Vie universitaire

Le point sur Capsule

L'entrée en vigueur du Rapport de cheminement devrait améliorer la convivialité du système

Par : Yvon Larose
Les deux principales associations étudiantes du campus, la CADEUL et l’AELIÉS, ont tenu un événement festif devant le pavillon Louis-Jacques-Casault, le mardi 1er décembre. Le but de l’exercice? Faire signer une pétition disant l’insatisfaction des étudiants à l’endroit de Capsule, le volet libre-service Web destiné aux étudiants à l’intérieur du nouveau système de gestion des études, le système Banner. Les deux associations dénoncent, entre autres, l’interface qui rendrait difficile l’inscription aux cours. Elles demandent également que, à l’avenir, les étudiants fassent l’objet de consultations «larges et soutenues» pour les projets technologiques et immobiliers d’envergure tels que Banner.

Geneviève Bhérer, directrice adjointe au Projet de modernisation de la gestion des études, admet que la procédure d’inscription a pu causer de la frustration puisqu’il s’agit d’une nouvelle façon de procéder. «Mais, poursuit-elle, l’entrée en vigueur du Rapport de cheminement, fin octobre, juste avant l’inscription à l’hiver 2010, facilite désormais les choses.» Selon elle, certaines modifications et améliorations ont été apportées à Capsule depuis le printemps dernier à la suite des commentaires des associations étudiantes. «À moyen terme, explique-t-elle, nous allons améliorer encore davantage l’interface ainsi que les outils de recherche.»

Depuis 2003, les représentants des associations étudiantes peuvent siéger aux comités de gouvernance du projet Banner. De plus, de nombreuses activités de consultation ont été menées auprès des étudiants, dont des sondages et des tests. «Nous avons une approche participative depuis les tout débuts, souligne Geneviève Bhérer. Mais la participation des représentants étudiants a été très inégale au fil des ans. Comme il s’agit d’un projet qui se déroule sur plusieurs années, les représentants étudiants ont changé et la mémoire peut avoir fait défaut.»

Selon elle, de tels projets nécessitent de l’amélioration en continu, ainsi que de l’accompagnement. «Les gestionnaires d’études de l’Université font face eux aussi au changement, dit-elle, et ils doivent se laisser du temps pour s’y adapter.»

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!