Vie universitaire

Campus express

Culture québécoise et valeurs universelles
À l’occasion du 400e anniversaire de la fondation de la ville de Québec, l’Association internationale des études québécoises (AIEQ), avec le Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ), tiendra son premier colloque mondial à Québec, du mercredi 29 octobre au samedi 1er novembre. Intitulé «Culture québécoise et valeurs universelles», cet événement permettra de réfléchir sur l’universalisation de la culture québécoise et sur ce qui l’a progressivement fait porteuse de valeurs universelles. Des chercheurs travaillant sur le Québec ou inspirés par les recherches qui s’y mènent s’intéresseront aux acquis et aux perspectives, que ce soit en littérature, en art ou en sciences humaines et sociales. L’activité de clôture accueillera Michel Tremblay lors d’une table ronde portant sur l’œuvre de l’auteur. L’ensemble des activités aura lieu au pavillon La Laurentienne. Inscription avant le 10 octobre au www.cieq.ca/colloqueaieq-cieq/.

Comment protéger l’eau
Le jeudi 16 octobre se tiendra un débat-midi, intitulé «L’eau, bien commun de l’humanité ou patrimoine de la nation?», à l’amphithéâtre 3A du pavillon Charles-De Koninck, de 11 h 30 à 13 h 30. Participeront à cette discussion sur les enjeux du projet de loi 92 sur l’eau Paule Halley, de l’Institut EDS, professeure à la Faculté de droit et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit de l’environnement, Frédéric Lasserre, de l’Institut EDS, professeur au Département de géographie et directeur de l’Observatoire de recherches internationales sur l’eau, Christian Simard, directeur de Nature Québec et Jean Landry, président du Regroupement des organismes de bassin versant du Québec. Jean-Pierre Pelletier, d’Aqua Centrum, animera la discussion. Cette activité est organisée en collaboration avec la Chaire de recherche du Canada en droit de l’environnement. L’entrée est libre. Apportez votre lunch.

À la recherche de l’esprit du lieu
Le patrimoine fait appel à l'idée d'un héritage légué par les générations qui nous ont précédé et que nous devons transmettre intact aux générations futures. Le colloque «Patrimoine et gouvernance des territoires: à la recherche de l’esprit du lieu» présentera une réflexion interdisciplinaire et comparative sur les notions de patrimoine et de gouvernance des territoires par les stratégies des communautés locales face aux enjeux mondiaux de conservation et de développement durable. Il s’agira de prendre en compte la pression d’usage dont les territoires font l’objet, et leurs conséquences environnementales, économiques, sociales et politiques. Organisé par le Laboratoire de géomatique agricole et appliquée de l’Université Laval, le Centre national du machinisme agricole, du génie rural, des eaux et des forêts (France) et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (France), cet événement officiel du 400e de Québec, dans le cadre des Entretiens Jacques-Cartier, aura lieu du mercredi 8 au vendredi 10 octobre, au Musée de la civilisation de Québec. Pour inscription: www.ejc2008-pgt.ca.

La dialectique dans le Phèdre de Platon
Les Midis du laboratoire de philosophie ancienne et médiévale de la Faculté de philosophie proposent une conférence de François Lortie, doctorant en philosophie (Université Laval et Section des Sciences religieuses, École Pratique des Hautes Études (Paris)), intitulée «La dialectique dans le Phèdre de Platon». Cet exposé aura lieu le 6 octobre à 11 h 30 au local 078 du pavillon Félix-Antoine-Savard. Par une analyse de passages clés du Phèdre, le conférencier montrera que ce dialogue ne présente pas qu’une ébauche de la méthode dialectique, mais qu’au contraire, il en constitue peut-être l’illustration la plus claire et la plus complète. Chez Platon, la dialectique se confond avec l’exercice même de la pensée; elle ne saurait être conçue comme une technique extérieure à celui qui la pratique, mais bien comme une capacité, une puissance que doit développer le philosophe en vue de mieux saisir les relations entre les choses. C’est avant tout une méthode qui doit et qui sait s’adapter à son objet, d’où les difficultés qu’elle pose à celui qui voudrait l’abstraire de ses applications particulières. C’est peut-être pour cette raison que le Phèdre n’a pas été unanimement considéré comme une œuvre de référence en matière de dialectique: d’aucuns ont jugé que Platon y énonçait davantage les procédés d’une rhétorique philosophique plutôt que ceux d’une méthode à visée universelle. En raison de la diversité de ses thèmes et de la richesse de son contenu, plusieurs commentateurs modernes ont porté moins d’attention aux extraits du Phèdre qui exposent pourtant dans le détail la procédure dialectique.

