Vie universitaire

Mémoires d'une bibliothèque

La Bibliothèque de l'Université Laval souligne son 165e anniversaire avec un ouvrage qui retrace son évolution au fil du temps

Par : Matthieu Dessureault
En 1903, la Bibliothèque était située au Pavillon central (qui deviendra le pavillon Camille-Roy). Pour y accéder, les étudiants devaient avoir l'approbation du bibliothécaire et circuler sous sa supervision. Les heures d'ouverture se limitaient à quatre heures par jour.
En 1903, la Bibliothèque était située au Pavillon central (qui deviendra le pavillon Camille-Roy). Pour y accéder, les étudiants devaient avoir l'approbation du bibliothécaire et circuler sous sa supervision. Les heures d'ouverture se limitaient à quatre heures par jour.
Jadis dotée d'un seul employé et de locaux exigus au Séminaire de Québec, la Bibliothèque de l'Université emploie aujourd'hui plus de 200 personnes et compte des millions de documents répartis dans deux pavillons. C'est dire qu'elle en a fait du chemin depuis 1852! L'ouvrage Bibliothèque de l'Université Laval: 165 ans d'histoire, publié aux Presses de l'Université Laval, présente les mille et un bouleversements qu'a connus cette unité: changements administratifs, déménagements, rénovations, innovations technologiques, etc.

Chronophage, ce projet littéraire est né de l'initiative d'un employé, Richard Dufour, bibliothécaire-conseil diplômé en philosophie et en bibliothéconomie. «Durant mes études, j'ai fait un stage sous la direction de Gilles Paradis, qui m'a initié à l'histoire de la Bibliothèque, où il a été conseiller à la documentation pendant 41 ans. Dans la dernière décennie, une grande partie du personnel de la Bibliothèque a été renouvelée; je trouvais important que l'on n'oublie pas l'histoire. J'ai écrit le livre pour les employés, mais aussi dans l'optique de rejoindre un large public», explique-t-il.

Pendant deux ans et demi, l'auteur a passé un nombre incalculable d'heures à effectuer des recherches et à éplucher des archives. Il a aussi interviewé une vingtaine d'employés retraités et plusieurs autres qui sont toujours actifs. «J'ai rencontré d'anciens directeurs et des personnes qui se sont occupées de grands dossiers. Ils ont démontré un fort attachement pour la Bibliothèque, en plus d'avoir une mémoire incroyable pour retracer les faits. Certains ont connu les années 40, alors que la Bibliothèque était située dans le Vieux-Québec. J'ai combiné les archives avec ce que m'ont raconté ces gens qui ont vécu les différentes époques.»

Abondamment illustré, l'ouvrage décortique plusieurs faits saillants. On y aborde, entre autres, la construction du Pavillon de la bibliothèque, qui deviendra plus tard le pavillon Jean-Charles-Bonenfant. Avec le recrutement d'employés parmi les meilleurs candidats, ce déménagement sur le campus a permis à l'Université de se doter d'une bibliothèque universitaire digne de ce nom. L'arrivée des technologies de l'information dans les années 1990 marque aussi un point tournant. C'est durant cette période que l'on a procédé au lancement du catalogue informatisé Ariane et du premier site Web de la Bibliothèque. Plus récemment, les rénovations du pavillon Jean-Charles-Bonenfant ont permis d'offrir une importante cure de rajeunissement au bâtiment.

Quant à l'avenir, Richard Dufour entrevoit un monde rempli de possibilités. «Si la Bibliothèque a été marquée par plusieurs changements, il risque d'y en avoir tout autant dans les 50 prochaines années, notamment avec le numérique et les nouvelles façons d'apprendre qu'ont les étudiants. La planification stratégique 2017-2022 de l'Université Laval mise beaucoup sur l'enseignement par l'expérience et le développement de compétences transversales: la Bibliothèque n'aura pas le choix de suivre et d'adapter ses services à la mission d'enseignement et de recherche de l'Université», conclut-il.




BNF-construction-credit-William-Bertram-Edwards-U519-3522-3.2La construction du Pavillon de la bibliothèque en 1967-1968 a permis à la Bibliothèque d'améliorer considérablement ses services.
Photo : William Bertram Edwards (U519 3522/3.2)

Centre-documentation-saisie-Yves-TessierLe Centre de documentation de la Bibliothèque générale, que l'on voit ici en 1972, comprenait un atelier de saisie des informations et un atelier de microcopie.
Photo : Yves Tessier

Console-periodiques-vachon-credit-Yves-TessierLa Bibliothèque de l'Université Laval a été pionnière au Québec en matière d'automatisation de ses services.
Photo : Yves Tessier

Bibliotheque-sciences-mezzanine-credit-Michel-Bourassa-U540-82-062-negatif-9Mezzanine de la Bibliothèque des sciences au pavillon Alexandre-Vachon en 1982.
Photo : Michel Bourassa (U540 82-062 négatif #9)

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!