Vie universitaire

Campus express

Dans les pas d’Homère
Beaucoup d'études ont souligné l'importance de la référence homérique chez les auteurs grecs de l'époque impériale. Certains ont même suggéré que ces auteurs compensaient leur insatisfaction politique, sous l'Empire, par une sollicitation massive de ce qui avait fait la grandeur de la Grèce, à commencer par Homère. La référence homérique entre effectivement dans des jeux complexes de définition identitaire, lesquels ne sont pas étrangers à la paideia: certains emplois d'Homère, d'apparence parfois anodine, constituent une parfaite «défense et illustration» de ce qu'est l'hellénisme jusque dans ses contradictions. De ce point de vue, l'utilisation de l'image de Troie et des Troyens permet d'améliorer notre compréhension des rapports entre Grecs et Romains. Pour apprécier la complexité, mais aussi la subtilité de ces rapports, il ne faut pas s'en tenir aux discours politiques que les Grecs tiennent sur les Romains, mais explorer le terrain même où les auteurs grecs souhaitent montrer leur supériorité: celui de la paideia. L'Institut des études anciennes invite Christophe Bréchet, maître de conférences en langue et littérature grecques, Université de Paris X – Nanterre, à présenter sa conférence «L'utilisation idéologique d'Homère dans les débats sur l'hellénisme» le lundi 26 novembre, à 11 h 30, au local 4423 du pavillon Jean-Charles-Bonenfant.
 
4e édition de la Journée des étudiants du REGAL
Les étudiants-chercheurs de la Faculté de sciences et de génie (FSG) se sont distingués lors de la quatrième édition de la Journée des étudiants du Centre de recherche sur l’aluminium (REGAL) qui s’est déroulée le 26 octobre à l’Université du Québec à Chicoutimi. Plus de 160 personnes, dont 88 étudiants, ont pris part à ce forum sur les activités du REGAL. Ce centre, dont l’objectif est de faire progresser les connaissances dans tous les secteurs de l’industrie de l’aluminium, regroupe les équipes de 39 chercheurs provenant de 7 établissements d’enseignement du Québec. Six conférences et 65 affiches étaient au programme et des bourses ont été attribuées aux 12 étudiants-chercheurs dont les présentations ont été jugées les plus remarquables. Cinq des gagnants étudient à la FSG. Il s’agit de Hugues Fortin (prix Hatch, 1 000 $), Sébastien Bédard (prix CRIQ, 1 000 $), Olivier Dion-Martin (prix Alcan, 1 000 $), Jayson Tessier et Jocelyn Blanchet (prix REGAL, 500 $). Patrick Tremblay Simard a obtenu la bourse Alcan d’une valeur de 18 000 $.

Maux de dos, mal du siècle
Une conférence de Sylvie Richard, intitulée «Perception de contrôle: la contribution du sentiment d’efficacité personnelle et du lieu de contrôle de la santé au statut fonctionnel et occupationnel des travailleurs aux prises avec des maux de dos», aura lieu le mardi 4 décembre à 12 h à la salle 2115 du pavillon de l’Est. Dans le cadre de son mémoire de maîtrise en santé communautaire, sous la direction de Clermont Dionne, professeur à la Faculté de médecine, Sylvie Richard traite des maux de dos qui, dans les pays industrialisés, représentent un problème majeur de santé publique dont les répercussions socioéconomiques prennent des proportions démesurées. L'essentiel de ce fardeau économique serait attribuable à l'état d'incapacité prolongée affectant une minorité d'individus. L'objectif principal de cette étude était d'évaluer l'importance du sentiment d'efficacité personnelle et du lieu de contrôle de la santé chez 1 007 travailleurs. Les analyses ont révélé que le sentiment d'efficacité personnelle est un facteur protecteur d'une évolution défavorable chez ces individus. Ces résultats incitent à développer de nouvelles stratégies d'intervention auprès de cette population.

Succès de la journée carrière en santé
Le 13 novembre dernier avait lieu la 5e édition de la journée carrière en santé, organisée par le Service de placement, au pavillon Alphonse-Desjardins. L’événement a attiré 78 exposants du milieu de la santé. Entre 600 et 700 étudiants et diplômés se sont déplacés pour rencontrer les employeurs qui provenaient de partout au Canada: Montréal, Québec, Bas-St-Laurent, Outaouais, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Côte-Nord, Montérégie, Nouveau-Brunswick et Manitoba. Tous y étaient: agences de santé, centres hospitaliers, centres de santé et de services sociaux, cliniques privées, centres et instituts de réadaptation, instituts universitaires, ministères et plus encore. Plusieurs employeurs en ont profité pour rencontrer des candidats en entrevue. «Il n’est pas toujours facile pour un étudiant de se déplacer pour une entrevue dans le Nord du Québec, par exemple. La journée carrière en santé est idéale pour permettre aux employeurs de rencontrer le plus de candidats possible et faciliter ainsi le processus de recrutement», explique Suzanne Bussières, conseillère en emploi au Service de placement. La 6e édition de la journée carrière en santé est déjà en branle. Les employeurs reviendront en grand nombre en 2008.

