Vie universitaire

Bourse de 100 000$ US

Fernand Labrie reçoit le Prix international de médecine du roi Faisal

Par : Yvon Larose
C’est à Riyad, capitale de l’Arabie saoudite, dans le cadre d’une cérémonie spéciale tenue le lundi 16 avril, que Fernand Labrie, professeur titulaire au Département d’anatomie et de physiologie, a reçu, pour ses travaux sur le cancer de la prostate, et conjointement avec un confrère de l’Université Johns-Hopkins, le Prix international de médecine du roi Faisal (King Faisal International Prize in Medicine) des mains du prince héritier Sultan ben Abd al-Aziz ben Abd al-Rahman Al Saoud. Chacun des récipiendaires a reçu une médaille ainsi qu’une bourse de 100 000 $ US.

Dans son discours d’acceptation, Fernand Labrie a rappelé qu’il était animé par un objectif et une passion durant ses années de formation. «Chercher, aussi intensément que possible, de nouvelles connaissances en médecine et les utiliser dans l’amélioration du traitement des maladies, principalement du cancer.» Il précise qu’il a toujours préféré les aspects quantitatifs de la médecine. «Un choix qui m’a conduit à l’endocrinologie où l’on peut mesurer de façon précise le niveau d’hormones.» Selon le récipiendaire, le Prix aura l’effet d’un stimulant pour mettre au point des thérapies encore plus efficaces pour le cancer de la prostate et aussi pour le cancer du sein. «Cette forme de cancer, rappelle Fernand Labrie, est en quelque sorte analogue au cancer de la prostate au point de vue de la réponse aux hormones.»

Le Dr Labrie dirige le Centre de recherche en endocrinologie moléculaire (ENDOMOL), une entité qu’il a fondée en 1969 et qui est rattachée au Centre de recherche du CHUL. S’il existe aujourd’hui un traitement standard du cancer de la prostate dans le monde, c’est dû aux découvertes réalisées par les chercheurs d’ENDOMOL. Ce traitement fait appel aux agonistes de l’hormone appelée LHRH (luteinizing hormone-releasing hormone). Appliqué au stade localisé ou localement avancé, le traitement a permis de réduire les décès d’au moins un tiers. Équivalent à la castration chirurgicale, il consiste à bloquer complètement la sécrétion des androgènes par les testicules.

Depuis 1977, le Prix international de médecine du roi Faisal a été remis à 47 chercheurs répartis dans 11 pays. Ce prix porte le nom du monarque qui a régné sur l’Arabie saoudite de 1964 à 1975. Le Prix international du roi Faisal est considéré comme l’une des récompenses les plus prestigieuses au monde. Les récipiendaires sont choisis uniquement au mérite. Parmi eux, plusieurs ont par la suite reçu le prix Nobel. En plus de la médecine, le Prix est attribué dans les catégories suivantes: sciences, langue et littérature arabes, études islamiques et services rendus à l’islam.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!