Vie universitaire

Un milieu de vie amélioré

De belles surprises attendent les membres de la communauté universitaire, alors que se dérouleront cet été pas moins de 55 chantiers de rénovation, dont trois d'envergure

Par : Matthieu Dessureault
Aménagement d'une jolie place publique, reconfiguration de l'entrée principale et mise aux normes du bâtiment: le pavillon Jean-Charles-Bonenfant s'offre une cure de jeunesse.
Aménagement d'une jolie place publique, reconfiguration de l'entrée principale et mise aux normes du bâtiment: le pavillon Jean-Charles-Bonenfant s'offre une cure de jeunesse.
Le campus se refait une beauté! Des travaux totalisant 80 millions de dollars auront lieu à partir de cet été. Si plusieurs visent des réparations de toitures ou de façades de bâtiments, trois projets, plus particulièrement, ne passeront pas inaperçus. Le premier, qui se prolongera jusqu'en 2017, concerne l'extérieur du pavillon Jean-Charles-Bonenfant. En plus de la mise aux normes et de diverses réparations de béton dans les fondations, ces travaux visent la réfection de son entrée principale. L'objectif: rendre l'endroit plus lumineux et invitant.

On prévoit aussi la création d'une place publique, qui fera assurément le bonheur des passants. «La place située entre les pavillons Jean-Charles-Bonenfant et Charles-De Koninck sera réaménagée afin de créer un milieu beaucoup plus convivial, autant pour les étudiants que les employés. Il y aura des aménagements avec du mobilier extérieur, qui leur permettront de s'asseoir pour travailler, discuter ou prendre une pause café», explique Denis Beaudoin, directeur du Service des immeubles.

L'intérieur du pavillon Charles-De Koninck sera également amélioré. Les rénovations permettront une meilleure qualité de l'air et de confort. Exécutées en deux phases réparties sur trois ans, elles visent le réaménagement des systèmes mécaniques et électriques du pavillon, de même que la réfection de plusieurs locaux. Des salles de travail fermées seront remplacées par des espaces plus lumineux. De nouvelles aires de circulation plus aérées verront aussi le jour. «Depuis sa construction au début des années 1960, ce pavillon n'avait jamais reçu de rénovation majeure. Les auditoriums seront non seulement rafraîchis, mais de nouvelles technologies y seront intégrées afin de bonifier l'expérience d'étude et d'enseignement», ajoute Denis Beaudoin.

L'été sera aussi marqué par la reconfiguration de l'avenue du Séminaire, située un peu plus à l'est. Ce projet, dont le but est de remplacer les canalisations souterraines, permettra du même coup de faciliter la circulation des piétons et des cyclistes. L'avenue sera rétrécie afin de réduire la vitesse des véhicules, ce qui augmentera la sécurité des piétons et laissera de la place pour des plantations et une nouvelle piste cyclable. Une place publique devant le pavillon Louis-Jacques-Casault sera aussi aménagée. Le temps de réaliser les travaux, qui s'étaleront de juin à août, le trafic de l'avenue du Séminaire sera détourné par une voie temporaire.

D'un chantier à l'autre, on peut ainsi prévoir quelques inconvénients. L'équipe responsable des travaux travaille toutefois pour les diminuer le plus possible. «La coordination des chantiers est réalisée en étroite collaboration avec le Service de sécurité et de prévention pour sécuriser les lieux et protéger l'ensemble de la communauté universitaire d'incidents malheureux, assure le directeur du Service des immeubles. En même temps, on désire faire les travaux le plus rapidement possible afin de minimiser leurs impacts. Ce sera un été particulièrement chargé.»

Les chantiers sont financés en grande partie grâce à une enveloppe budgétaire – distincte du budget de fonctionnement (budget des opérations) de l'Université Laval – provenant du gouvernement québécois.

Pour plus d'information sur les chantiers, consultez le www.si.ulaval.ca.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!