Vie universitaire

Forte présence de Laval au congrès de l'Acfas

Par : Yvon Larose
Des professeurs, des chargés de cours et des étudiants-chercheurs de l’Université contribueront de façon importante au prochain congrès annuel de l’Association francophone pour le savoir, communément appelée Acfas. Non seulement les enseignants et les étudiants seront-ils plus de 200 à faire une ou quelques communications, plusieurs d’entre eux seront également responsables ou coresponsables de l’organisation de 28 colloques.

Cette 78e édition du plus important rassemblement du savoir et de la recherche de la francophonie se tiendra du 10 au 14 mai à l’Université de Montréal, à HEC Montréal et à l’École polytechnique sur le thème «Découvrir aujourd’hui ce que sera demain». Au programme: quelque 4 000 communications et plus de 190 colloques touchant à plus d’une trentaine de domaines de recherche.

Par secteur du savoir, c’est en sciences sociales que l’on trouve le plus grand nombre de colloques organisés ou coorganisés par les gens de Laval, soit 11. Les thèmes abordés vont de la santé des hommes à l’intégration des réfugiés et aux mondes virtuels où des avatars représentent l’utilisateur, en passant par la jeunesse contemporaine, les nouvelles opérations de paix de l’ONU et les enjeux de la participation autochtone au secteur forestier québécois.

L’un des quatre colloques en éducation organisés par des enseignants et des étudiants de Laval portera sur les discours oraux des élèves et des enseignants. Parmi les autres colloques en lien avec Laval, tous secteurs confondus, mentionnons ceux sur la protéomique et la biologie des systèmes, les interventions législatives croissantes en matière d’éthique, et les relations entre laïcité, religions et État moderne.

Au nombre des communications, il y aura, entre autres, celle de l’étudiant Jean-François Grégoire, inscrit à la maîtrise en philosophie, sur les émotions comme conditions de vérité des jugements moraux. Le professeur Mario Leclerc, du Département de chimie, parlera des piles solaires plastiques. Paul Villeneuve, professeur associé au CRAD, reviendra sur Québec 2009 et l’impact, sur le pouvoir local, de la «fierté retrouvée». Mentionnons également la communication de Denis Jeffrey, professeur au Département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage, sur les films cultes et les rituels juvéniles, ainsi que celle de Florence Piron, professeure au Département d’information et de communication, sur des expériences locales et internationales de démocratie participative. Quant à Jean-Luc Ratel, étudiant au doctorat en administration et évaluation en éducation, il traitera des particularités des parcours universitaires des étudiants issus des communautés autochtones. Pour plus d’information: www.acfas.ca

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!