Sports

La bataille des Plaines

Des coureurs de partout au Canada envahiront le grand parc urbain de Québec samedi, lors du Championnat universitaire canadien de cross-country

Par : Luc Lamontagne
Le site enchanteur des plaines d’Abraham sera le théâtre, le 11 novembre prochain, du Championnat universitaire de cross-country. Plus de 275 coureuses et coureurs provenant de 26 universités canadiennes fouleront le parcours vallonneux du réputé parc fédéral afin de remporter la prestigieuse bannière de champions.

C’est l’Université Laval qui est l’hôte officiel de cet événement et l’organisation en a été confiée au Club de cross-country Rouge et Or. Le programme d’excellence Rouge et Or bénéficie d’ailleurs d’une expertise hors du commun en matière de championnats canadiens universitaires. Dans les dernières années, sept championnats de volleyball se sont succédés au PEPS et le PEPS a été le théâtre, en février dernier, du championnat de natation. Celui de cross-country qui nous intéresse cette année a déjà occupé les espaces verts des Plaines en 1988 et avait été couronné d’un immense succès.

Pour l’entraîneur-chef du Rouge et Or Vincent Paquet, c’est évidemment une occasion unique de faire découvrir la ville de Québec aux autres athlètes canadiens. «Nous avons probablement le plus beau site de compétition pour le cross-country au Canada, dit-il. Les équipes seront assurément enchantées du décor qui leur sera présenté.» Le parcours gazonné de 2,5 km sillonne une bonne partie des plaines d’Abraham. Le départ se fait derrière l’hôtel Loews le Concorde, tout près du Jardin Jeanne-d’Arc. Les coureurs emprunteront par la suite un corridor qui passe notamment derrière le manège militaire, qui longe la citadelle et qui surplombe par la suite le majestueux fleuve Saint-Laurent. Les athlètes fileront ensuite en direction de la tour Martello et parcourront finalement un dernier 500 mètres avant de rallier le fil d’arrivée. L’épreuve féminine est longue de 6 km tandis que les hommes doivent parcourir le tracé en boucle sur 10 km.

«Le parcours est réputé pour ne pas être facile», mentionne Vincent Paquet qui l’a lui-même testé plus d’une fois. «C’est très vallonneux et si le temps n’est pas clément, certaines sections peuvent être plus hasardeuses.» Comme l’événement se tient à une période où les conditions climatiques sont toujours incertaines, on peut s’attendre à un bon spectacle.

La formation masculine du Rouge et Or
Seule une équipe masculine représentera l’Université Laval au Championnat canadien universitaire de cross-country, les filles n’ayant pu réussir le classement nécessaire. La formation de Laval sera composée de sept coureurs, soit le maximum qu’une université peut déléguer.
Le chef de file de la délégation locale sera sans contredit le réputé coureur de demi-fond David Gill. L’athlète originaire de Mashteuiatsh au Lac-Saint-Jean a notamment participé aux derniers Jeux du Commowealth en Australie. On le connaît surtout pour sa carrière en athlétisme et pour son implication sociale, mais il est aussi un excellent coureur de cross-country.

L’étudiant en enseignement de l’anglais a pris le 10e rang du Championnat en 2005 et le 12e l’année d’avant. Il y a deux semaines, Gill a terminé deuxième du championnat provincial et, selon ses dires, sa condition physique lui permet d’aspirer au podium.

Le Championnat canadien universitaire est aussi une affaire d’équipe. Le pointage des cinq premiers athlètes de chacune des formations est comptabilisé et l’université ayant obtenu les meilleurs résultats recevra la bannière de championne canadienne. À ce chapitre, le Rouge et Or est assez bien nanti pouvant compter dans ses rangs des coureurs tels Laurent Vicente (cinquième au championnat provincial), Maxime Gonneville, Sylvain Cloutier, Patrick Mottard et Dominic Michaud.

Les universités anglophones ont dominé jusqu’à maintenant tous les championnats canadiens depuis 1963. Seule Sherbrooke a fait exception, en décrochant la bannière en 1992 chez les hommes. La formation des Cantons de l’Est a aussi terminé troisième lors des éditions 1999, 2000 et 2001. Le Vert et Or vise à coup sûr un podium encore une fois cette saison.

Les départs des deux vagues d’universitaires seront donnés à 13 h pour les dames et à 13 h 40 pour les hommes. L’événement se déroulera beau temps mauvais temps et l’accès aux Plaines sera gratuit, sur toute la longueur du circuit.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!