Vie universitaire

Virage santé majeur

L’Université met officiellement le cap sur une alimentation saine dans tous ses pavillons

Par : Renée Larochelle
Le 15 janvier, l’Université lancera officiellement son Virage Santé sur tout le campus. Ce virage se traduira par la présence et la mise en évidence de menus et de mets santé disponibles dans toutes les concessions de services alimentaires du campus. «L’Université Laval est très soucieuse de la santé de ses étudiants et des membres de son personnel, explique Josée Germain, présidente du Comité des services alimentaires et vice-rectrice à l’administration et aux finances. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé non seulement de mettre l’accent sur une offre qui respecte la santé des personnes, mais aussi d’accorder une grande visibilité à cette offre.»

Pour aider les personnes à faire un choix éclairé, des affiches portant le logo du virage - une flèche verte sur fond bleu – seront omniprésentes dans les coins repas des pavillons et les menus santé seront identifiés par ce même logo. Les sandwichs et autres mets rapides seront identifiés par une pastille indiquant un choix santé. Dans les distributrices, les collations et boissons seront classées en deux catégories, la couleur verte correspondant à un excellent choix et la couleur jaune à un bon choix, mais comme aliment à être consommé avec modération. Du 21 au 28 janvier, des étudiants et étudiantes du Bureau d’entraide en nutrition feront la tournée des pavillons afin d’informer les membres de la communauté universitaire du Virage Santé, en plus de répondre à des questions concernant les façons de se nourrir sainement. Dès la fin du mois de janvier, le site viragesante.ulaval.ca sera en ligne.

Sensibiliser au lieu de dicter
À l’externe, les concessionnaires participants au Virage Santé sont Sodexho Québec et Laliberté et associés. Les concessionnaires à l’interne sont: le Pub universitaire, géré par la CADEUL; l’Association pour le développement de la vie étudiante en sciences et génie (ADVE), gérée par l’AESGUL; le regroupement des services alimentaires des étudiants en foresterie (Le P’tit CAAF) et, enfin, le Toast Café (pavillon Paul-Comtois). Des discussions sont en cours entre le Comité des services alimentaires et les cafés étudiants afin de les accompagner dans leur processus d’adhésion au Virage Santé et d’augmenter ainsi l’offre de menus santé sur le campus. Interrogée sur les raisons incitant l’Université à ne pas éliminer complètement la malbouffe, Josée Germain dit faire confiance au jugement des gens. «L’Université s’adresse à une clientèle adulte et nous voulons amener les personnes à réfléchir à leur alimentation et à poser des gestes pour leur santé, dit-elle. Plutôt que de dicter les comportements, nous croyons que la sensibilisation représente encore la meilleure voix à suivre.» 

C’est en mai 2004 que l’Université a mis le cap sur la qualité alimentaire. But de l’opération: permettre la consommation de repas répondant aux recommandations des nutritionnistes, tant pour leur teneur en protéines qu’en sucres ajoutés, gras total, gras saturés et trans, sodium et fibres alimentaires. Concrètement, cela signifie qu’une personne peut, partout sur le campus, se composer un repas qui comprenne une quantité limitée de matières grasses et de sel, une bonne quantité de fruits et de légumes ainsi que de fibres alimentaires. En résumé, on souhaite que figurent au menu des plats conformes aux exigences des organismes des maladies chroniques, comme la Société canadienne du cancer ou la Fondation des maladies du cœur, pour ne citer que ces exemples.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!