Sports

Espoirs en athlétisme

Le Championnat de la FQSE se tiendra au Stade couvert du PEPS les 28 février et 1er mars

Par : Jérôme Pelletier
Fort de ses récentes performances à Boston et à l’Université McGill, le club d’athlétisme du Rouge et Or convoite la deuxième position chez les dames et chez les hommes lors du Championnat de la Fédération québécoise du sport étudiant (FQSE) qui se tiendra au Stade couvert du PEPS les 28 février et 1er mars. «Les résultats obtenus jusqu’à présent cette saison nous prouvent qu’on peut viser la deuxième place pour les deux équipes», a déclaré l’entraîneure-chef Marie-Christine Côté.

Détentrice du meilleur temps au 60 m au Canada cette saison, toutes catégories confondues, la sprinteuse Geneviève Thibault représente une valeur sûre. À McGill à la fin janvier, l’étudiante en génie des eaux a stoppé le chrono à 7,39 secondes, à deux centièmes du record canadien universitaire. À New York, lors du New Balance Collegiate Invitational les 7 et 8 février, Thibault a égalé cette marque personnelle non pas une, mais deux fois, prenant le septième rang parmi les athlètes de la NCAA, à sept centièmes de la championne. «Elle s’en voulait de ne pas avoir réussi un meilleur temps en finale, a souligné Marie-Christine Côté. Mais c’est quand même bon signe de la voir courir sous les 7,40 avec constance.»

À son année recrue en 2007, Thibault avait coiffé toute la compétition au Québec et au Canada au 60 m, recevant le titre de recrue de l’année au Canada. En plus du 60 m, celle qui vise une participation aux Jeux olympiques de 2012, fera partie des équipes de relais au 4 X 200 m et au 4 X 400 m. Laurélie Harvey et Stéphanie Forcier seront aussi dans les deux quatuors. C’est Marianne Boivin qui complétera l’équipe au relais du 200 m et Josée Picard-Arsenault dans celui du 400 m. Dans les deux cas, la compétition sera féroce, mais il n’est pas impossible que le Rouge et Or monte sur la première marche du podium.

En plus des relais, Laurélie Harvey est la favorite au 300 m, épreuve qu’elle a remportée ici même au PEPS lors du championnat provincial en 2007.

Toujours du côté féminin, on surveillera de près la nouvelle sensation du club, Catherine Cormier, championne provinciale et vice-championne canadienne en cross-country cet automne. Membre de l’équipe nationale de cross-country en 2009, l’étudiante en médecine devrait enlever le 3000 m de façon convaincante malgré une blessure à la cuisse.

Au lancer du marteau, Caroline Sow a déjà obtenu son standard pour le Championnat de Sport interuniversitaire canadien (SIC) et une deuxième position est à sa portée. Au lancer du poids, un podium est accessible également. Sow est championne provinciale des deux dernières années au lancer du marteau et elle a remporté l’or au poids en 2008.

Au terme du championnat provincial, l’équipe féminine devrait compter au moins quatre athlètes qualifiées pour le Championnat canadien qui aura lieu à Windsor en Ontario du 12 au 14 mars.

L’équipe masculine pourrait causer des surprises
Championne du McGill Team Challenge au 4 X 800 m, l’équipe masculine de relais du Rouge et Or a la ferme intention d’être couronnée championne provinciale au PEPS. Mené par Dominic Michaud, le Rouge et Or a présentement le cinquième temps de l’année au Canada et le meilleur de la province. Charles-Olivier Laporte, Mathieu Raymond et Pier-Olivier Laflamme sont les autres membres de l’équipe.
En plus du relais, Michaud est parmi les favoris au 1000 m. Il détient actuellement le quatrième temps de la saison au pays (2:27,75), mais comme aucun Canadien n’a encore atteint le standard (2:26,50) donnant accès au championnat national de fin de saison, une victoire dans la conférence québécoise assurerait une participation à l’étudiant en génie civil. «Le standard est équivalent au temps de la cinquième position de l’année précédente au Championnat de SIC, a précisé l’entraîneure du Rouge et Or. Si personne n’atteint le standard, comme c’est présentement le cas cette saison, les champions des quatre conférences seront qualifiés en plus de ceux ayant les meilleurs temps afin de combler les 12 places disponibles.»

L’étudiant-athlète du Rouge et Or Mathieu Raymond pourrait aussi tirer son épingle du jeu au 1000 m, mais il devra certainement abaisser son meilleur temps (2:30,29) d’au moins deux secondes s’il souhaite se qualifier pour le championnat national.

Champion canadien en titre au 1000 m et recrue de l’année au pays en 2008, Tommy Lecours ne sera pas en mesure de défendre sa couronne, lui qui est blessé au genou depuis le début de la saison. Bien qu’il s’entraîne, Lecours a été inactif lors des compétitions.

Fort de sa neuvième position au St. Valentine Invitational de Boston la semaine dernière, Charles-Olivier Laporte pourrait surprendre au 600 m. Il a réalisé un temps de 1:04,92 au 500 m qui regroupait 61 coureurs. Sa prestation l’a positionné deuxième parmi les Canadiens.

Par ailleurs, le Rouge et Or est favori au triple saut où il détient présentement les deux meilleures performances. La recrue Tancrède Ropivia à 12,05 m et Boris Ouedraogo à 11,85 m se feront la lutte pour le titre. Au lancer du poids, Jean-Philippe Bamba part largement favori. Finalement, Simon Bordeleau, quatrième au Québec au pentathlon, pourrait accéder au podium également.

Bien d’autres représentants de Laval seront sous les projecteurs lors du Championnat de la FQSE. Le club d’athlétisme regroupe 43 étudiants-athlètes universitaires en plus des civils.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!