Vie universitaire

Vers un doctorat en sciences infirmières

Ce programme sera le second en langue française au monde

Par : Yvon Larose
L’Université va de l’avant avec le projet d’implanter, dans un proche avenir, un nouveau programme de doctorat en sciences infirmières. Ainsi en ont décidé les membres du Conseil universitaire réunis en séance ordinaire, le mardi 13 mai. Ce projet de la Faculté des sciences infirmières s’inscrit dans un contexte de pénurie de professeurs universitaires dans le domaine. Selon la doyenne Diane Morin, la création de ce doctorat se justifie aussi par la maturité acquise dans les programmes de formation aux cycles supérieurs et dans les programmes de recherche offerts à la Faculté. «Un autre argument, a-t-elle indiqué, est la demande, tant locale qu’internationale, pour un tel programme qui sera le second en langue française au monde.»

Le programme proposé est un doctorat de recherche classique de 90 crédits. La base générale d’admission est la maîtrise en sciences infirmières avec mémoire, ou un diplôme équivalent. Les candidates devront posséder les qualités requises pour devenir chercheures. Le programme offre une grande flexibilité au niveau des études à temps partiel. Les diplômées contribueront au développement des connaissances sur les soins et les services infirmiers. Elles contribueront également à combler les besoins pressants en matière de formation et de recherche dans le domaine. Le seul autre programme équivalent est offert conjointement par les universités McGill et de Montréal. Le projet doit maintenant recevoir les approbations usuelles de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec et du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec.

Au carrefour de plusieurs disciplines
Au cours de la même séance, le Conseil universitaire a approuvé la création du baccalauréat en ethnologie et patrimoine. Ce nouveau programme, parce qu’il est constitué d’activités existantes, pourra être implanté dès l’automne prochain. Il consiste en l’étude des productions et des expressions culturelles et symboliques. Il porte également sur l’étude des savoirs et savoir-faire par l’observation des usages et des comportements. Formation autant théorique que pratique, l’ethnologie se situe au carrefour de plusieurs disciplines comme l’histoire, les lettres, la communication et la muséologie. Le nouveau programme sera rattaché à la Faculté des lettres. Il comprendra quatre concentrations: francophonie nord-américaine, langue et littérature, migrations et relations interculturelles, et muséologie et communication culturelle. Il s’adressera aux étudiants titulaires d’un diplôme d’études collégiales, ou l’équivalent. Le profil international et le profil entrepreneurial seront proposés à l’étudiant. Le diplômé pourra répondre aux besoins en matière de culture, notamment comme chargé de projet, conseiller, conservateur, guide ou animateur. Il pourra travailler du côté des musées, des industries culturelles, des maisons d’édition ou des entreprises touristiques.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!