Vie universitaire

Un parasol sur le campus

Des étudiants en architecture ont travaillé sans relâche pendant deux jours sur des projets d’aménagement de la terrasse extérieure du Pub universitaire

Par : Yvon Larose
«Spectaculaire», «magnifiquement bien rendu», «excessivement emballant», le professeur d’architecture Jacques Plante ne tarit pas d’éloges à l’endroit du projet d’Alexandre Guilbeault et de Jean-Daniel Mercier. Ces deux étudiants de deuxième année du baccalauréat en architecture ont remporté le premier prix de la «charrette» de conception de 48 heures qui s’est déroulée fin octobre à l’École d’architecture sur le thème de l’aménagement de la terrasse extérieure du Pub universitaire. Pour le professeur Plante, les deux étudiants ont créé un nouveau lieu durant cette période intense de création ininterrompue. «Les étudiants, dit-il, sont allés plus loin que l’aménagement paysager proprement dit prévu à la thématique en créant un immense parasol ouvert qui fait penser aux voiles d’un navire. Ils ont pris une chance au point de vue de la créativité, de la recherche d’une image corporative. Ils ont vu le potentiel de création d’une telle image.»

Le projet gagnant a comme point central une haute colonne de béton qui s’élève au milieu d’un bar de forme circulaire situé au centre de la terrasse. Du haut de la colonne, des câbles minces en acier retiennent 17 éléments horizontaux suspendus plus bas. Ces éléments, de forme rectangulaire, sont faits chacun de trois sections de toile. Ils se rattachent, par leur base, au milieu de la colonne. «La structure fixe suspendue sert d’abri contre le soleil, explique Alexandre Guilbeault. Les toiles sont relativement transparentes et accrochées par des anneaux. Certaines peuvent être ouvertes ou fermées à différents moments de la journée pour l’accès à la lumière. Elles s’enlèvent l’hiver. Le soir, les toiles laissent passer la lumière artificielle et créent des ambiances, en plus de contribuer à garder le son de la musique au niveau de la terrasse.»

Cette charrette est née d’une initiative conjointe de la Confédération des associations d’étudiants et d’étudiantes de l’Université Laval (CADEUL) et de la direction du Pub universitaire. Toutes deux voulaient mettre à profit la créativité des étudiantes et des étudiants en architecture. Près d’une quarantaine d’entre eux, inscrits au baccalauréat, ont répondu à l’appel. Ils ont formé 12 équipes. Les projets devaient tenir compte d’un budget de réalisation de 50 000 $ et d’une mise en opération à l’été 2008. Le jury s’est prononcé le  1er novembre. Jacques Plante faisait partie du jury, tout comme des représentants de la CADEUL, du Pub universitaire, du Service des immeubles et du Centre de services du complexe Desjardins-Pollack. «Une étude sera menée dans les prochaines semaines pour mieux définir la matérialisation du projet», indique Alexandre Guilbeault.

Dans le cadre de ce concours d’idées, le deuxième prix a été attribué à Micheline Dufour et Guillaume Fafard. Ils ont imaginé un lieu urbain fait de percées visuelles, permettant des expériences sensorielles ainsi que des rencontres et des découvertes. «Les étudiants ont respecté la thématique qui parlait d’ambiances avec végétation et lumière, explique Jacques Plante. Leur projet vient un peu en rupture avec la rigidité organisationnelle du pavillon Desjardins qui entoure la terrasse.» Le jury a accordé une mention honorifique au projet de Mathieu Boucher-Côté, Nicolas Fortier, Janie Lacoursière, Brigitte Leclaire-Lacombe et Annie Pelletier. L’élément-clé de ce projet est une longue table lumineuse qui s’allonge et s’oriente comme le ferait un circuit électronique. «Le jury a aimé l’idée de l’omniprésence du bar comme si c’était la ligne structurante de toute la terrasse», souligne le professeur Plante.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!