Vie universitaire

Campus express

La pub, les enfants et l’obésité
Le jeudi 8 novembre, à 9 h 30, au local 1307 du pavillon Palasis-Prince,
Claude Pecheux, des Facultés universitaires catholiques de Mons, en Belgique, présentera une communication intitulée «Enfants, alimentation et obésité: quels rôles pour la publicité?» Elle fera connaître les premières étapes d’un programme de recherche visant à mieux comprendre le rôle joué ou que pourrait jouer la publicité destinée aux enfants de 8 à 12 ans sur leurs habitudes alimentaires. Il s’agit d’une recherche s’inscrivant dans le marketing social et en phase avec le Plan national nutrition santé belge (PNNS).

Congrès de l’IACLEA en 2009
En juin 2009, le Service de sécurité et de prévention sera l’hôte du congrès international de l’IACLEA (International Association of Campus Law Enforcement Administrators). Cette association regroupe les gestionnaires des services de sécurité des campus universitaires sur les six continents. Les participants proviennent majoritairement des Amériques. Cette conférence annuelle regroupe de 1 000 à 1 200 participants. La dernière tenue de congrès en sol canadien remonte à une quinzaine d’années, en Ontario. L’Université Laval en avait été l’hôte il y a près de 30 ans.

Une rue en l’honneur de Georges-Henri Lévesque
La Fondation du patrimoine laurentien, en collaboration avec l'arrondissement de Beauport de la Ville de Québec, soulignait, il y a quelques semaines, une nouvelle désignation de rue, celle de Père-Lévesque (antérieurement Rouville). Le dominicain Georges-Henri Lévesque, décédé en l’an 2000 à l'âge de 96 ans, a été le fondateur et premier doyen de la Faculté des sciences sociales de l'Université Laval. De plus, il a fondé l'Université nationale du Rwanda et il en a été le premier recteur. À titre de coprésident de la Commission royale d’enquête sur les arts, les sciences et les lettres, il a proposé la première politique culturelle canadienne, qui mettait la table à la création de la Société Radio-Canada. Son indépendance d'esprit et son influence exceptionnelle lui ont valu d'être considéré comme l'un des pères de la Révolution tranquille.

«Les Mercedes-Benz des domestiques»
Présentes dans presque toutes les parties du monde sauf en Amérique du Sud, les Philippines sont employées comme domestiques et sont même surnommées «les Mercedes-Benz des domestiques». Alors qu'elles migrent pour des raisons économiques, une recherche conduite pendant plus de quatre années auprès de trois réseaux de domestiques philippines à Paris tend à brouiller cette image et à offrir un tableau beaucoup plus nuancé. C'est en étudiant le point de vue des femmes interviewées que Liane Mozère, sociologue, a pu analyser ce trajet migratoire comme s'inscrivant dans un projet de vie qui dépasse le simple enjeu économique. Quittant un pays très ancré dans le paternalisme, ces femmes, tout en souffrant de l'exil et de la séparation d'avec leurs enfants, découvrent en même temps un monde de libertés dont elles mesurent le prix et se dessine alors un nouveau plan de vie. Liane Mozère, professeure émérite du Département d'ethnologie, philosophie, sociologie et membre du Centre de recherches universitaire lorrain d'histoire, Université Paul Verlaine de Metz, présentera la conférence «Les paradoxes d'une migration féminine: le cas des domestiques philippines à Paris» le mardi 13 novembre, à 12 h, au local 1475 du pavillon Charles-De Koninck.

Des résultats de recherche sur un calendrier
La Chaire Richelieu de recherche sur la jeunesse, l’enfance et la famille de la Faculté des sciences sociales vient de lancer un calendrier réalisé à l’intention des familles d’accueil du Québec. Ce projet, ayant pour titre Les jardiniers du quotidien, a pour mission d’informer et de valoriser les parents d’accueil qui accompagnent jour après jour des enfants qui portent en eux les séquelles d’un vécu souvent lourd de conséquences. Le calendrier présente une partie des connaissances scientifiques acquises au cours des dernières années sur les enfants placés, sur les jeunes et les familles à risque. Il s’adresse aux parents d’accueil, mais aussi aux intervenants, étudiants et chercheurs qui s’intéressent à ces questions. Douze thématiques y sont abordées, notamment la santé mentale, la violence psychologique, la compétence parentale. Cette réalisation permet un transfert de connaissances rapide et efficace des résultats de recherche et contribue au rapprochement des milieux de recherche et de pratique. Le calendrier sera distribué gratuitement aux familles d’accueil membres de la Fédération des familles d’accueil du Québec, ainsi qu’aux intervenants du Centre jeunesse de Québec - Institut universitaire. Le projet a été réalisé en partenariat avec le Centre de recherche sur l’adaptation des jeunes et des familles à risque de l’Université Laval, la Fédération des familles d’accueil du Québec et le Centre jeunesse de Québec - Institut universitaire.

Présence adéquiste sur le campus
L’Association des militants adéquistes de l’Université Laval (AMADUL) a un exécutif renouvelé depuis son assemblée générale annuelle du 11 octobre. Cédric Lavoie a été élu au poste de président. Les autres postes ont été comblés par Andréanne Falardeau, secrétaire de l’exécutif, Pierre-Guy Veer, vice-président à l’organisation, Jean-François Landry, vice-président aux affaires politiques, Guillaume S. Leduc, vice-présent aux communications, Dany Nadeau, vice-président au recrutement, Jacinthe Morissette, conseillère et Mathieu Gauthier, conseiller. Les membres du conseil exécutif sont élus pour

Semaine de la coopération
Pour souligner la Semaine de la coopération, Zone Université Laval a tenu, le 17 octobre, une journée d’information avec kiosque à laquelle ont participé les quatre coopératives du campus: la Caisse populaire Desjardins de l’Université Laval, la Coopérative des cafés étudiants, la Coopérative d’habitation de l’Université Laval et la Coopérative Zone Université Laval. Grâce à la générosité de la Coopérative d’alimentation de Sainte-Foy, des pommes étaient offertes à tous les visiteurs. La Coopérative de l’Université Laval, fondée en 1986 par des étudiants, répond aux besoins de la clientèle du campus par le développement et la distribution des outils du savoir. L’entreprise atteint aujourd’hui un chiffre d’affaires de plus de 27 millions de dollars, compte 131 employés réguliers et 282 employés temporaires en période de rentrée scolaire, majoritairement des étudiants. La coopérative a redistribué 1 005 508 $ en ristournes pour l’année 2006-2007.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!