Vie universitaire

Formation: La plus-value de l'expérience

Le Service de placement lance sa campagne Stage hiver 2007

Il est maintenant temps pour les étudiants de penser à leur stage d’hiver 2007. Les employeurs désireux d’engager un stagiaire pour la saison hivernale peuvent également nous transmettre leurs offres de stage. Chaque année, le Service de placement de l’Université Laval gère plus de 4 000 stages rémunérés et d’emplois d’été crédités en partenariat avec des facultés sur le campus. Des choix intéressants sont offerts aux étudiants qui auront l’occasion de mettre leurs connaissances en pratique et d’intégrer le marché du travail dans leur domaine d’études.

À l’heure actuelle, à l’Université Laval, 90 % des programmes offerts au premier cycle comportent un ou plusieurs stages obligatoires ou optionnels. Les étudiants sont sensibilisés à l’importance d’acquérir de l’expérience en milieu professionnel et les employeurs apprécient cette relève efficace et dynamique qui, bien souvent, intègre rapidement le rang des employés de l’entreprise d’accueil. Être stagiaire permet de confirmer un choix de carrière, d’approfondir sa connaissance des différents secteurs d’activité économique liés au domaine d’études en plus de développer un réseau de contacts en lien avec le marché du travail. «Mon stage m’a permis de cibler précisément mes intérêts et ce qui est apprécié par les employeurs. Du même coup, j’ai eu la certitude que j’avais choisi la bonne discipline et que j’étais à ma place», explique Lise Guimond, étudiante en relations industrielles.

Plus tôt les employeurs transmettent leurs offres de stage, meilleures sont leurs chances de trouver un stagiaire dont le profil correspond aux exigences du stage et de l’entreprise. «Recruter un stagiaire est un profit autant pour l’entreprise que pour l’équipe qui travaille de pair avec le stagiaire. Le stagiaire est bien plus qu’un simple observateur; c’est un étudiant formé pour travailler dans son domaine d’études. Ses connaissances et ses aptitudes communicationnelles lui permettent de réaliser des projets concrets. C’est aussi un moment d’apprentissage extraordinaire sur le terrain», explique Richard Buteau, directeur par intérim du Service de placement de l’Université Laval. De plus, embaucher des stagiaires permet aux employeurs de bénéficier de divers programmes d’aide financière. Grâce au crédit d’impôt, jusqu’à 30 % des dépenses sont admissibles pour un stage en milieu de travail.

Le Service de placement de l’Université Laval offre toute une gamme de services gratuits: affichage des postes, conseils pour rendre l’offre de stage plus attrayante et pour cibler les programmes d’études en lien avec l’emploi. Les conseillers en emploi peuvent s’occuper de la logistique entourant les entrevues d’embauche: réservation de locaux, appels aux candidats, horaires d’entrevue, etc. Il est aussi possible d’organiser une rencontre entre les étudiants de l’un ou de plusieurs programmes d’études et des employeurs. Les recruteurs peuvent également participer à l’une des nombreuses journées carrière sur le campus, donner une conférence, tenir un stand ou encore organiser un 5 à 7. C’est une façon efficace de faire connaître son entreprise et de recruter des candidats.

Pour toute question liée aux stages ou aux différents programmes d’aide financière, composez le 656-3575 ou consultez le site www.spla.ulaval.ca. Le Service de placement compte plus de 40 spécialistes en emploi qui s’affairent au bureau principal, dans les quatre centres des stages et d’emplois et au bureau de Montréal.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!