Vie universitaire

Campus express

Les filles et les sciences
La quatrième édition du volet Québec de «Les filles et les sciences: un duo électrisant» aura lieu le samedi 19 février au pavillon Alphonse-Desjardins, de 8 h 30 à 16 h 30. Cet événement, destiné aux jeunes filles de 2e et 3e secondaire, vise à leur faire découvrir l’univers des carrières scientifiques et technologiques. Au programme: ateliers animés par des femmes de sciences, exposition portant sur les carrières scientifiques et réalisation de projets faisant appel à la créativité scientifique. Grâce à Hydro-Québec, commanditaire de l'événement, un voyage à la Baie-James (pour deux personnes) sera attribué au hasard parmi toutes les participantes. À Québec, l'événement «Les filles et les sciences: un duo électrisant» est organisé avec le concours de Nadia Ghazzali, titulaire de la Chaire CRSNG-Industrielle Alliance pour les femmes en sciences et génie, d’Élisabeth Oudar, du Département d’informatique et de génie logiciel, de Pascale Dubé, professionnelle de recherche au Département de mathématiques et de statistique, et d'Évelyne Brown Dussault, étudiante en génie physique. Pour plus d’information, on visite le www.lesfillesetlessciencesquebec.com.

17e Colloque du GRET
Le Groupe de recherche en écologie des tourbières (GRET) présentera son 17e Colloque annuel le jeudi 24 février, à l’Envirotron. Le colloque portera sur les derniers progrès réalisés dans les projets de recherche en restauration et en aménagement des tourbières. Une douzaine de communications, en français et en anglais, sont au programme. Le GRET est issu d'une concertation entre le milieu scientifique universitaire, l'industrie canadienne de la tourbe et des organismes gouvernementaux fédéraux et provinciaux en vue de développer une gestion intégrée et durable des tourbières au Canada. Pour plus de détails: www.gret-perg.ulaval.ca.

Où va la fonction publique territoriale française?
Les agents des collectivités territoriales (communes, départements et régions) représentent aujourd’hui un tiers de la fonction publique française, soit près de 2 millions de personnes. Pourquoi présenter un tel sujet à quelque 6 000 km des mairies concernées? Parce que la fonction publique territoriale est prise en tension entre plusieurs modèles d’emploi public, qui permettent de discuter, au-delà de ce cas précis, les approches de la bureaucratie héritières de Max Weber. Émilie Biland, professeure au Département de science politique, donne la conférence «Bureaucratisation, politisation, managérialisation: où va la fonction publique territoriale française?» aujourd’hui, ce jeudi 17 février, à 12 h, au local 5172 du pavillon Charles-De Koninck. Après avoir posé les jalons historiques des tensions vécues depuis la Troisième République, la conférencière montrera que les concours de sélection sont emblématiques de leur reconfiguration contemporaine. Elle terminera en rendant compte des pratiques des élus et employeurs, elles-mêmes imprégnées de ces «injonctions contradictoires». Cette conférence est présentée dans le cadre des midis du Centre d’analyse des politiques publiques (CAPP).

La génétique moléculaire au service de l’eau potable
Andrée Maheux, stagiaire postdoctorale à l’École supérieure d’aménagement du territoire et du développement régional (ESAD), vient donner la conférence «La génétique moléculaire au service de la surveillance de l’eau potable». Celle-ci a lieu aujourd’hui, jeudi 17 février, à 12 h, à la salle de conférence de l’ÉSAD (local 1613 du pavillon Félix-Antoine-Savard). La surveillance de la qualité microbiologique est essentielle à la gestion de l’eau potable. Une des limites majeures à la détection de la contamination microbiologique de l’eau est le long délai qu’exige l’analyse des échantillons. De plus, ces méthodes d’analyse courantes ne permettent pas de déterminer l’origine de la contamination. Une procédure de récupération et de concentration des microorganismes vient cependant d’être mise au point, et des études préliminaires ont montré son efficacité, sans compter qu’elle donne rapidement des résultats. Cette nouvelle méthode pourrait être appliquée aux problèmes précis qui surviennent dans la chaîne de production de l’eau potable à la Ville de Québec. Cette conférence est présentée par l’ESAD, le Centre de recherche en aménagement et en développement (CRAD) et la Chaire de recherche en eau potable (CREPUL).

Jardiner à un âge avancé
À un certain âge, plusieurs personnes doivent abandonner le jardinage, souvent en raison de leurs genoux qui les abandonnent. Deux conférences porteront sur un aménagement simplifié pour faire durer le plaisir du jardinage et profiter plus longuement de sa cour. Notamment grâce au choix de plantes faciles à cultiver, donc qui résistent aux maladies et aux insectes, tout en tenant également compte de leur dissémination et de leur taille. Rock Giguère, spécialiste horticole, et Jean Denis Brisson, chercheur, tous deux auteurs d’ouvrages en horticulture et retraités actifs, viendront parler de leur expérience le lundi 21 février, au local 1240 de l’Envirotron. Coût: gratuit pour les membres de la Société des amis du jardin Van den Hende et 3 $ pour les non-membres.

Xplorair: une rupture technologique

C’est un avion de la dimension d’une automobile, à décollage sans roulage ni voilure tournante et propulsé par une toute nouvelle turbomachine: le thermoréacteur. Une maquette de l’Xplorair à l’échelle 1 sera exposée au salon du Bourget de juin 2011. Cet avion devrait prendre les airs en 2014. Michel Aguilar, qui développe en France cette nouvelle génération d’aéronefs en collaboration avec des entreprises prestigieuses, notamment COMAT Aerospace, abordera les configurations et les principes aérodynamiques de ce nouvel aéronef, les caractéristiques thermodynamiques et les performances de son propulseur ainsi que les matériaux et les carburants qu’on prévoit utiliser pour cet appareil à l’occasion d’une conférence qui aura lieu le 18 février à 12 h 30 au local 1112 du pavillon Adrien-Pouliot. Des étudiants de l’Université Concordia et du Département de génie mécanique de l’Université Laval travaillent au développement de ce nouvel aéronef qui profitera d’une avionique avancée et d’une aérostructure où les agromatériaux seront utilisés en masse et qui sera alimenté en priorité par des biocarburants.

Conférence de François Laroque
«Les poursuites civiles au Québec pour les violations des droits de la personne à l'étranger: deux études de cas». C’est là le titre de la conférence qui sera donnée par François Larocque, professeur à la Faculté de droit de l’Université d'Ottawa, le jeudi 24 février, à 11 h 30, au local 3470 du pavillon Charles-De Koninck. Sa présentation mettra en contexte l'importance des recours civils au Canada pour des violations des droits de la personne commises à l'étranger. Elle portera sur le contentieux civil transnational devant les tribunaux du Québec à l'égard de ces violations. La compréhension qu'ont les tribunaux québécois de leur propre compétence juridictionnelle sur ces litiges sera analysée à la lumière de deux décisions récentes – Bi'lin contre Greenpark International (CAQ) et Succession Kazemi contre Iran (CSQ) – portant respectivement sur les doctrines de forum non conveniens et de l'immunité des États.  La conférence est organisée par le Groupe d'étude en droits et libertés (GEDEL) de la Faculté de droit et le Programme Paix et sécurité internationales.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!