Vie universitaire

L’intégrité intellectuelle, une valeur sûre!

La deuxième campagne sur l’importance de l’intégrité dans les études est en cours

Selon les plus récentes données de l’Université Laval, la proportion de cours offerts en formule à distance, hybride ou comodale est passée de 24,8% à 26%. Parmi les 1024 cours à distance, plus de 110 sont offerts en formule comodale, où coexistent de façon simultanée les modes de formation en classe et à distance, et 261 sont offerts en formule hybride, les activités d’apprentissage en classe et en ligne y étant combinés. Dans un cours hybride, entre 20 et 80% des heures de classe sont remplacées par des activités d’apprentissage en ligne.

C’est dans ce contexte que l’Université Laval, le Centre d’aide aux étudiants, le Bureau du droit d’auteur, le Bureau des droits aux étudiants de la CADEUL et l’AELIÉS, ont lancé la semaine dernière la deuxième campagne de communication sur l’intégrité intellectuelle visant à sensibiliser la communauté universitaire à l’importance d’agir avec intégrité intellectuelle pour bien préparer son avenir et prévenir le plagiat et autres infractions liées aux études.

Cette année, la campagne de communication sur l’intégrité intellectuelle cible plus particulièrement l’enseignement à distance, hybride et comodal. «Avec la hausse des cours à distance au cours des dernières années et la diversité des formules d’apprentissage, qui permettent une plus grande flexibilité pour les personnes en apprentissage tout au long de la vie, comme les étudiants parents, nous croyons qu’il importe de rappeler que le règlement des études s’applique à tous les contextes pédagogiques et que l’intégrité intellectuelle est une valeur fondamentale», explique le vice-recteur exécutif et vice-recteur aux études, Robert Beauregard.

Toutefois, le fait que des étudiantes et étudiants suivent entièrement ou partiellement une formation à distance ne libère pas l’Université de son obligation de s’assurer du respect des règles d’intégrité intellectuelle. Par exemple, peu importe le mode de formation retenu, au moins une activité d’évaluation sommative des apprentissages se tient en présentiel sous surveillance avec un contrôle de l’identité de l’étudiant. Pour tous les étudiants résidant à plus de 100 km du campus, ces activités d’évaluation sont réalisées dans les centres d’examens situés dans 27 villes du Québec, 2 villes du Nouveau-Brunswick et une de l’Ontario. «Cette année, plus 20 000 examens seront réalisés hors campus, sous surveillance et avec un contrôle de l’identité de l’étudiant. En 2018-2019, 6500 étudiants ont utilisé ce service», précise le vice-recteur exécutif.

Au cours des prochaines semaines, la communauté universitaire sera sensibilisée par les médias sociaux à l’importance de l’intégrité intellectuelle pour réussir leur avenir. De plus, elle sera invitée à participer à diverses formations offertes sur la prévention du plagiat, sur le droit d’auteur, sur la gestion du temps. Enfin, elle sera informée les attentes universitaires et des règlements liés aux études.

«Le but est de bien outiller les étudiantes et les étudiants afin de leur éviter de se retrouver dans une situation fâcheuse pouvant nuire à leur parcours universitaire. Une infraction au règlement disciplinaire peut par exemple retarder la diplomation, empêcher de poursuivre un programme, entraîner la suspension de l’inscription, compromettre le renouvellement du permis d’études ou l’octroi d’une bourse d’études», explique Robert Beauregard.

«La consultation des services du Bureau du droit d’auteur et des formations offertes par divers services à l’Université Laval entourant l’intégrité intellectuelle peut réduire le choc académique que rencontrent les étudiantes et étudiants en provenance de l’international, soit le tiers des membres de l’AELIÉS», ajoute le président de l’AELIÉS, Nicolas Pouliot.

De plus, le Bureau des droits étudiants de la CADEUL travaille depuis plusieurs années à sensibiliser la communauté étudiante sur les bonnes et les mauvaises pratiques à adopter en matière d’intégrité intellectuelle. «L’augmentation du nombre de formations à distance accroît le défi de rejoindre nos membres afin de les aider à bien comprendre cet enjeu. Cette campagne est donc l’occasion de créer une forte collaboration afin de mieux outiller et informer les étudiantes et les étudiants de l’importance de l’intégrité dans les études», a fait valoir pour sa part la présidente de la CADEUL, Laurence Vaillancourt.

L’intégrité intellectuelle est une priorité pour l’Université Laval. Cette valeur est fondamentale, car elle garantit l’excellence des diplômes délivrés. Il est donc de son devoir de préserver la crédibilité des diplômes octroyés et sa réputation. C’est pourquoi l’Université ne tolère pas le plagiat et la tricherie. «Lorsqu’il s’agit d’imposer des sanctions aux personnes ayant commis des infractions relatives aux études, comme plagier ou copier, l’Université applique son Règlement disciplinaire à l’intention des étudiants et étudiantes. Avant tout, elle considère que son rôle premier est de bien informer, de sensibiliser et d'outiller sa clientèle étudiante. Pour ce faire, elle déploie tous les moyens nécessaires en ce sens», a précisé M. Beauregard.

Voici quelques formations et ateliers en ligne offerts aux étudiantes et aux étudiants au cours des prochaines semaines.

Formations
Le droit d’auteur pour les étudiants des 2e et 3cycles (4 novembre)
Optimisez la gestion de votre temps et diminuez la procrastination (12 novembre)
Garder l’équilibre face au stress (13 novembre)

Ateliers interactifs en ligne
La procrastination : cessez de remettre à plus tard
Réussir vos examens
Amélioration de la gestion de votre temps
Améliorez votre concentration
Mémoriser plus efficacement

Ressources disponibles
Documentation du Bureau des droits étudiants de la CADEUL
Droits et responsabilités
Règles disciplinaires 

Suivez la campagne sur Facebook et Twitter.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!