Symposium étudiant en sciences de l’orientation
Le deuxième symposium étudiant en sciences de l’orientation, organisé par le Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail (CRIEVAT), aura lieu cette année à l’occasion de la Semaine québécoise de l’orientation. Ce symposium, semblable à un colloque scientifique, permet aux étudiants du CRIEVAT issus des programmes en orientation de présenter leur projet de recherche (essai, mémoire ou thèse), selon l’état d’avancement de leurs travaux. Les exposés de 20 minutes seront suivis d’une période de questions. Cet événement se veut une façon d’encourager la relève des praticiens et des chercheurs en orientation tout en créant l’occasion de réfléchir collectivement sur des enjeux propres à la pratique de l’orientation. Le symposium se déroulera le vendredi 7 novembre, de 9 h à 17 h, à la salle Forges St-Maurice 1 de l’Hôtel Universel. Avant le 7 octobre, le coût d’inscription est de 10 $ pour les étudiants et de 15 $ pour les autres. Après cette date, le coût augmentera de 5 $. L’inscription inclut l’accès au symposium, le dîner, les pauses-santé. Pour participer, communiquer avec le secrétariat du CRIEVAT au 418 656-2131, poste 2360. Les places sont limitées.

Senghor face à son histoire
Le Collectif des femmes pour la promotion du Patrimoine immatériel en Francophonie présente, à l’occasion du 12e Sommet de la Francophonie, l’exposition Léopold Sédar Senghor face à son histoire. Cette exposition itinérante se tiendra, les 21 et 22 octobre, à l’Agora du pavillon Alphonse-Desjardins, du 23 au 26 octobre, dans le hall Émile-Nelligan (3e étage du pavillon Charles-De Koninck), et les 27 et 28 octobre, à la salle d’exposition de Parcs Canada (3, passage du Chien-d’Or). Ce projet est appuyé par le Secrétariat d’organisation du 12e Sommet de la Francophonie. Plusieurs activités précéderont cette exposition. Le 3 octobre, à 11 h 30, aux appartements-hôtel Bonséjours  se tiendra le vernissage de l’exposition de tapisseries d’art du maître licier sénégalais Ibra Ndiaye. Cette exposition se déroulera simultanément à la Maison des métiers d’art du Québec. Elle se poursuivra jusqu’au 16 octobre. Plusieurs autres manifestations marqueront l’exposition sur Senghor, dont une soirée de gala à l’Hôtel Québec le 16 octobre, avec défilé de mode et plusieurs activités culturelles exceptionnelles. Réservations: info@patrimoineimmat.org ou 418 210-3835.

Du dire au faire
Plus de 120 personnes – experts nationaux, parlementaires, responsables d’organisations non gouvernementales, universitaires – des pays du sud et du nord de la Francophonie ont participé à Québec, du 10 au 13 septembre, à une Rencontre internationale sur l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’espace francophone. Réalisée par l’Organisation internationale de la Francophonie, associée à la Chaire d’étude Claire-Bonenfant sur la condition des femmes de l’Université Laval, et ses partenaires, la rencontre «Du dire au faire» a mis l’accent sur les stratégies pour aboutir à un financement adéquat de l’égalité, en conformité avec les nombreux engagements souscrits par la communauté francophone. Les travaux ont également souligné la nécessité de l’analyse comparative selon le genre pour obtenir de meilleurs résultats dans les programmes de développement, dans l’élaboration des politiques et des budgets publics et pour susciter une transformation en profondeur des structures sociales inégalitaires. Des pistes d’actions prioritaires et de mesures concrètes ont été dégagées, appelant à la synergie entre tous les acteurs œuvrant pour l’égalité: organisations internationales et régionales, agences de coopération, secteur privé, société civile, mouvements de femmes, universitaires, pouvoirs publics exécutifs et législatifs. Pour plus d’information: www.etudesfeministes.fss.ulaval.ca.

