Vie universitaire

Non à l'argent du tabac

La Faculté de médecine ferme toutes les portes aux fabricants de cigarettes

Par : Jean Hamann
La Faculté de médecine s’est dotée d’une politique qui devrait faire en sorte que plus aucun sou provenant de l’industrie du tabac ne puisse financer ses activités de formation ou de recherche. Adoptée lors de la réunion du Conseil facultaire du 15 décembre dernier, la Politique interdisant l'acceptation de toute contribution financière provenant de l'industrie du tabac balise les rapports entre les membres de la faculté et l’industrie du tabac.

«Cette industrie cherche continuellement des façons de s’associer à la formation ou à la recherche en santé pour se donner bonne image. Il y avait déjà un règlement universitaire en la matière et il répondait globalement aux besoins lorsqu’il a été adopté en 2004. Cependant, face aux nouvelles façons de faire de l’industrie, la direction de la Faculté et le vice-décanat à la recherche ont senti le besoin de se donner une politique claire et explicite qui ne laisse aucune porte d’entrée», explique le doyen Pierre Durand.

La politique vise à dissocier totalement la Faculté et l’industrie du tabac ainsi qu’à assurer qu'aucune de ses activités ne soutienne ni ne conforte cette industrie ou des entreprises qui lui sont associées. Elle interdit donc les subventions de recherche, les consultations, les commandites, les bourses d’études, les dons en argent ou en nature ainsi que tout autre forme de gratification provenant de l’industrie du tabac, de filiales, de fondations ou de personnes associées à l’industrie du tabac. En vertu de la politique, la Faculté s’interdit de soutenir directement ou indirectement les personnes ou les activités qui acceptent des fonds de l’industrie du tabac. Ces règles s’appliquent à tous les professeurs de la Faculté, peu importe l’hôpital ou le centre de recherche où ils oeuvrent.

Aucune sanction formelle n’est prévue en cas d’infraction. «La politique constitue une sorte de code d’éthique pour les membres de la Faculté. Ceux qui l’enfreignent se placent eux-mêmes en marge de la communauté, une conséquence qui a plus de poids que bien des amendes», estime le doyen Durand.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!