Chroniques

Dans les médias

Philippe Voyer, Richard St-Gelais et Hélène Lee-Gosselin sur l'utilisation des antipsychotiques en CHSLD, la littérature de science-fiction et les concours de personnalité

Sur l'utilisation des antipsychotiques en CHSLD


Près de la moitié des patients souffrant d'un trouble cognitif en CHSLD reçoivent des antipsychotiques. «On les donne pour faire cesser des

comportements jugés dérangeants, sans considérer les risques associés à ces médicaments… en ne réalisant pas qu'ils ont finalement peu d'impact sur ces comportements», souligne Philippe Voyer. La solution passe par la formation du personnel. «On peut faire le parallèle avec la contention: au début des années 2000, on l'utilisait beaucoup, contre à peine 5% des cas aujourd'hui, tout simplement grâce à une formation appropriée.»

Philippe Voyer, Faculté de sciences infirmières

Bel Âge, 1er avril

Sur la littérature de science-fiction


À mi-chemin entre la science et la sociologie, la littérature de science-fiction jette un éclairage différent sur la société dans laquelle nous vivons. Au Québec, on compte une production de très grande qualité, selon Richard St-Gelais. «La production québécoise profite du fait que nous sommes au confluent des cultures européenne et américaine. Aux Américains, nous avons emprunté l'extrapolation et aux Européens, le souci de la qualité littéraire.»

Richard St-Gelais, Département de littérature, théâtre et cinéma

La Presse Plus, 26 mars

Sur les concours de personnalité


De nombreux concours mettent en valeur les femmes. Même si la beauté physique n'est plus le seul critère de sélection, cet aspect demeure primordial. Selon Hélène Lee-Gosselin, l'apparence physique requiert encore aujourd'hui beaucoup d'efforts chez les participantes. «Il faut penser à tous les régimes, les heures de gym, les interventions chirurgicales, tout ça pour se présenter au concours miss ceci ou miss cela. En ce qui me concerne, on fait miroiter un rêve discutable.»

Hélène Lee-Gosselin, Département de management

L'Appel, 22 mars

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!