Le suicide chez les jeunes Inuits
Le suicide chez les jeunes du Nunavik est considéré comme une priorité par les instances en santé publique. L'étudiante en santé communautaire Marie-Pierre Arsenault s'est intéressée au problème et viendra livrer les résultats de son projet de maîtrise, «Des parents pour réduire le risque suicidaire chez les jeunes Inuits. L'implication parentale dans le cadre du programme de hockey au Nunavik», le mardi 7 octobre, de 12 h à 13 h 30, au local 3115 du pavillon de l'Est. Dans le cadre de son projet, l'étudiante a étudié le facteur de protection contre le suicide que représentait l'implication parentale dans le Programme de hockey du Nunavik (PHN). Elle a aussi exploré la définition du rôle parental ainsi que la perception de l'implication chez les parents inuits ainsi que les barrières et facteurs qui facilitaient cette implication. L'analyse des résultats permet de dégager deux types de définition du rôle parental. De plus, tous les parents de l'étude se perçoivent impliqués auprès de leurs enfants, peu importe le niveau réel d'implication démontré envers le PHN. La barrière diminuant l'implication parentale la plus mentionnée est la gestion de temps alors que les raisons les plus souvent données pour expliquer ce manque d'implication sont la consommation d'alcool et les problèmes sociaux.

Un cours couru
Le nouveau cours à l’intention des étudiants de premier cycle Introduction à la planification financière personnelle de l'École de comptabilité de la Faculté des sciences de l'administration connaît un grand succès. À ce jour, plus de 157 étudiants de toutes disciplines se sont inscrits à la session d’automne. Ce cours, qui aborde les aspects fondamentaux d’une planification financière personnelle réussie, suscite un engouement exceptionnel. De toute évidence, les besoins en ce domaine sont réels. Offert également à l’hiver 2009 par Internet, ce cours permet aux étudiants qui ont peu ou pas de cours en administration d’acquérir une formation de base en planification financière personnelle. Ce cours a été élaboré par l’École de comptabilité en collaboration avec la Chaire Groupe Investors en planification financière de l’Université Laval, dont la mission est de soutenir la formation, la recherche et la diffusion des connaissances dans le domaine de la planification financière.

Forum sur la propriété intellectuelle en sciences de la santé
Un forum sur la propriété intellectuelle sous l’angle de la valorisation et du transfert des technologies dans le domaine des sciences de la santé se tiendra le mardi 28 octobre au pavillon Alphonse-Desjardins. Plus de 150 participants sont attendus, soit des acteurs clés du milieu universitaire, de la valorisation technologique, du secteur privé en biotechnologie et en pharmaceutique, ainsi que des intervenants du milieu financier et des agents de brevet. Ils dresseront un portrait de la recherche universitaire et des besoins de l’industrie pharmaceutique. Ils établiront une plateforme de communication et d’échange entre le monde académique et l’industrie. Ils feront le point sur la politique et le cadre subventionnaire de la valorisation de la recherche. Ils définiront les conditions optimales pour le transfert d’une technologie du milieu universitaire vers l’industrie. Enfin, ils exploreront de nouveaux modèles de valorisation de la recherche en sciences de la santé. Le forum est organisé par l’Université Laval, en collaboration avec l’Association des compagnies de recherche pharmaceutique du Canada. Pour plus d’information: www.sante-innovation.ulaval.ca

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!