Vie universitaire

Lancement de la Coopérative des cafés étudiants

La nouvelle entité regroupe 9 des 14 cafés étudiants du campus

Par : Yvon Larose
L’entrepreneuriat étudiant à l’Université a fait un autre pas en avant, le mercredi 31 janvier au pavillon Paul-Comtois, avec le lancement officiel de la Coopérative des cafés étudiants de l’Université Laval. La nouvelle entité est une initiative de la Confédération des associations d’étudiants et d’étudiantes de l’Université Laval (CADEUL) et de l’Association des étudiantes et étudiants de Laval inscrits aux études supérieures (ÆLIÉS). Elle réunit 9 des 14 cafés étudiants du campus. Ce chiffre exclut le Pub universitaire. En 2005-2006, les cafés ont généré un chiffre d’affaires global de 1,7 million de dollars. Ils accaparent le tiers du marché alimentaire à l’Université. Les profits sont réinvestis dans leur milieu. «Nous sommes fiers d’assister à la création d’une structure rassembleuse qui témoigne du savoir-faire et du dynamisme étudiants», a déclaré Nicolas Fontaine, président de la CADEUL.

Selon Isabelle Barrette, cogérante du café étudiant Chez Henri et porte-parole de la Coopérative, la gérance des cafés étudiants souffre d’un roulement important, ce qui entraîne une perte de l’expertise et empêche une vision à long terme. «Ce que nous voulons, dit-elle, c’est construire une entité durable qui pourra donner une crédibilité accrue aux cafés étudiants.» Cette entité vise un meilleur fonctionnement des cafés par une mise en commun et le partage de certaines ressources techniques, administratives et commerciales, le tout dans le respect de l’autonomie des cafés. «Un des mandats de la Coopérative est d’appuyer les gérants dans leur travail, indique Élie Belley-Pelletier, chargé de projet à la CADEUL. Au lieu que 14 gérants passent chacun une heure par semaine à chercher de nouveaux produits et deux heures à négocier des ententes avec des fournisseurs, le coordonnateur de la Coopérative pourrait s’acquitter de ces tâches et diffuser l’information parmi les cafés.»

L’union des forces permettra d’améliorer la qualité globale de l’offre alimentaire étudiante. «Plus que l’offre, affirme Isabelle Barrette, la Coopérative va permettre aux cafés d’être plus forts vis-à-vis des fournisseurs.» Être plus forts, cela signifie augmenter la force commerciale de négociation, acheter en gros les fournitures, donc faire des économies d’échelle, et conclure des contrats d’exclusivité avec des fournisseurs communs. Les économies d’échelle permettraient de maintenir les prix dans les cafés étudiants, lesquels sont les plus bas sur le campus. À titre d’exemple, un repas complet coûte actuellement moins de 5 $ dans ces endroits.
Quelques partenaires soutiennent la Coopérative. La Librairie coopérative Zone Université Laval est l’un d’eux. Elle a acheté pour 5 000 $ d’actions privilégiées. Des discussions sont en cours pour un partenariat plus sérieux.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!