Conférence de Denis Poussart
En collaboration avec le Musée de la civilisation, la Chaire d’enseignement et de recherche La philosophie dans le monde actuel accueille Denis Poussart, professeur émérite, pour une grande conférence intitulée «Sciences et technologies, complexité et société: la quête des convergences», le mercredi 28 novembre à 19 h 30, au Musée de la civilisation. Le propos de cette conférence portera sur les avancées scientifiques qui déferlent à un rythme sans cesse grandissant. Le facteur sans doute le plus important de cette accélération relève de l’unification croissante des disciplines. Jadis cloisonnées, celles-ci se trouvent entraînées dans un mouvement de convergence, alors que les avancées les plus significatives se produisent à l’intersection de leurs frontières et que leurs spécificités s’estompent. Le terme «convergence» décrit notamment la fusion en devenir de grands secteurs telles la nanotechnologie, la biotechnologie, et les sciences de l’information et des communications. Scientifiques et citoyens sont mal équipés devant cette situation. Après avoir illustré la marche en cours de cette unification des savoirs, le conférencier se penchera, entre autres, sur la complexité de certaines réalisations technologiques tels les grands systèmes d’information, et les défis considérables qui en découlent. Denis Poussart s’est joint au Département de génie électrique et de génie informatique après avoir obtenu son Ph. D. du Massachusetts Institute of Technology. Ses recherches se sont déroulées en biophysique, en vision artificielle, en microélectronique et plus récemment en réalité virtuelle à haute performance en appui aux interventions médicales et industrielles critiques. L’entrée est gratuite.

Colloque annuel du JEFAR
Au Québec, le consensus social est maintenant suffisamment fort pour que la violence psychologique soit reconnue comme étant un élément de compromission dans le développement de l’enfant. Elle se manifeste par du dénigrement, du rejet, des menaces, de l’intimidation, un contrôle abusif, de la négligence au regard des besoins affectifs et de l’exposition à la violence conjugale. Des études démontrent qu’un grand nombre de jeunes subissent ce genre d’agression et ne reçoivent aucune forme spécifique d’aide. Le Centre de recherche sur l’adaptation des jeunes et des familles à risque (JEFAR) tiendra son colloque annuel le vendredi 23 novembre sur le thème de la violence psychologique à l’égard des enfants. L’événement vise à mettre en lumière les aspects psychologiques, sociologiques et légaux de ce problème. La conférence d’ouverture sera présentée par Celia Doyle, qui enseigne depuis une vingtaine d’années à l’Université de Northampton (Royaume-Uni) dans le domaine de la protection de l’enfance. Le colloque se tiendra de 8 h 30 à 16 h au Grand Salon du pavillon Alphonse-Desjardins.

Apporte ton jouet
Préambule communication organise pour une onzième année consécutive l’événement Apporte ton jouet. La cueillette de jouets et de denrées non périssables aura lieu les 28 et 29 novembre prochains de 8 h 30 à 18 h. Les généreux donateurs pourront déposer leurs dons aux stands installés aux pavillons Alphonse-Desjardins, Charles-De Koninck, Palasis-Prince ainsi que chez Préambule communication, au local 3790 du pavillon Louis-Jacques-Casault. Tous les articles amassés seront remis à la Société de Saint-Vincent de Paul de Québec, qui les redistribuera aux familles démunies de la région. Cette année, Apporte ton jouet vise à recueillir plus de 2 700 articles. Cette collecte est réalisée en collaboration avec le Noël des enfants de Radio-Canada et la Société de Saint-Vincent de Paul. Depuis plus de 20 ans, Préambule communication donne la chance à des étudiants de communication publique d’acquérir une expérience concrète dans l’univers des communications.

Antiféminisme, masculinisme et (néo)libéralisme
Le mercredi 28 novembre, à 12 h, au local 1475 du pavillon Charles-De Koninck, une conférence ayant pour titre «Antiféminisme, masculinisme et (néo)libéralisme» sera donnée par Diane Lamoureux, professeure au Département de science politique. Au cours des dernières années, on a assisté à une recrudescence de l'antiféminisme au Québec, que ceci prenne la forme du postféminisme, du masculinisme ou de l'instrumentalisation xénophobe du principe d'égalité entre les femmes et les hommes. Comment interpréter ce virage à droite sur le plan idéologique? Comment l'articuler avec le triomphe du (néo)libéralisme? En quoi cela a-t-il à voir avec la présence de gouvernements conservateurs à Québec et à Ottawa? Cette conférence est tenue dans le cadre des Midis-recherche de la Chaire d’étude Claire-Bonenfant sur la condition des femmes.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!