Vie universitaire

Une formation unique au Québec

La Faculté d’aménagement, d’architecture et des arts visuels a souligné par un événement public, le 10 novembre, le deuxième mois de fonctionnement d’un programme unique au Québec, le baccalauréat en art et science de l’animation. D’une durée de trois ans, ce programme résolument orienté vers la technologie englobe plusieurs champs d'études: la création, l’édition de l’image et la vidéo numérique, les effets spéciaux du cinéma, la visualisation architecturale, médicale et légale ainsi que le multimédia et les arts graphiques.
    
«Le programme met tout d’abord l’accent sur l’histoire et le fondement de l’animation pour ensuite aborder la conception et la scénarisation, explique François Giard, directeur du programme. Par la suite, on introduit la notion d’édition, soit l’édition de textes, le langage ainsi que les techniques traditionnelles et actuelles, dont la 3D. En dernière année, les étudiants travaillent sur un projet d’intégration, soit la confection d’un dossier visuel.» Le diplômé en art et science de l’animation peut travailler comme concepteur, illustrateur, animateur, scénariste, responsable de projets ou directeur artistique dans les secteurs du jeu vidéo (éducatif ou de divertissement), du cinéma (fiction ou documentaire), de l’environnement virtuel 3D (visualisation en architecture, archéologie, muséologie, design d'exposition) et du design graphique (multimédia, télévision, publicité, etc.).
    
«Cette formation de trois ans répond aux besoins de l’industrie, souligne le recteur Denis Brière. Le baccalauréat en art et science de l’animation permet d’acquérir non seulement des connaissances en multimédia, mais aussi de développer une expertise dans toutes les facettes des sciences de l’animation.»
    
Les cours donnés à l’École des arts visuels offrent aux étudiants l’occasion d’apprendre avec des professeurs du domaine des arts. Un ratio de 25 étudiants par professeur favorise le travail en atelier et une supervision étroite. De plus, l’étudiant bénéficie des techniques avant-gardistes de différents laboratoires de l’Université Laval comme le LAMIC (Laboratoire de muséologie et d’ingénierie de la culture) et un laboratoire spécialisé en muséologie expérimentale prenant appui sur les technologies de l'information et de la communication. Cette année, une trentaine d’étudiants sont inscrits au programme. On prévoit en accueillir 50 dès septembre 2009. Renseignements: www.arv.ulaval.ca/basa

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!