Vie universitaire

Pour un développement harmonieux du campus

Le CAMEO a déposé au Conseil d'administration son onzième rapport d'activités

Cette illustration montre le futur aménagement de la place publique entre le pavillon Jean-Charles-Bonenfant, à droite, et le pavillon Charles-De Koninck, à gauche. Quatre-vingt-dix pour cent des travaux de la place publique seront finalisés cet automne.
«Je crois que les auteurs du Plan directeur d'aménagement et de développement du campus de l'Université Laval, un document déposé en 2005 au Conseil d'administration de l'Université, seraient agréablement surpris. En 11 ans, nous avons réalisé de nombreux projets afin d'améliorer les espaces intérieurs et extérieurs. Nous avons respecté l'essentiel des recommandations. Et dans certains cas, nous sommes allés au-delà, bien plus loin, comme dans l'aménagement des espaces publics.»

Robert Desmeules est le président du Comité d'aménagement et de mise en oeuvre (CAMEO) du Plan directeur. Le mercredi 26 octobre, il a présenté aux membres du Conseil d'administration le rapport d'activités de son comité pour l'année 2015-2016. Le Comité joue un rôle consultatif ainsi qu'un rôle de conseiller. «Certains nous qualifient de comité d'urbanisme, explique-t-il. Chose certaine, le CAMEO est un allié de premier plan pour assurer un développement harmonieux du campus.»

À l'automne 2015, le Comité a mené un sondage en ligne auprès des membres de la communauté universitaire dans le cadre du processus de mise à jour du Plan directeur. Près de 5 000 étudiants et employés se sont exprimés. Le CAMEO souhaitait avoir, entre autres, une image plus précise des habitudes de fréquentation du campus. «Nous avons été surpris de voir que les étudiants qui fréquentent les pavillons de la partie ouest sont beaucoup plus présents que ceux de la partie est, indique Robert Desmeules. Une solution pour retenir plus longtemps les étudiants sur le campus pourrait être d'aménager des espaces de travail plus conviviaux.»

Une place publique est en voie d'aménagement entre le pavillon Jean-Charles-Bonenfant et le pavillon Charles-De Koninck. Les travaux se déroulent dans le contexte de la mise aux normes et de la rénovation du pavillon Jean-Charles-Bonenfant. Selon le président du CAMEO, 90% des travaux de la place publique seront finalisés cet automne. «Il restera, dit-il, à compléter l'aménagement paysager au printemps.»

La future place publique s'inscrit dans un projet de requalification de l'axe est-ouest du campus. Cet axe va du pavillon Louis-Jacques-Casault au pavillon Ferdinand-Vandry. «Cet espace est considéré comme un axe de circulation assez fort, souligne-t-il. Le projet de requalification prévoit l'aménagement d'une piste cyclable et de trottoirs, avec du mobilier urbain et de l'éclairage. L'axe deviendra plus agréable et plus convivial.» Quant à l'axe nord-sud, communément appelé Grand Axe, cet espace fait l'objet d'un projet d'éclairage. En 2015-2016, un concept a été déposé. Selon Robert Desmeules, le projet est prêt à aller de l'avant. «Nous voulons un éclairage à échelle humaine, pas celui d'un stationnement, affirme-t-il. Il doit permettre d'améliorer le sentiment de sécurité des usagers.»

Le pavillon Charles-De Koninck sera également mis aux normes et rénové. Le comité des avis du CAMEO a commenté les propositions touchant certains espaces publics intérieurs de ce pavillon, dont les halls. Selon Robert Desmeules, les halls seront rénovés et rendus plus fonctionnels et esthétiques. «Les travaux ont pour objectif de rendre ces espaces aux étudiants pour faciliter les rencontres et les travaux d'équipe, explique-t-il. Des espaces de travail seront ajoutés.»

Le CAMEO s'est également penché sur un projet de reconfiguration de l'avenue du Séminaire, entre les rues de la Terrasse et de l'Université. Les travaux, maintenant terminés, ont consisté à remplacer les canalisations souterraines, à rétrécir l'avenue, à aménager un nouveau tronçon de piste cyclable et à reconfigurer la placette devant le pavillon Louis-Jacques-Casault.

Le projet d'inventaire géoréférencé des arbres individuels hors boisés du campus s'est poursuivi en 2015-2016. On a terminé l'identification et la localisation des arbres. La base de données est finalisée. Il reste à joindre celle-ci à un outil cartographique géoréférencé. Cet outil est en cours de conception. Il intégrera les données relatives à chaque arbre (essence, dimensions, état de santé, etc.). Le travail se fait en collaboration avec la Bibliothèque et le Département des sciences du bois et de la forêt. Les premiers tests seront réalisés cet automne. «Il y a deux arboriculteurs au Service des immeubles, indique Robert Desmeules. Le fait de visualiser les arbres sur un seul plan permettra de mieux planifier et documenter leurs interventions.»

Le CAMEO a présenté un plan triennal pour la restauration de certaines oeuvres de la collection d'art public de l'Université. Cette collection comprend des dizaines de sculptures, de fontaines, de peintures, de mosaïques, d'estampes et de vitraux. Une première oeuvre a été restaurée récemment. Il s'agit des Sept étapes de la médecine, au pavillon Ferdinand-Vandry. La deuxième, dont la restauration est imminente, s'appelle Bateau ivre. Elle décore l'un des murs d'entrée du pavillon Alphonse-Desjardins.

En 2016-2017, le CAMEO accordera une attention particulière au dossier du Service rapide par bus (SRB). Un groupe de travail, constitué avec la collaboration du Bureau d'études du SRB de Québec et de Lévis, se penchera sur le tracé prévu dans le secteur du campus. Les études pourraient mener à la possible bonification du parcours envisagé. Le tracé préliminaire prévoit un passage sur l'autoroute Robert-Bourassa, avec entrée sur le campus par la rue de la Foresterie. «La direction de l'Université appuie favorablement l'idée de rapprocher ce circuit du centre de la cité universitaire, mais en assurant une intégration urbaine et à l'échelle humaine de ce parcours», souligne le président du CAMEO.

Consultez le Rapport d'activités 2015-2016 du CAMEO

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!