Vie universitaire

Roll over Beethoven

À la session d’automne, la Faculté de musique offrira un cours accessible à tous sur l’histoire de la musique populaire au 20e siècle

Par : Yvon Larose
Le punk, le disco et plus récemment le rap ont en commun d’avoir été rejetés par une culture musicale populaire dominée par le rock. Ces formes musicales étaient jugées marginales sur le plan mélodique, une différence qu’accentuaient des aspects comme la coiffure, le vêtement ou la danse. Si le rock’n’roll des années 1950 donne l’impression d’avoir été plus populaire que les autres formes musicales de la même période, c’est parce qu’il a vendu plus de disques ne contenant que deux chansons, un format que l’on appelait «45 tours». Dans les faits, les autres formes musicales, notamment les chanteurs de charme comme Frank Sinatra, ont ensemble accumulé plus de profits en vendant des albums durant la même période. Au Québec, la musique populaire existait bien avant la Bolduc. Dès les années 1920, une compagnie montréalaise se spécialisait dans l’enregistrement de chansons interprétées par des artistes canadiens-français.

Ces informations sont tirées du contenu du cours Histoire de la musique populaire occidentale I et II qui sera donné à l’automne 2007 et à l’hiver 2008 à la Faculté de musique. Ce cours traite presque exclusivement de la musique anglo-américaine, dominante au siècle dernier. Il a la particularité d’être accessible à tous, c’est-à-dire qu’aucune formation musicale n’est requise. Selon le professeur Serge Lacasse, le cours répond au besoin, ressenti par plusieurs, d’étudier de façon critique un important phénomène de société. «Il y a quelques années, rappelle-t-il, j’ai donné ce cours à l’Université Western Ontario. La première année, j’avais eu 80 inscriptions. La dernière année, il y en avait 450.» Des cours semblables existent maintenant ailleurs au Québec et au Canada. «On trouve au pays la plus importante concentration au monde de chercheurs dans le domaine de la musique populaire», affirme-t-il.

Cent ans d’évolution
Le volet I du cours couvre la période 1900 à 1970 et le volet II couvre la période de 1970 aux années 2000. Le contenu des deux volets porte sur le répertoire musical et ses liens avec les grands courants sociaux, les développements technologiques et les stratégies d’industrialisation de la musique. En 11 séances, le premier volet aborde notamment le blues et le hillbilly, l’éruption du rock’n’roll et la musique populaire au Québec. On y apprend que les pionniers du rock’n’roll ont métissé les styles ruraux et folkloriques et adapté les recettes à succès de la musique standardisée et urbaine. En 12 séances, le second volet traite, entre autres, du rock artistique, du pop et du heavy metal. On y explique qu’une musique populaire aux sons électroniques assez standardisés a caractérisé les années 1980. Ce fut l’époque des premières chaînes spécialisées de vidéoclips, de la world music et du rap.
«Ce cours permet de démystifier bien des choses, explique Serge Lacasse. Pour la plupart, mes étudiants sont jeunes. Ils n’ont pas entendu parler de la lutte pour les droits civiques aux États-Unis. Plusieurs pensent que la musique heavy metal est quelque chose de diabolique. Je veux amener les étudiants à développer un esprit critique à l’endroit d’une forme d’art très présente dans nos vies. J’insiste parfois sur des événements particuliers, parfois sur des contextes plus larges pour faire comprendre comment est apparu tel ou tel mouvement musical.»

Trois autres cours accessibles à tous et ne nécessitant aucune formation musicale sont également offerts à l’automne 2007 ou à l’hiver 2008 sur la musique classique démystifiée, le folklore canadien-français et la formation à la vie culturelle. Ce dernier cours est construit autour d’une série d’événements tels que concert symphonique, opéra et pièce de théâtre. Pour plus d’information: www.mus.ulaval.ca ou denise.pouliot@mus.ulaval.ca.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!