Vie universitaire

Les fils RSS de la Bibliothèque, pour une veille informationnelle efficace

Quel pourcentage de temps un chercheur consacre-t-il à se tenir informé de tout ce qui se publie de nouveau dans son domaine de recherche? Beaucoup trop, diront plusieurs qui souhaiteraient pouvoir consacrer ce temps à d’autres activités faisant partie du processus de recherche.

Au cours des dernières décennies, l’évolution des technologies de l’information et des communications et la démocratisation d’Internet ont transformé profondément cette tâche, facilitant d’une part la recherche et l’accès à l’information tout en provoquant, d’autre part, un changement dans l’offre d’information qui est passée abruptement d’une rareté relative à une surabondance quasi néfaste. Toutefois, l’arrivée récente d’une nouvelle génération de technologies et de pratiques Web — qui, ensemble, constituent la fondation de ce qu’on appelle le Web 2.0 —  a ouvert de nouvelles possibilités. Parmi ces technologies, la syndication de contenu communément désignée par l’acronyme RSS qui signifie really simple syndication.

Le RSS est un outil de diffusion de l’information appelé à transformer la manière dont on s’informe dans Internet. Le principe des fils RSS est de produire automatiquement un fichier standard des mises à jour d’une page Web, d’un blogue, etc. Ce fichier, comparable à un fil de presse, peut alors être intégré dans d’autres sites Web, dans d’autres blogues, ou encore être importé par certains lecteurs qui rassemblent tous les fils RSS auxquels un individu est abonné. La standardisation du fichier assure en outre une compatibilité optimale des fils. Cela signifie qu’il est possible de trouver en un seul endroit toutes les nouvelles qu’on juge intéressantes. De ce point de vue, le RSS c’est surtout une économie de temps, pour les chercheurs, puisque toutes les nouveautés sont signalées au moment même où elles se produisent.

On a vu apparaître dans les derniers mois, l’icône RSS dans les pages Web d’un nombre grandissant de bibliothèques universitaires où il est utilisé pour assurer la diffusion des communiqués émis ou celle de leur liste des nouvelles acquisitions.
   
La Bibliothèque de l’Université Laval compte parmi les premières à s’être engagée dans cette voie et elle continue à développer son offre de service sur le plan de la diffusion RSS. Pour l’instant, l’outil est utilisé pour informer des nouvelles acquisitions et des nouvelles parutions. Contrairement à l’approche retenue par d’autres bibliothèques universitaires, celle de l’Université Laval a choisi d’opter pour la spécialisation. Elle offre ainsi, à l’heure actuelle, quelque 200 fils RSS couvrant une vingtaine de thématiques. Cette offre s’enrichit continuellement, à mesure que les conseillers à la documentation ajoutent de nouveaux fils à leurs portails. Le degré de spécialisation avancé des fils RSS de la Bibliothèque présente le très grand avantage de réduire le bruit parasite dans la veille informationnelle en permettant aux usagers de choisir les seuls fils qui ont un rapport direct avec leur champ de recherche, ce qui s’avère une réelle économie de temps.

Pour aller plus loin dans la veille informationnelle, les portails de la Bibliothèque rassemblent également dans leurs pages les fils RSS d’une sélection de périodiques électroniques pertinents. Grâce à ces fils, l’usager a accès directement à la table des matières du dernier numéro paru et peut, d'un simple clic, accéder au texte intégral des articles qui l’intéressent sans avoir à passer par le catalogue Ariane et le moteur de recherche des bases de données. Le portail de psychologie, accessible au www.bibl.ulaval.ca, est un exemple éloquent de ces nouvelles possibilités et de l’intérêt qu’elles présentent pour les chercheurs.

Les fils RSS de la Bibliothèque sont accessibles à tous, seul l’accès aux ressources électroniques est limité aux membres de la communauté universitaire. 

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!