ULaval Nouvelles
Prix et distinctions

Les professeurs Bernard Fortin, Guy Laforest et James Douglas Thwaites promus au rang d’émérites

Les professeurs Bernard Fortin, Guy Laforest et James Douglas Thwaites, de la Faculté des sciences sociales (FSS) de l’Université Laval, ont été promus au rang d’émérites par le Collège universitaire. Ils seront honorés lors d’une cérémonie qui aura lieu le 22 novembre prochain.

Bernard Fortin, Guy Laforest et James Douglas Thwaites
Bernard Fortin, Guy Laforest et James Douglas Thwaites

Le titre d’émérite est décerné à des professeures et professeurs qui se sont distingués au cours de leur carrière par leur contribution remarquable en enseignement ou en recherche. Il s’agit de la plus haute reconnaissance que l'Université Laval peut accorder à un membre du corps professoral.

« La Faculté des sciences sociales est privilégiée d’avoir pu compter sur les contributions exceptionnelles de ces trois professeurs qui ont su partager et transmettre leurs connaissances et leur passion pour la recherche et l’enseignement à une multitude d’étudiantes, d’étudiants et de jeunes collègues au cours de leur carrière. Piliers dans leur domaine respectif, ils ont contribué à leur rayonnement au Québec, au Canada et à l’international », a déclaré la vice-doyenne à la recherche de la FSS, Sylvie Drapeau, au nom de l’équipe de direction de la Faculté.

Bernard Fortin

Bernard Fortin est considéré comme l’un des plus grands chercheurs en science économique du pays. Titulaire d’une chaire de recherche du Canada pendant près de quinze ans, il s’est distingué dans plusieurs champs de sa discipline dont l’économie du travail, l’analyse économique des interactions sociales et l’économie de la santé.

Chercheur polyvalent, le professeur Fortin s’est entre autres intéressé au partage des revenus au sein des familles, aux effets de pairs dans la performance scolaire, à l’incidence de divers modes de rémunération des médecins sur le volume et la qualité des services médicaux ainsi que l’influence de la fiscalité et des transferts sociaux sur la décision de travailler dans l’économie souterraine. Il a fondé et dirigé le Laboratoire du Centre interuniversitaire québécois de statistiques sociales de l’Université Laval ainsi que le Centre interuniversitaire sur le risque, les politiques économiques et l’emploi. Son expertise reconnue internationalement l’a amené à être invité dans des universités et des centres de recherche tels que le MIT, l’Université Columbia, Paris School of Economics, l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et le Centre de recherche en économie et statistique de France.

Fellow du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO), de l’Institute of Labor Economics ainsi que de l’Association canadienne d’économique, il a reçu en 1997 le prix Marcel-Dagenais de la Société canadienne de science économique, qui récompense tous les 3 ans les réalisations exceptionnelles d’un chercheur canadien en économique, et en 2004 le prix Gérard-Parizeau, qui couronne une carrière dans la recherche en gestion, en assurance ou en économie. Il est membre de la Société royale du Canada depuis 2000.

Guy Laforest

Le politologue Guy Laforest s’est imposé comme une figure marquante de la science politique canadienne et un grand spécialiste des enjeux constitutionnels et référendaires au Canada.

Une de ses grandes préoccupations a été de proposer une interprétation critique du fédéralisme canadien et de la place du Québec dans ce système au regard de la philosophie politique et de l’histoire intellectuelle. Il a d’ailleurs été le politologue québécois le plus souvent interviewé par les médias du Canada anglais sur ce thème au cours des 30 dernières années. Le professeur Laforest a enseigné en Belgique, en Espagne, en Autriche et aux États-Unis. Très engagé dans l’avancement de la recherche, il a participé à l’organisation d’une trentaine de colloques.

Le professeur Laforest s’est aussi démarqué par son engagement soutenu dans des organisations visant la promotion et la progression de la recherche universitaire. Il a entre autres été président du comité scientifique pour le congrès annuel de la Fédération des sciences humaines en 2001 et coprésident du comité scientifique pour le congrès annuel de l’Acfas en 2013, en plus d’assumer des responsabilités au sein de l’Association internationale des études québécoises. Il a aussi été président de la Fédération des sciences humaines et membre du conseil d’administration de l’Acfas.

Après être devenu en 2013 chevalier de l’Ordre de la Pléiade, il a intégré l’Académie des sciences sociales de la Société royale du Canada en 2014. Au sein de cette société, il a été membre pendant deux ans du comité sur les rapports d’experts puis membre du groupe de travail sur l’avenir de l’enseignement supérieur au Canada.

James Douglas Thwaites

Ayant à cœur la réussite étudiante, James Douglas Thwaites a multiplié les ententes de mobilité étudiante en relations industrielles, s’est investi dans l’accompagnement des équipes étudiantes à des concours et s’est distingué par son œuvre philanthropique. Expert respecté pour ses interventions dans les milieux de travail publics et privés, il est également un conférencier fort recherché ici comme à l’international.

L’enseignement a toujours figuré au cœur des activités professionnelles de ce pilier du Département des relations industrielles. Sa passion pour l’enseignement a d’ailleurs été reconnue par l’Université Laval, qui lui a décerné son prix Carrière en enseignement pour l’année 2008-2009. Le professeur Thwaites a été l’initiateur d’une importante expansion du profil international de son département en concluant des ententes avec des universités du Canada, des États-Unis, du Mexique, de la France, de la Belgique et de l’Australie. Il a également mis sur pied le Colloque Japon-Canada qui a réuni des étudiantes et étudiants d’une vingtaine d’universités japonaises et canadiennes autour du thème « Les jeunes et le marché du travail ». Pendant plusieurs années, il a été formateur ou juge pour le tournoi pancanadien Excalibur en gestion des ressources humaines et le Concours d’excellence en relations industrielles. Il a également créé et financé une fondation qui remet chaque année des bourses pour récompenser l’excellence et l’engagement chez les membres les plus méritants de la communauté étudiante.

James Douglas Thwaites a aussi présidé des conseils industriels pancanadiens dans le textile et la construction et a agi à titre de conseiller pour l’Organisation internationale du travail, l’Union africaine, le Centre européen pour le développement de la formation professionnelle et le ministère du Travail du Mexique.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!