Vie universitaire

Un meilleur encadrement aux cycles supérieurs

Le Conseil universitaire adopte une nouvelle Politique d’encadrement des étudiants à la maîtrise avec mémoire et au doctorat

Par : Yvon Larose
La politique institutionnelle en matière de supervision des étudiants aux deuxième et troisième cycles, en vigueur depuis 1997, est désormais remplacée par la Politique d’encadrement des étudiants à la maîtrise avec mémoire et au doctorat. C’est ce qu’ont décidé les membres du Conseil universitaire réunis en séance ordinaire, le mardi 1er avril, en adoptant ladite Politique à la suite de la recommandation de Bernard Garnier, vice-recteur aux études et aux activités internationales. Ce document vient préciser les principes et les conditions de la réussite des étudiants par un encadrement spécifique aux programmes de maîtrise avec mémoire et de doctorat. Il s’inscrit dans la continuité d’un avis, publié en 2004, de la Commission des affaires étudiantes sur la persévérance et la réussite des étudiants aux cycles supérieurs. Un des objectifs de la Politique consiste à favoriser le développement et le maintien d’une relation fructueuse entre le professeur, qui agit comme directeur de recherche, et l’étudiant. Cette relation est basée sur des responsabilités et des devoirs pour le professeur et l’étudiant, et pour les instances administratives concernées.

La Politique comprend deux nouveautés: le «plan de collaboration» et l’insertion, dans le progiciel de gestion des études Banner qui entrera en opération en juillet 2008, de différents outils qui faciliteront la collaboration entre le professeur et l’étudiant. Reconduit ou révisé habituellement chaque année, le Plan de collaboration propose une organisation de travail productive et satisfaisante pour les deux parties. Il porte sur le projet de recherche, les réalisations attendues, les ressources et les modalités d’encadrement. «La Politique vise de façon particulière des niveaux d’études où le poids du travail de recherche est important et où les enjeux sont élevés, indique Bernard Garnier. Un doctorat peut prendre jusqu’à cinq ans. Il est important de clarifier le cheminement par une série de vérifications. C’est là que Banner sera utile. Ce sera un moyen de prendre en compte, de façon systématique, les étapes franchies.» Selon lui, systématiser la collaboration et les gestes à poser de part et d’autre préviendra les incidents qui peuvent compromettre la poursuite des études aux cycles supérieurs, par exemple au niveau de l’objet de la recherche ou des productions attendues.

La Politique est l’aboutissement de demandes répétées de l’Association des étudiantes et des étudiants de Laval inscrits aux études supérieures (AELIÉS), une organisation représentant quelque 9 000 membres. «L’AELIÉS ramenait régulièrement, depuis plusieurs années, la question de l’encadrement des étudiants dans ses rencontres avec la Direction de l’Université, explique Bernard Garnier. Ils voulaient améliorer les choses et nous sommes d’accord avec ça. Nous voulons que l’Université soit encore meilleure.» La Politique d’encadrement des étudiants à la maîtrise avec mémoire et au doctorat est accessible en ligne à l’adresse suivante: www.ulaval.ca/sg/reg/Politiques/index.html

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!