Vie universitaire

Quel rôle pour la Francophonie en 2008?

La XIIe Conférence des chefs d'État et de gouvernements ayant le français en partage, plus connue sous le nom de «Sommet de la Francophonie», se réunira du 17 au 19 octobre à Québec. Un colloque, qui réunira quatre centres universitaires et se tiendra au Grand Salon du pavillon Maurice-Pollack, précédera l'événement afin d'amorcer une réflexion sur les défis auxquels la francophonie doit faire face, particulièrement ceux de la diversité culturelle et linguistique et de la gouvernance démocratique. Chacune des journées du colloque comprendra deux ateliers. Le jeudi 16 octobre, l'atelier en avant-midi aura pour thème: la francophonie comme acteur international. Denis Thérien agira comme modérateur et les participants seront Jean-Marc Léger (Regards croisés sur la francophonie: de ses origines à nos jours), Théodore Holo (La francophonie aujourd'hui. Enjeux politiques, économiques et culturels), Françoise Massart-Piérard (Francophonie et autres espaces linguistiques, approche comparative) et Michel Guillou (La troisième Francophonie: un acteur de la mondialisation). Le deuxième atelier, en après-midi, portera sur: la francophonie, instrument de la diversité linguistique et culturelle. La modératrice Louise Beaudoin tentera de concilier les points de vue de Leila Rezk (Origine, concept et réalisation de la convention sur la diversité culturelle), Christian Philip (Nécessité d'un instrument francophone pour appuyer la diversité), Jean-Tabi Manga (Diversité linguistique: les langues africaines du local à l'international) et Christine Fréchette (Une convention sur la diversité linguistique?).
   
Le vendredi 17 octobre, un atelier intitulé: la Francophonie: instrument de démocratie et de développement économique? ouvrira la journée. La modératrice Michelle Bussières favorisera la discussion entre Tessy Bakary (La Francophonie s'accommode-t-elle des transitions démocratiques avortées ou des restauration autoritaires?), Jacques Frémont (La Francophonie des droits de la personne: quel apport?), Lantosoa Rakotomalala (La contribution de la Francophonie au développement économique en Afrique) et Chien Nguyen (La Francophonie comme espace de développement économique: état des lieux et tendances actuelles). En après-midi, il sera question de la Francophonie et la médiation: le cas d'Haïti. Gordon Mace jouera le rôle de modérateur en compagnie des participants Joseph Maila (L'expérience francophone en matière de médiation), Stephen Baranyi (Les interventions internationales pour la stabilisation d'Haïti), Jean-Claude Icart (Les contributions de quelques États de la Francophonie pour la démocratie et la gouvernance en Haïti) et David Morin (La Francophonie et les diverses dimensions du maintien de la paix en Haïti).

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!