Sports

Des objectifs élevés

Les équipes de basketball Rouge et Or visent le sommet

Par : Luc Lamontagne
C’est le samedi 10 novembre que se mettra en branle la saison locale 2007-2008 des équipes de basketball Rouge et Or. Féminine comme masculine, les deux formations comptent sur des atouts qui leur permettent de prétendre aux grands honneurs.
   
La ligue féminine sera encore une fois des plus compétitives. Le Rouge et Or doit donc s’attendre à défendre avec beaucoup d’opposition le titre provincial qu’il détient depuis trois ans. Avec un calendrier difficile et contre des équipes avec un jeu en constante progression, les joueuses de Linda Marquis foncent avec l’objectif d’être meilleures de match en match.

Le championnat provincial est bien sûr dans la mire des joueuses de Laval. En fait, les membres du Rouge et Or ne seront satisfaites que lorsqu’elles auront amélioré leur septième place du championnat canadien de l’an dernier. Cette expérience, bien que peu concluante, aura tout de même eu l’avantage de donner une année d’expérience supplémentaire à la jeune formation. Maintenant, les étudiantes-athlètes connaissent les exigences pour réussir à un tel niveau.

Pour arriver à ses fins, le Rouge et Or peut compter sur un noyau beaucoup plus aguerri avec, en tête, des joueuses telles Patricia Mandeville, Geneviève Blanchette, Myriam Lamarre, Chantale Vachon-Marceau, Karine Bibeau et Marie-Michelle Genois. Contrairement à l’an dernier où Linda Marquis devait jongler avec un alignement composé à 50 % de recrues, seulement trois nouvelles athlètes se greffent à la formation cette saison, dont Annick Routhier-Labadie, une joueuse qui arrive à Laval après un séjour de trois saisons à l’université américaine de Seton Hall.

Travailler à la cohésion de tout ce beau monde pour en faire une équipe gagnante devient un impératif. C’est à cette tâche que s’affaire constamment Linda Marquis. «Le basketball est un sport collectif et non pas l’affaire d’une ou deux personnes. Toutes les joueuses au sein de l’équipe ont beaucoup de talent. C’est cependant la force de caractère de chacune d’entre elles qui fera la différence au bout du compte.»
Un des défis majeurs à relever cette saison ne se joue toutefois pas sur le terrain. Plusieurs athlètes étudient des matières très accaparantes, comme la médecine, la kinésiologie, la pharmacie, l’actuariat ou la biochimie. La discipline est donc de mise plus que jamais pour arriver à conjuguer résultats scolaires et sportifs.

Une mentalité de vainqueurs
Être compétitif contre n’importe quelle équipe au Canada, c’est là le principal objectif de Jacques Paiement et de ses joueurs pour la saison 2007-2008. La présence au sein de l’équipe d’athlètes de la trempe de Jean-Phillipe Morin, Jean-François Beaulieu-Maheux et Jérôme Turcotte-Routhier est déjà un pas dans la bonne direction. Ces trois joueurs ont déjà fait leur marque partout où ils sont passés et Jacques Paiement entend bien les faire contribuer de façon importante au succès de l’équipe, notamment sur le plan offensif.

Si la formation de Laval devait composer avec l’arrivée de sept nouveaux joueurs la saison dernière, la situation se présente différemment cette fois: seulement trois recrues joignent les rangs. Outre Jérôme Turcotte-Routhier, l’arrière Xavier Baribeau est également voué à un avenir prometteur, lui qui suit les traces de son père Serge, ancien porte-couleurs du Rouge et Or.

Bien que la troupe de Jacques Paiement ne soit pas des plus costaudes, les nouveaux règlements en vigueur sur le circuit universitaire canadien devraient la favoriser. Avec 24 secondes plutôt que 30 pour le temps de possession, les équipes plus rapides comme le Rouge et Or seront avantagées. Les joueurs et entraîneurs de Laval affectionnent d’ailleurs ce style de jeu rapide et la transition se fait bien.
La première place au classement provincial est accessible pour le Rouge et Or, mais comme toutes les autres formations du Québec, aucune ne peut présumer avec certitude son classement final au terme de la saison. Plus que jamais, une parité existe au sein du circuit. C’est pourquoi Jacques Paiement veut inculquer à ses athlètes une mentalité de vainqueurs où l’attitude peut faire la différence dans un match. «Il faut que chaque fois qu’on se présente sur le terrain, on soit en confiance totale. On a les gars pour ça!»

Entouré de passionnés
Comme c’est l’habitude depuis plusieurs années, les deux équipes de basketball Rouge et Or pourront compter sur l’appui indéfectible d’un conseil d’administration présidé par Louis Després. «Je suis entouré de mordus de basketball, dit-il. Nous sommes une bande de passionnés qui, par nos idées et notre réseau de contacts, nous amène comme groupe à nous dépasser constamment.»

Le président lui-même est un mordu du basketball et il affectionne ce sport plus que tout. Sa passion, il invite les gens de la région de Québec à venir la partager.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!