Vie universitaire

Une vision stimulante et rassembleuse

En 2009-2010, le recteur Denis Brière et son équipe poursuivront leurs efforts afin que Laval demeure une université à l’avant-garde sur le plan de la recherche, ouverte sur le monde et qui s’investit dans le développement durable

Par : Yvon Larose
Denis Brière: «Nous voulons que l'Université soit citée comme modèle pour la qualité de son milieu de vie, d'études et de travail, et qu'elle soit exemplaire lorsqu'il est question de gouvernance et de développement durable».
Denis Brière: «Nous voulons que l'Université soit citée comme modèle pour la qualité de son milieu de vie, d'études et de travail, et qu'elle soit exemplaire lorsqu'il est question de gouvernance et de développement durable».
«Je vous convie à passer la prochaine année sous le signe du développement durable.» C’est par cette phrase que le recteur Denis Brière a conclu son discours de la rentrée, le mardi 15 septembre, devant les membres du Conseil universitaire. Au cours de la prochaine année, le recteur et son équipe de direction entendent informer davantage l’ensemble de la communauté universitaire sur les enjeux du développement durable et la sensibiliser à ceux-ci. «Nous encouragerons également toutes les unités à non seulement faire la promotion du développement durable, mais aussi à réaliser des projets et à poser des gestes concrets en ce sens», a-t-il poursuivi.

Le recteur s’est dit «très fier» de l’obtention, par l’Université, le 14 septembre, de la certification Campus durable décernée par la Coalition jeunesse Sierra (voir autre texte en ces pages). Le même jour, il entreprenait une tournée des facultés pour le dossier sur les Bourses de leadership et de développement durable. «Ce nouveau programme, qui vise à attirer les meilleurs étudiants, sera annoncé d’ici la mi-octobre, a-t-il expliqué en entrevue. Il tiendra compte de la performance scolaire, mais aussi de l’engagement et des réalisations personnelles des candidats.»

Les grands chantiers envisagés en 2009-2010 sur le plan du développement durable consistent notamment à minimiser l’empreinte écologique de l’Université en favorisant l’achat de biens et de services locaux, à favoriser la tenue d’événements écoresponsables sur le campus et à poursuivre la mise en œuvre du programme institutionnel d’efficacité énergétique. «Nos politiques d’achat, souligne Denis Brière, doivent tenir compte qu’une diminution des coûts de transport réduira les émissions de gaz à effet de serre.»

Plateformes multidisciplinaires
Une série de mesures permettront à Laval de continuer à s’illustrer par la qualité des travaux de ses chercheurs. La direction de l’Université prévoit mettre en place de grandes plateformes multidisciplinaires, notamment en infectiologie, en génomique, en biophotonique et en multimédia. Elle compte également regrouper les forces multifacultaires de recherche sur l’environnement arctique. La mise à jour du plan de développement de la recherche 2006-2010, ainsi que la rédaction d’une politique sur la création et l’évaluation des instituts font aussi partie des dossiers à l’agenda pour la période 2009-2010. «Plusieurs autres projets de chaires de recherche en partenariat avec le milieu sont en développement, nous permettant d’espérer dépasser notre objectif initial de 100 nouvelles chaires et 100 M$ en cinq ans», poursuit le recteur.

La direction entend favoriser le développement de la formation à distance et le décloisonnement. Elle veut aussi intensifier l’usage des technologies de l’information, notamment comme outil de recrutement et pour assurer un suivi auprès des étudiants potentiels. La direction prévoit également intensifier ses efforts afin de favoriser l’intégration et la réussite des étudiants. Une attention particulière sera accordée aux étudiants étrangers et autochtones. On devrait d’ailleurs procéder prochainement à l’embauche d’un coordonnateur à l’accueil et au soutien des étudiants autochtones.

Partenariats privilégiés
Cet automne, le Service de placement lancera «Le mode d’emploi pour rêver mieux». Ce projet unique en son genre permettra notamment à l’étudiant en début de formation d’amorcer une réflexion sur sa future carrière. «Ce projet fera en sorte que l’étudiant voit plus loin, indique Denis Brière. Une telle formule pourrait sans aucun doute favoriser le maintien aux études.»

En ce qui concerne les échanges et la coopération, la direction entend élaborer des partenariats privilégiés avec des établissements universitaires. «Le plan stratégique conjoint de cinq ans que nous avons signé avec l’Université de Bordeaux est un exemple de partenariat, explique le recteur. Trois secteurs ont été identifiés comme prioritaires, soit les matériaux comme le bois, l’optique-photonique et les nutraceutiques.» L’Université continuera en outre à concevoir des programmes d’études conjoints assortis d’un double diplôme.

Les prochains mois verront la mise en place d’un comité sur la santé globale. Ce comité sera représentatif de toutes les catégories de personnel. L’Université doit également obtenir la certification Entreprise en santé octroyée par le Bureau de la normalisation du Québec. Cette certification vise le maintien et l’amélioration durable de la santé des personnes en milieu de travail.

Super PEPS
Trois autres dossiers retiendront l’attention de la direction en 2009-2010. Premièrement, le Super PEPS. «Ce projet est bien enclenché, souligne le recteur Brière. La première année de réalisation devrait probablement nous mener à l’automne 2010 pour le stade de soccer. Ensuite, il faudra sans doute attendre un autre deux ans pour le gymnase et la piscine.» Les dossiers deux et trois portent sur les nouvelles résidences étudiantes pour couples et jeunes familles sur le campus, et sur la Maison internationale, un projet conjoint avec la Ville de Québec. «D’après moi, dit-il, la première pelletée de terre ne se fera pas avant le printemps 2011.»

Le texte intégral du discours de la rentrée peut être consulté à l’adresse suivante: www2.ulaval.ca/notre-universite/direction-et-gouvernance/cabinet-du-recteur/discours.html

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!