Vie universitaire

«Nous sommes sur la bonne voie»

En 2008-2009, le recteur Denis Brière et son équipe poursuivront leur action en enseignement ainsi qu’en recherche et création,  accentueront l’effort de recrutement et activeront le dossier des logements étudiants sur le campus

Par : Yvon Larose
Denis Brière: «L'Université Laval doit se démarquer sur le plan environnemental. Le développement durable, nous voulons en faire une signature.»
Denis Brière: «L'Université Laval doit se démarquer sur le plan environnemental. Le développement durable, nous voulons en faire une signature.»
Mardi dernier, le 16 septembre, le recteur Denis Brière a prononcé le deuxième discours de la rentrée de son mandat devant les membres du Conseil universitaire. D’entrée de jeu, il s’est dit «très fier» des réalisations accomplies durant l’année 2007-2008 dans le cadre d’Horizon 2012, le plan d’orientation institutionnel. Ce plan vise à faire de Laval l’une des meilleures universités au monde. Selon le recteur, Laval est «sur la bonne voie», et ce, en dépit des défis à relever et du travail qui reste à accomplir.
Durant l’année qui vient, la Direction de l’Université mettra en place une politique de valorisation, de reconnaissance et d’amélioration de la qualité de l’enseignement, et une autre sur la formation à distance. Elle élaborera également une politique de reconnaissance des acquis et des compétences des étudiants. On créera aussi un programme de bourses de leadership dans le but d’améliorer la promotion de l’excellence auprès des étudiants.

Selon le recteur Brière, ces politiques sont nécessaires. «Le profil des étudiants change et il faut repenser nos façons de faire, explique-t-il. La demande qui se dessine fait appel à plus de flexibilité de notre part en formation à distance et en formation continue. Les politiques sont nécessaires pour pouvoir bien comprendre les enjeux et y répondre.»

Pour faire face à la baisse démographique et à la concurrence entre les universités, la Direction de l’Université augmentera cette année les ressources humaines et matérielles consacrées au recrutement. Elle favorisera une utilisation accrue des technologies de l’information en ce domaine, notamment pour assurer un suivi auprès des étudiants potentiels. On accentuera la présence de l’Université en recrutement au Québec et à l’étranger, en particulier en Europe et en Afrique. «Nous voulons améliorer notre présence à l’international, indique Denis Brière. Il faut faire mieux que ce qu’on fait déjà. Le Fonds de développement international, qui a été mis sur pied récemment et qui disposera, à terme, d’une enveloppe de 1,5 million de dollars, va aider.»

20 nouvelles chaires
Le Vice-rectorat à la recherche et à la création élaborera deux politiques, l’une sur la création, l’évaluation et le renouvellement des instituts de l’Université, l’autre sur l’intégrité en recherche et les conflits d’intérêts. On mettra également en place un Comité institutionnel de gestion des brevets. Au moins 20 chaires de recherche et de création devraient voir le jour dans le cadre du Programme pour l’avancement de l’innovation et de la recherche.

Les efforts d’internationalisation des activités se traduiront par le développement de partenariats privilégiés avec des ententes de type «sister university». La Direction de l’Université implantera des programmes conjoints avec double diplôme en collaboration avec des institutions réputées. Dans le dossier de la Maison internationale, le comité de réflexion terminera ses travaux et le projet sera mis en œuvre.

Au plan des infrastructures, les principaux travaux projetés concernent notamment le démarrage du projet de Super PEPS, le démarrage des travaux de rénovation et de mise aux normes des pavillons Alexandre-Vachon et Charles-De Koninck, et la planification du projet de rénovation du pavillon Alphonse-Marie-Parent. «Le dossier du Super PEPS étant réglé, celui des résidences étudiantes devient notre grande priorité, affirme le recteur. La rénovation du pavillon Parent est un dossier majeur qui doit répondre à des besoins criants. Il y aussi urgence en ce qui concerne l’aménagement, sur le campus, d’un quartier résidentiel pour les étudiants en couple et avec enfants. L’absence de tels logements nuit beaucoup au recrutement. Le financement de ce projet est en voie de réalisation. Cette étape devrait être finalisée d’ici le printemps prochain.»

1,4 M$ au remboursement du déficit accumulé
Le budget 2008-2009 prévoit notamment l’ajout de 2,2 millions de dollars aux budgets des facultés et un appui financier d’un million de dollars aux priorités institutionnelles. De plus, 1,4 million de dollars iront au remboursement du déficit accumulé. Quant au Groupe de travail sur la conduite des relations avec les partenaires externes, il devrait remettre son rapport en décembre. «Lorsqu’on aura balisé nos relations avec nos partenaires publics et privés, souligne Denis Brière, je suis certain que cela favorisera les partenariats. Cela évitera aussi d’avoir des projets qui ne cadrent pas tout à fait avec la mission et les valeurs de l’Université.»

Le Projet de modernisation de la gestion des études, l’Environnement numérique d’apprentissage et la mise à jour du site ULaval suivent leur cours et connaîtront d’importants développements cette année. Une première version opérationnelle du nouvel environnement numérique d’apprentissage sera en place en juin prochain.

En 2007-2008, deux importantes initiatives en matière de développement durable ont été lancées. La Direction de l’Université a créé la Table de concertation sur le développement durable et lancé le Fonds institutionnel de développement durable. «Le gouvernement fédéral, celui du Québec ainsi que la Ville de Québec sont très intéressés à participer à des projets-pilotes en développement durable dans lesquels l’Université servirait de banc d’essai, explique le recteur. Par la suite, ces projets pourraient être étendus à une plus grande échelle dans la société.»

Le texte intégral du discours de la rentrée peut être consulté à l’adresse suivante:
www.rec.ulaval.ca/rectorat/Discoursdurecteur/indexdiscoursrectorat.html.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!