Sports

De grandes ambitions!

Fraîchement de retour d'une expérience de basketball unique en Chine, la formation masculine Rouge et Or a tous les atouts pour atteindre le sommet du classement du RSEQ en 2015-2016

Par : Mathieu Tanguay
La troupe dirigée par Jacques Paiement Jr vient de passer trois semaines en Chine, où elle a joué 10 parties contre des formations professionnelles de la Chinese Basketball Association ainsi que contre une équipe américaine et une autre du Brésil. «Une expérience merveilleuse sur toute la ligne», avance d'emblée l'entraîneur-chef du Rouge et Or. «De passer tout ce temps-là ensemble, c'est extraordinaire pour l'esprit d'équipe», poursuit-il.

Durant ce périple, l'Université Laval a maintenu une respectable fiche de 4 victoires et de 6 défaites, ce qui augmente la confiance de l'entraîneur-chef envers ses joueurs à l'aube de la saison universitaire 2015-2016. Rappelons que le Rouge et Or souhaite détrôner les Gaiters de l'Université Bishop's, champions du RSEQ l'an dernier, et obtenir une première consécration sur le plan provincial depuis 2008.

Jacques Paiement Jr ne cache toutefois pas que la tâche ne sera pas facile. Il perçoit d'ailleurs les Redmen de l'Université McGill comme des adversaires redoutables. «En principe, selon les statistiques officielles, ils sont très bons, mais ce n'est pas dans les statistiques que se découvre leur principale force. Ce qui les rend redoutables, c'est qu'ils ont de l'expérience, qu'ils ont déjà gagné et qu'ils sont endurcis. Il faudra donc prouver que nous pouvons être aussi endurcis qu'eux.»


Une nouvelle ère pour l'équipe féminine


Nommé à la tête de l'équipe féminine de basketball Rouge et Or au printemps dernier, Guillaume Giroux s'apprête à faire officiellement ses premiers pas en tant qu'entraîneur-chef dans le circuit universitaire québécois. Si l'on se fie aux résultats obtenus lors de la présaison (fiche de 7 victoires et 1 défaite), sa formation pourrait en surprendre plus d'un en 2015-2016.

«Nous ne sommes pas du tout une équipe favorite. Nous sommes conscients de nos faiblesses, mais aussi conscients que nous avons beaucoup de forces. Nous travaillerons à les exploiter», lance Giroux. «J'ai hâte qu'on se mesure à l'équipe de l'Université McGill, la meilleure équipe au pays, selon moi. Ce sera un gros défi, mais, si nous lançons bien le ballon, nous pourrons être dérangeants», croit celui qui a succédé à Linda Marquis, l'entraîneuse-chef du club au cours des 30 années précédentes.

La vitesse est la grande force de l'équipe en 2015-2016. «On joue vite, défensivement et offensivement. Les filles sont athlétiques et, de manière générale, elles manient bien le ballon», explique Guillaume Giroux. «J'aime aussi le fait qu'on ne soit pas prévisible. Plusieurs filles peuvent contribuer à l'offensive; on est donc une équipe difficile à couvrir pour la défensive adverse», ajoute-t-il.

C'est à Montréal que le club de basketball féminin Rouge et Or entreprendra sa saison ce vendredi 6 novembre. La formation affrontera les vice-championnes canadiennes, les Martlets de l'Université McGill. Le premier match à domicile, tant pour les hommes que pour les femmes, aura lieu la semaine suivante, le vendredi 13 novembre, alors que les Stingers de l'Université Concordia seront les invités à l'amphithéâtre-gymnase Desjardins-Université Laval.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!