Sports

Faire les bons choix

La diététiste Vicky Drapeau y va de judicieux conseils pour ne pas prendre de poids durant le temps des Fêtes

Par : David-Alexandre Barjou
L’alimentation, pendant la période des Fêtes, préoccupe la plupart des gens. Quoi faire pour résister à la tentation et pour éviter de revenir en janvier avec plusieurs kilos en trop? La diététiste Vicky Drapeau, chargée de cours et professionnelle de recherche au Département de médecine sociale et préventive, également coordonnatrice de la clinique Équilibre-Santé au PEPS, donne cinq conseils faciles pour ces deux semaines de réjouissances.
   
La première étape est de ne pas fermer les yeux sur ce qui s'en vient. Être réaliste demeure la meilleure arme pour ne pas tomber dans le piège; il faut donc se faire un plan d’attaque. Planifier une stratégie pour perdre du poids pendant la période des Fêtes serait une erreur qui mènerait vers l’échec et l’abandon. Mieux vaut se fixer un objectif de maintien de poids, et non de perte.

Second conseil: ne pas partir le ventre vide! Beaucoup de gens pensent que de se priver avant la grande bouffe équilibrera les choses. Mais ils ont tort, car on consomme trois fois plus que si l’on avait pris une collation. La troisième astuce est l’art d’élaborer son assiette. Tout d'abord, choisir une plus petite assiette. Et ne pas s'empêcher de goûter à tout. Si l'assiette est plus petite, les portions le seront nécessairement. Y mettre le plus de couleur possible.

Le quatrième conseil porte sur le point le plus sous-estimé: l’alcool. En moyenne, chaque consommation alcoolisée donne 150 calories, ce qui est déjà beaucoup en soi, mais loin d’être la pire des choses. En effet, en plus d’un apport calorique important, l’alcool, comme il le fait avec notre comportement, joue le rôle de désinhibiteur, cette fois-ci sur notre alimentation. On mange spontanément plus de calories, avec moins de réserve. La bière légère est une option, mais boire un verre d’eau pour chaque consommation alcoolisée est plus sûr, car en plus d'éviter un éventuel mal de tête, moins d’alcool est consommé.

Le dernier conseil est sans doute le plus important: dépenser ce qui est consommé! Peu importe la quantité de calories ingérées, on n'engraisse pas si l'on en brûle la même quantité en faisant de l’exercice. La marche demeure la façon la plus simple et la plus accessible de faire de l'exercice. En plus de brûler des calories, elle éloigne le marcheur du buffet! Il faut aussi changer son état d'esprit quand on commence ses vacances, car c’est le temps de se rattraper pour toutes les fois où l’on a dit qu’on ne pouvait pas faire de sport par manque de temps. Organiser des activités rapprochera toute la famille: glissade, hockey bottine, excursion en plein air. Pourquoi ne pas pelleter les endroits délaissés? Persuadons-nous que c’est une chance que nous avons pour bouger!

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!