Société

Omy Laboratoires et Brillant Matters s’unissent contre le coronavirus

Deux entreprises issues de l’Université Laval ont conçu un désinfectant pour les mains et remettront une partie de leur production au réseau de la santé

Par : Matthieu Dessureault

Pour aider à contrer la propagation de la COVID-19, Omy Laboratoires et Brillant Matters ont conçu leur propre gel hydroalcoolique. Ce gel, créé dans un laboratoire de l’Université Laval, répond aux normes de santé publique et a été approuvé par la Direction des produits de santé naturels et sans ordonnance. Pour chaque bouteille d’un format de 120 millilitres vendue, une quantité équivalente du produit sera remise à un établissement de santé de la région de Québec. Le gel est offert en prévente sur la boutique en ligne d’Omy.

Omy, pour rappel, a été fondé par Rachelle Séguin, étudiante à la maîtrise en sciences pharmaceutiques, et Andrea Gomez, candidate au MBA en stratégie et innovation. L’entreprise se spécialise dans la fabrication et la commercialisation de produits cosmétiques sur mesure.

De son côté, Brilliant Matters a été mis sur pied par Jean-Rémi Pouliot, doctorant en chimie, et Philippe Berrouard, chercheur postdoctoral en chimie. La jeune pousse fournit des solutions dans le domaine de l’électronique imprimable. Pour ce projet, elle a mis une équipe de chimistes à la disposition d’Omy.

Du gin au gel

Le professeur Grant Vandenberg, de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation, a lui aussi choisi de contribuer à la production de désinfectant à mains pour la lutte contre la COVID-19. Le chercheur a conseillé deux distilleries de la région de Québec pour les aider à réorienter leur production vers le gel antiseptique.

Relisez notre article à ce sujet.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!