Vie universitaire

Un joyau du patrimoine scientifique québécois

L'Œuvre David-Déziel offre la collection entomologique Provancher du Collège de Lévis  à l’Université

Silvie Delorme, Directrice de la bibliothèque, Mgr Loïc Bernard, président de la corporation ?uvre David-Déziel du Collège de Lévis, Éric Bauce, Vice-recteur exécutif et au développement, et Gisèle Deschênes Wagner, chargée de conservation et de restauration aux Collections de l'Université.
Silvie Delorme, Directrice de la bibliothèque, Mgr Loïc Bernard, président de la corporation ?uvre David-Déziel du Collège de Lévis, Éric Bauce, Vice-recteur exécutif et au développement, et Gisèle Deschênes Wagner, chargée de conservation et de restauration aux Collections de l'Université.
L'Œuvre David-Déziel, associée au Collège de Lévis, et l’Université ont signé le 13 mai une entente qui permettra de réunir, 130 ans plus tard, la totalité de la collection entomologique de l’abbé Léon Provancher. Quelque 6 600 spécimens d’insectes, accompagnés d’oiseaux, de mollusques et de mammifères, viendront rejoindre l’ensemble de la vaste collection Provancher à l’Université au profit des étudiants et chercheurs du pays et même de l’étranger. Le don a été officialisé par le responsable de la collection du Collège de Lévis, Mgr Loïc Bernard, et le vice-recteur exécutif et au développement de l’Université Laval, Éric Bauce.

L’abbé Léon Provancher est l’un des plus grands entomologistes canadiens. Il a cumulé pendant 25 ans (de 1852 à 1877) plus de 45 000 spécimens d’insectes, de mollusques, d’oiseaux et de mammifères. Parmi ceux-ci, on compte près de 1 100 insectes qui étaient inconnus jusque-là. Après 1877, afin de financer la publication de ses recherches, l’abbé Provancher a vendu une partie de sa collection au gouvernement du Québec et au Collège de Lévis. Les deux tiers de la collection avaient été cédés à l’Université Laval par le gouvernement du Québec dans les années 1960, mais le dernier tiers était toujours entreposé à Lévis. Ce don permettra donc aux chercheurs d’accéder à l’ensemble de la collection Provancher sous un même toit, une première depuis 1877.

Une valeur scientifique inestimable
L’œuvre de l’abbé Provancher constitue l’une des plus riches collections entomologiques du 19e siècle et un joyau du patrimoine scientifique québécois. Des chercheurs de partout viennent consulter ses spécimens. L’année dernière seulement, ils sont venus du Brésil, de l’Espagne et de la Russie. «Aucune autre collection entomologique constituée par un naturaliste nord-américain du 19e siècle n’a été conservée dans son ensemble avec cette variété. L’œuvre de ce simple curé de campagne relève du prodige», affirmait en 1994 l’un des plus fervents promoteurs de l’œuvre de l’abbé Provancher, le professeur retraité Jean-Marie Perron.

 «Le temps était venu de céder cette partie de la collection au bénéfice des scientifiques, a précisé Mgr Loïc Bernard, responsable de la collection du Collège de Lévis. L’Université Laval a démontré sa capacité à rendre les spécimens accessibles aux chercheurs.» Pour sa part, le vice-recteur exécutif et au développement, qui est aussi entomologiste forestier, Éric Bauce, a voulu rendre hommage aux conservateurs du Collège de Lévis et à ceux de l’Université qui ont permis de réunir enfin toute la collection de l’abbé Provancher. «Ces spécimens sont aussi fragiles que précieux, a-t-il affirmé. Merci à tous ceux qui ont contribué à les préserver et à en restaurer l’intégrité scientifique et historique. Les responsables de l'Œuvre David-Déziel et ceux du Collège de Lévis peuvent compter sur nous pour continuer de faire rayonner dans le monde entier le travail de l’abbé Provancher.»

Accessible aux chercheurs
Les spécimens de la collection de l’abbé Provancher seront réunis dans une réserve des Collections de l’Université Laval. Ils seront installés dans un environnement à température et humidité contrôlées afin d’en assurer la pérennité. Les étudiants et chercheurs pourront bénéficier d’un espace de consultation muni d’appareils optiques pour faciliter leur travail. Les Collections de l’Université comptent plus d’un million d’objets et de spécimens d’intérêt scientifique, artistique ou patrimonial. Ceux-ci sont réunis en plusieurs collections distinctes reflétant les principaux champs de recherche de l’Université. Par ailleurs, la collection de masques africains fait présentement l’objet d’une exposition inédite au pavillon Jean-Charles-Bonenfant, et ce, jusqu’au 15 octobre 2010.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!