Sports

Anne-Marie Comeau aux Jeux olympiques!

La fondeuse du Rouge et Or Anne-Marie Comeau fera partie de la délégation canadienne qui participera aux Jeux olympiques de Pyeongchang, du 9 au 25 février

Par : Stéphane Jobin
Ski de fond Canada a officialisé la nouvelle, lundi, à l'occasion de l'annonce de l'équipe qui défendra les couleurs du pays en Corée du Sud. Anne-Marie Comeau devient, par le fait même, la deuxième membre active du programme Rouge et Or à prendre part aux Jeux olympiques, après la perchiste Mélanie Blouin, qui avait représenté le Canada à Londres en 2012.

«Je suis évidemment très contente! Je suis encore sur mon petit nuage. C'est motivant non seulement pour ces Jeux, mais aussi pour la suite des choses», a lancé la jeune sensation du club de ski de fond Rouge et Or, qui a pris tout le monde par surprise dans les dernières semaines en obtenant une place pour les JO, sans même s'être entraînée spécifiquement pour ce sport lors des deux dernières années.

D'abord censée mettre une croix sur le ski de fond pour se consacrer entièrement à sa carrière de coureuse, Anne-Marie Comeau a plutôt décidé, tard cet automne, de poursuivre sa passion hivernale en se joignant au club de ski de fond Rouge et Or. Puis, elle a choisi de participer aux sélections olympiques canadiennes, au début janvier, qui se tenaient dans sa cour, au mont Sainte-Anne. Pour le simple «plaisir de skier»!

«J'étais en forme pour les essais olympiques parce que je me suis entraînée fort tout l'automne, mais pas spécifiquement pour le ski. J'ai fait une dizaine de sorties en ski à roulettes l'été dernier et j'avais participé à une seule compétition dans les deux dernières années, soit en décembre de l'an passé dans l'Ouest canadien», a lancé celle qui a été contrainte à une pause de ski en raison d'une vilaine blessure à l'épaule.

Anne-Marie Comeau quittera pour Pyeongchang ce vendredi. Elle devrait normalement prendre part aux épreuves de distance: le skiathlon de 15 kilomètres (la moitié en style libre, la moitié en style classique), et le 30 km classique. Peut-être la verra-t-on aussi au 10 km libre et au relais.

Peu importe les courses, l'étudiante en administration n'aura qu'un objectif. «M'amuser! Et donner le meilleur de moi-même. Je suis seulement contente de pouvoir me retrouver sur la ligne de départ aux Jeux olympiques. C'est aussi difficile de me comparer aux autres puisque je n'ai pas fait de compétition au niveau international depuis quelques années», explique l'athlète native de Saint-Ferréol-les-Neiges.

Il faudra vous coucher tard – ou vous lever tôt! – pour voir Anne-Marie Comeau à l'œuvre en Corée du Sud. Le départ du skiathlon féminin est prévu le 10 février à 2 h 15, heure de Québec. Suivront le 10 km libre (15 février, à 1 h 30), le relais 4 x 5 km (17 février, à 4 h 30) et le 30 km classique (25 février, à 1 h 15).

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!