillon La Laurentienne, et tous et toutes sont invités à y assister. Les participantes seront Manon Boulianne, professeure au Département d'anthropologie de l'Université Laval (Au sujet du mariage: une approche anthropologique de l'alliance, du genre et de la parenté), Sirma Bilge, professeure au Département de sociologie de l'Université de Montréal (Construire les «mariages arrangés» comme objet sociologique: aléas et dilemmes d'une chercheuse féministe antiraciste); Madeline Lamboley, doctorante à l'École de criminologie de l'Université de Montréal (Le mariage arrangé et forcé au Québec et en France: entre traditions et législations).

Colloque étudiant interuniversitaire en travail social
Quelque 300 étudiantes et étudiants en travail social de partout au Québec sont attendus sur le campus, du 20 au 22 février, à l’occasion de la troisième édition du Colloque étudiant interuniversitaire en travail social. Sur les 17 conférences au programme, 6 seront données par des professeurs, des chargées de cours et un étudiant de l’Université. Les communications des professeurs Gilles Tremblay, Renée Brassard et Jocelyn Lindsay porteront respectivement sur le travail social pratiqué à l’étranger, l’itinéraire des femmes autochtones incarcérées au Québec et l’importance de prendre en compte les réalités masculines dans la formation en travail social. Pour leur part, les chargées de cours Isabelle Fortin-Dufour et Dominique Malacort parleront respectivement du champ sociopénal et du théâtre d’intervention. Quant à l’étudiant Jean-Vincent Bergeron-Gaudin, il animera un atelier qui débouchera sur la rédaction d’un manifeste pour le changement social. Les autres conférences porteront sur les troubles de l’humeur, la place du travail de rue, une clinique spécialisée dans le traitement du trouble de stress post-traumatique, l’organisme d’insertion Le Piolet, les jeunes endeuillés, l’intervention individuelle, la révision de la Loi sur la protection de la jeunesse, la pratique d’urgence sociale, l’éducation populaire, les femmes assistées sociales militantes de l’organisme ROSE du Nord et, enfin, la démystification du VIH/sida et des différentes populations cibles. Pour plus d’information: colloquets2009@hotmail.com ou www.colloquets2009.blogspot.com.

Conférences-midis de la CGSST
La Chaire en gestion de la santé et de la sécurité du travail (CGSST) invite la communauté universitaire à assister à ses prochaines conférences-midi qui se tiendront d'ici le mois de mai. Pour ouvrir le bal, Éléna Laroche, professeure à l'UQAM, donnera la conférence «Comment favoriser le transfert des connaissances issues de la recherche en santé et en sécurité du travail?» le 20 février. Le 27 mars, France St-Hilaire, candidate au doctorat sur mesure en organisation, habiletés de gestion et santé mentale de l'Université Laval, viendra parler de prévention des problèmes de santé psychologique au travail et de solution pour les organisations. Finalement, il sera question, le 24 avril, de formation en milieu de travail et des aspects humains collectifs avec Céline Chatigny, professeure au Département d'éducation et de formations spécialisées de l'UQAM. Toutes ces conférences se tiendront à la salle IBM (local 0610) du pavillon Palasis-Prince de 12 h 15 à 13 h 30. Pour en savoir plus, on consulte le site www.cgsst.com.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!