Vie universitaire

Synergie agronomique

La Station agronomique de Saint-Augustin agrandit et modernise ses infrastructures pour accueillir les activités de recherche d'Agriculture et Agroalimentaire Canada

Par : Matthieu Dessureault
Les travaux visent la construction de cinq unités, soit un bâtiment principal regroupant des laboratoires et des bureaux, un entrepôt, un atelier, un entrepôt à pesticides et un poste à carburant.
Les travaux visent la construction de cinq unités, soit un bâtiment principal regroupant des laboratoires et des bureaux, un entrepôt, un atelier, un entrepôt à pesticides et un poste à carburant.
La Station agronomique de Saint-Augustin, lieu d'enseignement et de recherche de l'Université, ajoute une corde à son arc! Des travaux de construction totalisant 3,5 millions de dollars lui permettront d'accueillir Agriculture et Agroalimentaire Canada. Le ministère, appelé à se départir de la ferme expérimentale Chapais, à Lévis, pourra continuer de mener ses projets de recherche sur les sols et les grandes cultures. Lancés cet été, les travaux s'échelonneront jusqu'en mars 2017.

On prévoit la construction de cinq unités, soit un bâtiment principal regroupant des laboratoires et des bureaux, un entrepôt, un atelier, un entrepôt à pesticides et un poste à carburant. Il est possible que deux serres s'ajoutent dans une seconde phase des travaux. Agriculture et Agroalimentaire Canada aura aussi accès à une superficie agricole sur les 280 hectares que compte la Station.

Ce projet, financé entièrement par le gouvernement fédéral, s'inscrit dans une collaboration de longue date entre les deux organisations. «Depuis de nombreuses années, l'Université et Agriculture et Agroalimentaire Canada mènent des projets de recherche conjoints et codirigent des étudiants des cycles supérieurs, rappelle Jean-Claude Dufour, doyen de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation. L'annonce de la fermeture de la ferme Chapais a fait en sorte que le rapprochement devenait encore plus naturel. Agriculture et Agroalimentaire Canada connaît bien le potentiel de notre station agronomique. Ses chercheurs savent qu'elle peut répondre à leurs besoins.»

Les nouvelles installations permettront d'accroître la recherche en agronomie, notamment en ce qui concerne la gestion des sols, le drainage et les grandes cultures. L'Université participera à plusieurs de ces projets, en plus de bénéficier d'espaces communs dans le bâtiment principal. Elle profitera aussi du contexte pour optimiser le parc immobilier de la Station. Certains bâtiments seront démolis tandis que d'autres seront rénovés. Ces travaux, qui visent à moderniser le lieu et à consolider sa mission de recherche, se dérouleront jusqu'en 2020.

Pour le doyen, c'est la première étape d'un important projet qui débute. «Il y a longtemps que je voulais redonner à la Station agronomique sa vocation de station expérimentale complète. Voici une belle occasion de le faire avec un partenaire de longue date, qui partage notre vision et notre passion de la recherche! C'est une collaboration inespérée et un projet formidable, autant pour la formation et la recherche à l'Université Laval que pour Agriculture et Agroalimentaire Canada.»

Outre la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation, le Vice-rectorat à l'administration et aux finances et le Service des immeubles s'engagent dans ce projet.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!