Chroniques

Dans les médias

George Tarabulsy, Richard Marcoux et Mariepier Tremblay sur le financement public des services de garde, les publications scientifiques en français et le transfert d'entreprise

Sur le financement public des services de garde


Selon l'Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle, un enfant québécois sur quatre est considéré comme vulnérable sur le plan de la santé physique ou du développement cognitif au moment de son entrée à l'école. Les enfants des milieux défavorisés sont plus à risque. George Tarabulsy estime que le financement des services de garde par le gouvernement est impératif si l'on veut offrir le meilleur départ possible aux citoyens de demain. «Quand on a un enfant vulnérable dans certains domaines, une bonne garderie avec un bon programme éducatif peut réparer ça.»

George Tarabulsy, École de psychologie
Le Progrès-Dimanche, 13 mars


Sur les publications scientifiques en français


Dans le monde de la recherche, la langue de Molière a de fervents défenseurs, mais son chemin peut être semé d'embuches. L'été dernier, le gouvernement du Québec refusait de financer 28 des 56 revues scientifiques qui se sont qualifiées au dernier concours du Fonds de recherche du Québec. Ces revues risquent de devoir cesser leurs activités. «Le savoir est de plus en plus large et les chercheurs, de plus en plus nombreux; que feront-ils s'ils ne peuvent plus publier dans des revues francophones? Ils publieront en anglais et le savoir français, avec ses thématiques très francophones et francophiles, risquera de disparaître», s'inquiète Richard Marcoux.

Richard Marcoux, Département de sociologie
Le Devoir, 12 mars


Sur le transfert d'entreprise


Le transfert d'une entreprise d'un cédant à un repreneur est un exercice complexe qui exige une planification soignée, un échelonnement dans le temps et un encadrement par des professionnels. C'est aussi une expérience très émotive pour le cédant. Selon Mariepier Tremblay, le cédant est rarement prêt, sur le plan psychologique, à quitter définitivement son entreprise. «Une transition risque d'être plus facile si le cédant continue temporairement à occuper une place dans l'entreprise, soit en devenant un mentor, en pilotant un projet ou en jouant un rôle de conseiller.»

Mariepier Tremblay, Département de management
Prestige, 1er mars

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!