Vie universitaire

Le BBAF a 50 ans

Le Bureau des bourses et de l'aide financière informe, conseille et soutient les étudiants dans leur démarche de financement de leurs études

Par : Yvon Larose
Près de 300 programmes de bourses sont administrés par le BBAF.
Près de 300 programmes de bourses sont administrés par le BBAF.
«Cette bourse m'a permis de me concentrer à 100% sur mes études. En plus d'alléger le stress financier, elle me permet d'avoir plus de temps à consacrer à divers organismes et comités. Finalement, cette bourse représente la confiance que les donateurs ont envers nous et donne ainsi une motivation à travailler plus fort.»

Mohamed Bahdine est inscrit à la maîtrise en informatique. En novembre dernier, il obtenait une Bourse de leadership et développement durable de 5 000$ de l'Université Laval. Chaque année, ce programme récompense des étudiants qui se sont démarqués par leur esprit d'initiative et des réalisations exceptionnelles. La bourse versée à Mohamed Bahdine est renouvelable pour une année.

Le Bureau des bourses et de l'aide financière (BBAF) administre le Programme de bourses de leadership et développement durable, à l'instar de près de 300 autres programmes. Au total, le BBAF a remis quelque 3 200 bourses d'études totalisant plus de 20 millions de dollars au cours de la période 2016-2017. Cette somme se subdivise en 2 M$ attribués à plus de 1 000 étudiants du premier cycle et en 18,5 M$ remis à 2 200 étudiants des cycles supérieurs. Les bourses les plus nombreuses se trouvent dans les catégories excellence, mobilité, engagement et leadership, recherche ainsi que soutien financier. Ces bourses proviennent d'organismes subventionnaires, de donateurs privés et d'autres ressources du campus. Toujours en 2016-2017, le BBAF a également accompagné de nombreux étudiants dans le suivi de leur dossier de prêts et bourses, alors que plus de 13 000 étudiants ont reçu environ 80,5 M$ du gouvernement du Québec.

«Le Bureau célèbre ses 50 ans d'existence cette année, explique le directeur du BBAF, Francis Brousseau. Un Comité des bourses a vu le jour en 1949 à l'Université. En 1968, le Conseil universitaire reconnaissait officiellement le Comité. Cette année-là, le montant total des bourses accordées avoisinait les 90 000$.»

Le virage informatique a permis l'implantation du Système de gestion des bourses d'études dès 1996. Ce répertoire de bourses en ligne a subi une refonte complète en 2012. De nos jours, l'étudiant peut y trouver aisément les concours de bourses auxquels il est admissible. Il peut aussi poser sa candidature en ligne.

Un autre moment important est survenu en 1999 lorsque la Faculté des études supérieures et postdoctorales a confié, à ce qui s'appelait alors le Service des bourses et de l'aide financière, la gestion des bourses des 2e et 3e cycles. Par ailleurs, l'informatisation des processus d'attribution des prêts et bourses au cours des 20 dernières années a également eu un effet important sur l'achalandage au BBAF. «Dans le passé, raconte le directeur, nous recevions environ 60 000 visites d'étudiants chaque année, dont une très forte proportion était nécessaire à la remise de certificats de prêts ou de chèques de bourses. Aujourd'hui, on parle de 8 000 visiteurs par an. En ce sens, notre personnel offre un service plus spécialisé et personnalisé aux étudiants qui reçoivent leurs prêts et bourses par dépôt direct. Nous accompagnons les étudiants durant toute la durée de leurs études en les informant, en les conseillant et en les soutenant dans leur démarche de financement de leurs études.»

Le BBAF est devenu la principale source d'information sur l'aide financière et les bourses à l'Université. Un de ses mandats consiste à former l'étudiant à la préparation et à la gestion de son budget. «Certains, rendus aux cycles supérieurs, n'ont jamais fait de budget, indique Francis Brousseau. D'autres connaissent mal le Programme de prêts et bourses, allant même jusqu'à s'en priver. Pourtant, c'est beaucoup plus avantageux que la marge de crédit, d'autant plus que l'étudiant pourrait être admissible à une bourse. Il n'y a pas d'intérêt sur le prêt pendant les études. Et les intérêts seront plus bas et admissibles à un crédit d'impôt lorsque l'étudiant diplômé commencera à rembourser.»

Plus d'information

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!