Chroniques

Dans les médias

Jocelyn Maclure, Alain Doyen et Yan Cimon sur la présence des universitaires dans l'espace public, les protéines végétales et le départ à la retraite de François Jean Coutu

Sur la présence des universitaires dans l'espace public


Différentes raisons expliquent pourquoi certains universitaires se tiennent loin des journalistes. Faire dans la concision et dans la simplicité en est une. Une autre raison est la perception de collègues qui considèrent la collaboration avec les médias comme une perte de temps ou un passe-temps. Jocelyn Maclure, lui, consacre 20% de son temps aux «services à la collectivité». «Je pense que c'est plutôt valorisé de participer au transfert de connaissances.» Selon lui, faire une intervention rigoureuse passe par le fait de prendre le temps de bien se renseigner. «La rigueur devrait être la première valeur qui nous guide dans nos interventions.»

Jocelyn Maclure, Faculté de philosophie

La Presse+, 14 avril

Sur les protéines végétales


Les consommateurs canadiens sont à la recherche de sources de protéines qui sont davantage en accord avec leurs principes écologiques ou éthiques. Selon Alain Doyen, «les protéines végétales vont constituer la plus forte demande dans les prochaines décennies. On arrive à avoir des produits qui ressemblent à s'y méprendre à de la viande». Les protéines de vers de farine et de grillons domestiques broyés et séchés pourraient aussi se frayer un chemin jusqu'à l'assiette. «Ça se développe. Mais ça reste relativement cher, car il n'y a pas encore d'automatisation de la production. L'acceptabilité est le frein majeur. Pourtant, les insectes sont consommés régulièrement par 2 ou 3 milliards d'êtres humains.»

Alain Doyen, Département des sciences des aliments

Acadie Nouvelle, 17 avril

Sur le départ à la retraite de François Jean Coutu


François Jean Coutu, président du Groupe Jean Coutu, prendra sa retraite en mai prochain. Il continuera toutefois à siéger au conseil d'administration de la chaîne d'alimentation Metro, qui avait acquis la chaîne de pharmacies il y a un an. Selon Yan Cimon, le nouveau président de la chaîne de pharmacies aura un double défi: remplacer quelqu'un de la famille Coutu et conserver l'identité de l'entreprise. «C'est une organisation avec une culture forte. Et les gens de la famille ont toujours été au cœur du renforcement de cette culture que les clients aiment tant.»

Yan Cimon, Département de management

La Presse+, 18 avril

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!