Sports

Le Rouge et Or à la défense de son titre

Le Championnat provincial mixte de badminton de la FQSE se tiendra en fin de semaine au PEPS

Par : Jérôme Pelletier
Le Rouge et Or badminton a remporté les trois dernières bannières provinciales mixtes et son objectif est de reconduire cet exploit cette année lors du Championnat de la Fédération québécoise du sport étudiant (FQSE) qui aura lieu les 14 et 15 mars au PEPS. À la suite des deux premiers tournois mixtes de la saison, le Rouge et Or occupe le deuxième rang. Il se frottera donc aux Citadins de l’UQAM, troisièmes, en demi-finale. Montréal (no 1) et Sherbrooke (no 4) se feront la lutte dans l’autre duel donnant accès à la grande finale.

Le championnat mixte est un affrontement au meilleur de cinq parties où les universités s’affrontent en simple féminin et masculin, en double masculin et féminin et en double mixte. Le premier à enregistrer trois victoires l’emporte. La mission s’annonce ardue pour les représentants de Laval. «Sur papier, nous ne sommes pas favoris. Ce sera difficile contre l’UQAM et éventuellement, en finale, si on l’atteint, a précisé l’entraîneur-chef Étienne Couture. Mais la victoire est envisageable et c’est ce qu’on veut.»
À la mi-février, lors des championnats par équipe féminin et masculin, le Rouge et Or a réussi un doublé, créant une certaine surprise chez les dames en battant les Carabins de Montréal par trois manches à deux.

Cette fin de semaine, on surveillera entre autres Sarah Langlais-Lapierre, Audrey Arsenault, Alexandra Gagné et Daphnée Le Corre-Laliberté du côté du Rouge et Or. Chez les hommes, Maxime Bélanger, Simon Ferland-Lepage, Jonathan Quévillon et François Grégoire devraient voir beaucoup d’action dans le tournoi mixte.

Des honneurs individuels à l’enjeu
En marge du championnat par équipe mixte, les quelque 125 étudiants-athlètes se disputeront les honneurs individuels en simple et en double. Sur une possibilité de 15 médailles, l’entraîneur-chef du Rouge et Or souhaite aller en chercher de 4 à 6. «Le tournoi individuel permet à tout le monde de jouer sa carte personnelle. Toute l’année, les athlètes font des sacrifices et ne choisissent pas leurs adversaires dans les tournois par équipe, mais là, c’est l’occasion de se dépasser au plan personnel», a souligné Couture.

Recrue de l’année au Québec l’an dernier, Daphnée Le Corre-Laliberté, du Rouge et Or, est l’une des favorites en simple féminin, elle qui l’a emporté en 2008. La compétition viendra essentiellement de Virginie St-Jacques de l’UQAM et d’Isabelle Mercier-Dalphond des Carabins.

Le Rouge et Or fonde également beaucoup d’espoir sur ses duos en double masculin. Maxime Bélanger et Jonathan Quévillon feront équipe tout comme Simon Ferland-Lepage et François Grégoire. Bélanger et Audrey Arsenault ainsi que la paire formée de Quévillon et Alexandra Gagné en double mixte pourraient aussi se rendre jusqu’au bout.

La compétition commencera à 10 h samedi et se poursuivra jusqu’en soirée. Dimanche, les finales par équipe et individuelles auront lieu dès 9 h pour se terminer vers 14 h. L’entrée est gratuite pour les étudiants et elle est fixée à 5 $ pour les adultes.  Après cette compétition, le Rouge et Or se concentrera sur sa saison civile, gardant bien en vue le championnat canadien universitaire qui aura lieu à Vancouver en mai.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!