Vie universitaire

Campus express

Verte chimie
Trois ans après sa création, le comité Chimistes pour l’environnement lance son site Web (chimistes-environnement.over-blog.com). Destiné à tous les membres du Département de chimie, mais aussi aux citoyens qui ont à cœur la cause environnementale, ce site donne de l’information sur les façons d'appliquer les règles du développement durable afin de diminuer l'empreinte écologique au travail ou dans les études. On y trouve notamment des renseignements sur les règles environnementales à l'Université, des liens pertinents vers les sites en lien avec l'environnement à l'Université, au Québec et au Canada, l'actualité dans le domaine environnemental, un index des produits recyclables et des renseignements sur la façon d'en disposer de façon écologique, ainsi qu’une multitude de trucs et astuces pour verdir nos comportements à la maison et au travail. Le site a été réalisé par Thierry Lefevre, Mélanie Labonté-Côté et Mathieu Viger, trois membres du Département de chimie actifs au sein de Chimistes pour l'environnement. Ce comité préconise l'intégration des principes du développement durable au travail et dans les études au sein du Département par l'adoption de gestes simples et concrets.

Fructueux symposium sur le droit, la santé et le travail
Un symposium franco-québécois portant sur le droit, la santé et le travail s’est tenu en juin à Lille, en France. Près de 350 personnes ont participé à cet événement organisé conjointement par l’Université Laval, l’Université de Lille 2 (Droit et Santé) et plusieurs autres partenaires. La professeure Anne-Marie Laflamme, de la Faculté de droit, assumait la codirection scientifique de ces journées d’étude consacrées à la comparaison entre l’obligation d’accommodement raisonnable inférée des chartes des droits applicables au Québec et l’obligation française de reclassement à l’égard des employés qui connaissent des difficultés de santé et qui sont devenus inaptes à occuper le poste pour lequel ils ont été embauchés. Le vice-doyen aux programmes de premier cycle de la Faculté de droit, Christian Brunelle, le professeur émérite Pierre Verge et les professeurs Anne-Marie Laflamme et Dominic Roux ont prononcé des conférences destinées à mieux faire connaître la nature et la portée de l’obligation d’accommodement raisonnable. Des perspectives de recherche conjointe et d’échanges d’étudiants entre les universités Laval et Lille 2 (Droit et Santé) devraient se concrétiser dans les mois à venir, de même que la tenue d’un symposium tous les deux ans portant sur les aspects juridiques liés à la santé au travail.

Colloque sur la gouvernance de l'eau dans les Amériques
«La gouvernance de l'eau dans les Amériques: vers un champ de recherches comparatives et pluridisciplinaires sur les enjeux de la ressource». Tel est le thème d’un colloque qui aura lieu sur le campus les 15 et 16 octobre. Ce colloque vise à jeter les bases d’une transformation de la gouvernance et de la gestion de la ressource selon une démarche comparative régionale. L’idée sous-jacente est de réfléchir à la pertinence de considérer les Amériques comme un laboratoire des nouveaux mécanismes de gouvernance et de gestion de l’eau et de confronter cette région au processus de modernisation structurelle issue de l’accroissement de la population, de l’industrialisation, de l’ouverture des frontières et de l’intégration commerciale des économies. La rencontre est organisée par l'Observatoire de recherches internationales sur l'eau (ORIE), le Centre d'études interaméricaines (CEI) et l'Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société (Institut EDS) en collaboration avec l'Institut québécois des hautes études internationales (HEI). Renseignements: www.cei.ulaval.ca ou www.ihqeds.ulaval.ca.

Les élus locaux et le développement durable
À l’heure où la mise en œuvre du développement durable devient un impératif incontournable pour tous les secteurs de la société, l’Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société  (Institut EDS) de l’Université Laval offrira en septembre aux élus, fonctionnaires municipaux et urbanistes une occasion unique de se familiariser avec les outils, techniques et réglementaires, qui guident l’intervention dans un territoire et permettant ainsi l’atteinte des objectifs de développement durable. Cette université d’été se tiendra en deux sessions, à Sorel-Tracy, du 2 au 4 septembre et les 16 et 17 septembre. Les animateurs des sessions sont des spécialistes des différents domaines provenant de l’Université Laval et des ministères concernés, ainsi que des techniciens spécialistes de ces questions et des élus locaux québécois pionniers de cette démarche. La rencontre est organisée en partenariat avec le CRE de Montérégie (CREM) et l’Agence régionale de l’environnement de la région Rhône-Alpes (RAEE, France). Renseignements: www.ihqeds.ulaval.ca.

15 000 km en autobus
D’avril à juin, neuf jeunes vidéastes nord-américains et européens, dont Helgi Piccinin, étudiant inscrit à Laval à la maîtrise en littérature et arts de la scène et de l’écran, ont parcouru 15 000 km en trois mois dans le cadre d’un projet humanitaire itinérant mis sur pied par Vidéo Eldorado, un organisme à but non lucratif de Québec. Partis de la capitale, les voyageurs se sont rendus jusqu’au Honduras, en Amérique centrale, à bord d’un autobus scolaire modifié qui leur servait à la fois de maison mobile et de studio de production. Leur but: enseigner les rudiments de la production vidéo, de la photographie et du dessin à des jeunes vivant dans des communautés de culture minoritaire. En tout, ils ont donné huit ateliers sur le thème de l’identité à une centaine de jeunes âgés de 5 à 15 ans en Louisiane francophone (États-Unis), au Chiapas (Mexique) et à Panajachel (Guatemala). Trois courts métrages produits par de jeunes Louisianais et Guatémaltèques sont en ligne sur www.videoeldorado.com. D’autres suivront. Le site contient aussi une quinzaine de vidéos réalisées en cours de route par les membres de l’équipe.

