Vie universitaire

Près de 800 juristes réunis

L’Université accueillait, le 20 juin, la Conférence des juristes de l’État

Les juristes qui travaillent au sein de la fonction publique québécoise ont pu se regrouper pour une journée de partage d’expertise et d’échange.
Les juristes qui travaillent au sein de la fonction publique québécoise ont pu se regrouper pour une journée de partage d’expertise et d’échange.
L’Université Laval était fière d’accueillir au pavillon Alphonse-Desjardins le 20 juin 2019 la Conférence des juristes de l’État. Après cinq ans d’absence, cet événement majeur a repris naissance grâce à un partenariat entre le Barreau de Québec et la Faculté de droit.

Près de 800 juristes qui travaillent au sein de la fonction publique québécoise ont pu ainsi se regrouper pour une journée de partage d’expertise et d’échange.

Jean-Vincent Lacroix, président de cette 22e conférence, s’est dit très heureux de l’engouement pour cet événement et espère déjà qu’il aura des suites. «Au nom du comité organisateur, nos plus sincères remerciements à vous, juristes de l’État qui, par votre participation, enthousiasme et écoute, avez de nouveau démontré l’importance et la pertinence de l’institution que constitue la Conférence des juristes de l’État.»

Plusieurs professeurs ainsi qu’un doctorant de la Faculté se sont intégrés à l’animation des ateliers offerts. La journée s’est terminée par une plénière qui posait un regard rétrospectif sur l’héritage exceptionnel du professeur émérite à la Faculté de droit de l’Université Laval, Henri Brun.

Bien connu pour ses écrits doctrinaux, le professeur a rédigé des centaines d’études, dont son œuvre maîtresse, le traité de Droit constitutionnel (coécrit avec Guy Tremblay et la vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation de l’Université Laval, Eugénie Brouillet). Cité à de multiples reprises par les tribunaux, il propose une conception de l’État qui n’a pas son équivalent dans la doctrine anglo-canadienne.

Henri Brun ne s’est pas contenté de penser les fondements juridiques de l’État, il a aussi voulu agir en son sein, notamment en s’y engageant à titre de directeur du Contentieux constitutionnel du gouvernement du Québec de 1978 à 1982. Déterminé à constituer, à l’intérieur de la fonction publique, un corps de juristes susceptibles de mieux défendre les intérêts supérieurs du Québec, Henri Brun a participé de manière significative à l’essor d’une expertise interne qui continue, encore aujourd’hui, à faire la réputation d’excellence du ministère de la Justice du Québec.

Conférence des juristes de l’État 2019

http://www.conferencedesjuristes.gouv.qc.ca/edition-2019

Henri Brun, professeur émérite, Faculté de droit de l’Université Laval

https://www.fd.ulaval.ca/faculte/professeurs/henri-brun

Conférence des juristes de l'État 2019, photo de groupe

De gauche à droite: Benoît Pelletier, professeur de la Faculté de droit (section de droit civil), Université d’Ottawa, Anne-Marie Laflamme, doyenne de la Faculté de droit, Université Laval, Henri Brun, professeur émérite de la Faculté de droit, Université Laval, Patrick Taillon, professeur de la Faculté de droit, Université Laval, Eugénie Brouillet, vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation, Université Laval, Odette Laverdière, Tribunal administratif du Québec, et Michel Décary, BCF Avocats d’affaires

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!