Conférence sur les juridictions internationales et nationales
La 6e Conférence annuelle Claire L’Heureux-Dubé accueille l’honorable Christine Chanet, juge à la Cour de cassation de France, soit la plus haute juridiction de l’ordre judiciaire français. Sa présentation aura pour thème: «Juridictions internationales et juridictions nationales: influences croisées». L’événement se tiendra le vendredi 11 septembre à 12 h à l’auditorium Jean-Paul-Tardif du pavillon La Laurentienne. La juge Chanet est conseillère à la Cour de cassation de France, où elle siège à la Chambre criminelle depuis 1996. Au mois d’avril 2003, elle a été élue membre de la Commission internationale des juristes en plus d’être nommée représentante personnelle du Haut Commissaire aux droits de l'homme pour Cuba. Elle est également membre du Comité des droits de l'homme des Nations Unies et en est devenue la première femme présidente. Elle occupera cette fonction de 1997 à 1998 et de 2005 à 2006. Christine Chanet est titulaire d'un Lauréat de la Faculté de droit et d'économie de Paris et de deux diplômes avancés en droit privé et en criminologie. Rappelons que la Faculté de droit de l’Université Laval instituait en 2003 un fonds pour souligner la contribution exceptionnelle au droit de l’honorable Claire L’Heureux-Dubé. Un des objectifs de ce fonds est de permettre d’inviter chaque année une ou un juriste de grande réputation à prononcer une conférence et à échanger, durant son séjour, avec la communauté juridique. Il est à noter que la conférence est gratuite et qu’un buffet sera servi à compter de midi. Aucune réservation n’est requise.

Causerie de la Société québécoise de la rédaction professionnelle
Peu importe le nom qu’on lui donne, le breffage (briefing, bref) renvoie à un mode de transmission du savoir expert, à des décideurs en l’occurrence. Sous un format succinct (2 ou 3 pages) et une présentation simple, le document de breffage résulte d’un processus complexe qui requiert des compétences de collecte d’information, d’analyse stratégique, d’esprit de synthèse et de vulgarisation, en somme de rédaction professionnelle de haut niveau. «Le breffage: la rédaction au service des décideurs» sera le titre de la causerie animée par Christiane Melançon, professeure de rédaction à l’Université du Québec en Outaouais (UQO) et chercheuse associée au Centre de recherche en technologies langagières. Cette conférence aura lieu le 24 septembre, à 19 h, au local 2415 du pavillon La Laurentienne. Cofondatrice de ce centre et du Département d’études langagières de l’UQO, Christiane Melançon mène des recherches sur l’apport des technologies aux professions langagières. Pionnière de l’intégration du breffage dans la formation universitaire en rédaction, elle rend son expertise également accessible par des formations et des conférences.. Membres de la SQRP et étudiants (avec preuve de statut): 10 $. Autres: 20 $. Payable sur place. Pour réservation: Linda Fortin, 418 644 6802 ou 418 626 4524, d’ici le 23 septembre.

Perdu confiance dans les services financiers?
Crise financière, crise économique et scandales financiers. Voilà des bouleversements qui ont secoué l’industrie des services financiers au cours des années 2000. Quelles en sont les causes et quelles leçons peut-on en tirer? Comment peut-on assurer la confiance du public dans cette industrie? Pour discuter de ces questions de grande actualité, le Centre d’études en droit économique (CEDE) de la Faculté de droit organise un colloque intitulé «La confiance au cœur de l’industrie des services financiers» le vendredi 18 septembre à l’amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins. L’événement réunira plusieurs membres de la communauté juridique et des instances gouvernementales, de même que des représentants de l’industrie des services financiers. Plus d’une quinzaine de conférenciers renommés participeront à ce colloque en plus de deux conférenciers d’honneur, soit la professeure Marie-Anne Frison-Roche, directrice de la Chaire Régulation à Paris, et Claude Béland, président du Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (MEDAC).

Archéo-vendredi
Les Laboratoires d’archéologie présentent, le 4 septembre à 15 h 30, l’Archéo-vendredi sur le thème: «Transport et vente de la poterie en France du 16e au 19e siècle». Si nous pouvons assez bien suivre le départ vers la Nouvelle-France de la poterie depuis les grands ports français, rares sont les sources écrites du 16e au 18e siècle qui nous montrent comment ce produit de faible valeur arrive dans ces ports. Plus largement, nous savons peu de choses sur la manière dont la céramique est diffusée et vendue en France pendant l’Ancien Régime. Lors de cette conférence prononcée par Jean Chapelot, directeur de recherche au CNRS, Centre de recherches historiques EHESS/CNRS, sera notamment présentée une documentation inédite (textes et iconographie) couvrant la période qui s’étend du 16e au début du 20e siècle. Cette conférence est organisée avec le soutien du Groupe de recherches en archéométrie. La présentation aura lieu aux Laboratoires d’archéologie de l’Université Laval, 3, rue de la Vieille-Université.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!